Chronique – Bandido

On vous a certainement déjà dit de ne pas juger un livre par sa couverture, n’est-ce pas? Hé bien, moi je vous dis : “qu’il ne faut pas juger un jeu par la grosseur de sa boîte”!

“On va prendre ce jeu, il est tout petit, il ne prendra pas trop de place!” Si le jeu en référence ici est Bandido, vous vous trompez sur la place qu’il pourra prendre sur votre table! Pour ce qui est du temps de jeu, le tout dépendra du nombre de joueurs et de la complexité de résolution du jeu! 

Bandido
Auteur: Martin Nedergaard Andersen;
Éditeur: Helvetiq;
Distributeur: Îlo307;
Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs;
Durée: 15 minutes;
À partir de: 6+;
Thématiques: western et bandits;
Mécaniques: coopératif et placement de cartes.

J’en entends plusieurs ici se demander pourquoi je dis ça, car il s’agit d’un jeu coopératif composé de 69 “super cartes” et qui a une durée de jeu d’environ 15 minutes. Oh, il peut même avoir une durée de 2 minutes, si les bonnes cartes sortent au bon moment, mais ça, c’est purement de la chance!

C’est quoi le but, c’est qui Bandido?

Bandido, c’est un prisonnier qui tente (encore une fois!) de s’évader de sa prison en creusant un labyrinthe de tunnels! Et votre mission est de l’en empêcher à tout prix!

Comment on joue?

Pour ce faire, nous plaçons la carte de Bandido dans sa prison au milieu d’une grande (mot important ici!) table, du côté de notre choix, selon le niveau de difficulté que nous désirons affronter (5 ou 6 tunnels).


Ensuite, chaque joueur pige 3 cartes de la pioche qui a été préalablement bien brassée et mise à disposition des joueurs sur la table.

Puis, à tour de rôle, chaque joueur doit placer une carte de sa main afin de prolonger ou de fermer un tunnel par lequel notre Bandido pourrait s’échapper et pige une nouvelle carte afin de toujours en avoir 3 dans ses mains.

C’est tout?

Attention, lorsqu’une carte est placée, il faut s’assurer que le placement est valide, en fonction de tous les tunnels déjà existants sur la table, de la configuration de notre prison, et idéalement, en tentant le plus possible de ne pas se rendre la tâche encore plus difficile en ouvrant plein d’autres tunnels ou faisant en sorte que nous devions placer une carte très spécifique à un endroit afin de contenir notre voleur!

Si un joueur ne peut placer aucune de ses cartes, il a le droit de remettre ses 3 cartes sous la pioche, d’en piger 3 nouvelles et d’en jouer une parmi celles-ci. Et le tout va ainsi de suite, jusqu’à ce que tous les tunnels soient bloqués, ou que la pioche soit vide.

Le jeu se termine quand?

Vous avez réussi à fermer tous les tunnels?! Félicitations! Vous avez gagné, tout en empêchant une grande évasion!

Ce n’est pas le cas? Reprenez toutes les cartes, mélangez-les de nouveau, et recommencez!

Ce que j’en penses:

J’adore ce petit jeu! Simple de par la manière d’y jouer, mais pas tant que ça quant à la réalisation de notre objectif! On se casse parfois pas mal la tête afin de réussir à placer l’une de nos cartes. Étant collaboratif, il permet de faire en sorte qu’aucun joueur ne soit éliminé ou mis de côté, car tous doivent jouer une carte par tour, et on peut se consulter! Ce qui est génial lorsque nous jouons avec les plus petits! Alors, vous êtes prêt?! Sortez vos Maglight 4D et partez à la découverte de ces tunnels afin d’y confiner ce cher Bandido!

On aime :
– les règles sont simples et claires;
– le jeu s’explique en moins d’une minute;
– le plaisir et la simplicité que procure le jeu;
– se joue aussi bien seul qu’à 4 joueurs;
– un bon jeu familial;
– la durée du jeu, qui en fait un bon jeu a joué la semaine;

– la rejouabilité est présente avec les différents niveaux de difficulté;
– avoir envie de rejouer encore et encore;
– le prix qui rend ce jeu très accessible;

On aime moins :
– certains joueurs vont trouver le jeu sans intérêt, mais il est idéal pour jouer en famille puisqu’il est léger.

– certains vont trouver le jeu trop facile;

Une note de 9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X