Chronique – Genesia

Incarnez l’un des descendants du tout premier humain et partez à la conquête du monde et de l’île de Genesia! Au cours des 3 âges, faites prospérer votre lignée de clans et de cités et n’hésitez pas à affirmer votre suprématie par la force ou demeurez pacifique dans la non-violence.

Bienvenue à Genesia!

Genesia
Auteur: Éric Labouze;
Illustrateurs : Fabrice Weiss et Alexei Iakdvlev;
Éditeur: Super Meeple;
Distributeur: Luma;
Nombre de joueurs: 1 à 5 joueurs;
Durée: 20 minutes par joueurs;
À partir de: 14+;
Thématique : jeu de civilisation;
Mécaniques : draft de cartes, contrôle de territoires.

C’est quoi le but?

Avoir le plus de points en fin de partie, prouvant ainsi la suprématie de votre peuple. Pour cela, choisissez le bon deck de cartes lors du draft au début des 3 Âges. Puis grâce à vos cartes et au choix de vos actions, prenez possession des Régions qui vous feront gagner le plus de points, sans négliger de développer de nouveaux progrès technologiques. Ce faisant, adaptez votre stratégie de conquête à votre objectif secret.

Comment on joue?

Une partie va se jouer en 3 périodes (de l’âge I à l’âge III). Durant chaque période, les joueurs vont drafter 5 cartes, acheter éventuellement des clans supplémentaires, les déployer sur le plateau et construire des cités.

Chaque âge va se dérouler en 3 étapes :

1- Le début : Vous allez recevoir 15 pièces et 6 cartes que vous allez devoir drafter pour en avoir 5 au total. Chaque fois que vous aurez choisi une carte, vous passerez les cartes restantes à votre voisin de gauche ou de droite (selon l’âge en cours). La dernière carte restante (la 6e) sera défaussée.

2- Le déroulement qui va se jouer en 3 phases (croissance, expansion et attaque):

Croissance : chacun à votre tour, vous allez jouer vos cartes (icônes vertes). Puis vous pouvez recruter des clans pour 2 pièces par jeton clan.

Expansion : chacun à votre tour, vous allez jouer vos cartes (icônes rouges). Puis vous pouvez recruter des clans pour 2 pièces par clan. Vous pouvez également déplacer des clans pour 1 pièce par clan et par région traversée adjacente durant l’âge 1 et 2. Puis 1 pièce par pile de clans et par région adjacente durant l’âge 3.

Attaque : Une phase d’attaque peut se dérouler sur plusieurs tours. Un joueur pourrait choisir la paix durant un tour et puis décider de faire la guerre durant un tour suivant.

Pour réaliser un tour d’attaque, les joueurs vont devoir choisir secrètement entre la guerre ou la paix avec leur jeton. On révélera tous notre jeton simultanément et 2 choses peuvent se produire :

Attaquer!

Le joueur va choisir une région à attaquer, elle va devoir être adjacente à la région attaquante, être occupée par un clan ou une cité adverses et avoir un nombre de clans inférieur à celui de la région attaquante.

Résoudre l’assaut : vous allez décider du nombre de clans que vous et le défenseur allez perdre (ce nombre doit être identique pour les 2).

Il ne reste qu’une cité adverse? Alors perdez un clan et remplacer la cité adverse pas l’une des vôtres. Vous allez pouvoir y déplacer autant de clans que vous le souhaiter depuis la région attaquante.

Recommencer ensuite un nouveau tour d’attaque (choisir entre la paix ou la guerre, révéler et résoudre l’attaque/l’assaut.

3- À la fin de chaque âge : vous allez effectuer les 4 actions suivantes (dans l’ordre) et tous en même temps:

1- créez vos cités : ajouter 1 cité sur chaque région ayant 2 clans. Si vous n’avez plus de cité, alors vous ne pourrez plus en ajouter.
2- jouer ou défausser vos cartes : jouer les cartes de votre main portant l’icône. Si vous ne voulez pas les jouer, vous pouvez les défausses pour 4 pièces chacune.
3- compter vos points de progrès : ceux acquis avec les cartes de fin d’âge et les points indiqués sur vos cartes inventions.
4- le joueur qui aura marqué le moins de points au cours de l’âge en cours va pouvoir choisir sa position pour le prochain âge en premier.

OK, et le jeu se termine quand?

La partie se termine à l’issue du troisième Âge et on procédera au décompte final :
– Additionnez les points de progrès pour les 3 âges;
– Gagnez 2 points pour chaque région d’un autre continent (sans les régions de Genesia);
– Gagnez les points inscrits dans chaque région;
– Révélez enfin votre objectif secret et marquez les points indiqués si vous l’avez réalisé.


Le joueur ayant le plus de points de victoire, remporte la partie!

Ce que j’en pense?

C’est un beau jeu de civilisation combinant le draft et le contrôle de territoire. Le jeu offre une bonne interaction entre les joueurs surtout en phase d’attaques et on peut avoir beaucoup de plaisir à emmerder les autres joueurs.

Le jeu aurait pu être plus joli, mais la qualité du matériel et les illustrations sont fidèles à super meeple (remarquables). J’aurais aimé que Genesia soit mieux représentée puisqu’elle a un look plutôt délavé.

Je trouve que le premier âge est plutôt vite joué, mais les 2 autres âges sont plus longs et ils apportent beaucoup au jeu.

J’ai aimé mon expérience, mais je dois mentionner que le jeu est assez protocolaire. C’est-à-dire que l’on draft, on pose, on confronte et puis on marque nos points. C’est tout, il n’y a pas de mécanique innovante. Toutefois, je dois mentionner l’originalité dans la phase de combat. Choisir à l’aide d’un jeton entre la guerre et la paix est original. Pouvoir se défendre à l’aide de cartes et décider de ne pas attaquer puis de décider d’attaquer durant une autre phase est géniale.

À vous de voir si vous allez préférer attendre de voir vos adversaires s’affaiblir avant d’attaquer!

Genesia est tout de même très plaisant et agréable à jouer. J’ai eu beaucoup de plaisir et n’hésitez pas à bien réfléchir afin d’optimiser vos actions. C’est un jeu où il faut prendre le temps de jouer et non de choisir n’importe quelles cartes et de poser des clans n’importe où sur le plateau. Si vous jouez rapidement, vous n’aurez pas de plaisir.

J’ai une mention spéciale concernant l’aide de joueurs, il est impeccable, remarquable et digne de mention. Je lisais les règles avec mes amis et ils comprenaient instantanément puisqu’ils regardaient l’aide de jeu. Vraiment, plusieurs jeux devraient s’inspirer de l’aide de jeu de Genesia.

La rejouabilité est au rendez-vous et le jeu aura une configuration différente selon le nombre de joueurs et il y a également une infinité de possibilités pour faire les 3 piles de cartes âges. (Il y a 5 paquets que vous pouvez sélectionner en fonction des joueurs, que vous pouvez modifier pour augmenter la difficulté). Avec toutes ses combinaisons, Genesia parvient à créer un univers intéressant et on a envie d’essayer de nouvelles combinaisons de cartes dans nos autres parties et même d’augmenter le niveau de difficulté.

Bref, si vous recherchez un jeu de civilisation intermédiaire sans être experts, accessible à tous et offrant une bonne rejouabilité, alors Genesia est pour vous!

On aime :
– l’aide de joueurs qui est vraiment très claire (mention spéciale);
– le matériel de qualité;
– les illustrations sont jolies (la boîte est très attrayante);
– une très bonne rejouabilité (plusieurs combinaisons de cartes);
– l’ambiance et le plaisir de faire des combats;
– la thématique qui est présente, mais elle aurait pu être plus exploitée pour un jeu de civilisation;
– les parties qui sont fluides;
– l’interaction qui est moyenne entre les joueurs, on doit observer ce que font les autres;
– la bonne dose de réflexion pour optimiser vos placements, déplacements et actions
;
– les niveaux de difficulté;
– l’accessibilité du jeu et son niveau intermédiaire.

On aime moins :
– le sentiment de jouer à un jeu protocolaire;
– si vous avez un ami dans votre entourage qui calcule énormément ses actions, il pourrait gagner la partie sans difficulté;
– les règles sont claires, mais très volumineuses, il est difficile de s’y retrouver;
– il est difficile de manipuler les jetons clans lorsqu’ils sont dans les cités.

On aurait aimé :
– un meilleur visuel pour représenter Genesia (il a l’air délavé par rapport au reste des autres plateaux).

Une note de 8/10

Merci à notre partenaire Luma de nous avoir offert la copie du jeu pour cette chronique.

Est-ce que Genesia ressemble à d’autres jeux?

Oui, je trouve qu’il a des ressemblances avec 7 Wonders pour les 3 âges et le draft. Puis à It’s a Wonderful World sans le côté contrôle de territoire et également à Bunny Kingdom pour le draft et le contrôle de territoires.

Je vous dirais qu’il ne vaut mieux pas sortir 7 Wonders, It’s a Wonderful World, Bunny Kingdom et Genesia dans une même soirée. Les 4 jeux sont très bien, les 4 jeux ont leurs publics cibles et c’est très bien comme ça. Les 4 jeux offrent une expérience de jeu différente.

Vous pouvez posséder les 4 jeux pour votre plus grand plaisir sans problème, mais vous pouvez aussi n’en choisir qu’un seul des 4.

Personnellement, j’avais les 4, mais j’ai laissé aller 7 Wonders puisque dans mon cercle d’amis quelqu’un le possède avec toutes les extensions et j’ai laissé partir It’s a Wonderful World pour la même raison et parce que le jeu va offrir une expérience legacy que je vais pouvoir essayer avec des amis. J’ai donc gardé Bunny Kingdom et Genesia puisque les deux jeux offrent une belle expérience et ils conviennent aux besoins de ma ludothèque.

Configuration pour 4 joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X