Chronique – Fertility

Bienvenue en Égypte!

Ici, vous serez un nomarque puisque le pharaon vous a nommé à la tête d’une métropole de l’Égypte antique et de sa région. Le Nil termine sa crue et les terres de la vallée sont prêtes à livrer leurs richesses.

Organisez la collecte des ressources, construisez les quartiers avec les boutiques les plus lucratives, approvisionnez-les en marchandises et gagnez le plus de Debens pour la gloire du pharaon.

Fertility
Auteur: Cyrille Leroy;
Illustrateur : Jérémie Fleury;
Éditeur: Catch Up Games;
Distributeur: Asmodee Canada;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 45 minutes;

À partir de: 10+;
Thématique : Égypte antique, commerces et debens;
Mécaniques : placement de tuiles, gestion de ressources et set collection.

C’est quoi le but?

Être le nomarque ayant gagné le plus de Debens. Pour y parvenir, vous allez collecter les ressources de la vallée du Nil. Elles vous serviront à construire et approvisionner les Boutiques de votre métropole, afin d’amasser plus de richesses que vos adversaires.

Comment on joue?

Un joueur effectue, dans cet ordre, les 3 étapes suivantes:
– Poser une tuile vallée et récolter des ressources;
– Construire une tuile quartier;
– Approvisionner les boutiques et de sa métropole.

1- Poser une tuile vallée + récolter des ressources :
Le joueur prend une des 3 tuiles vallée de sa réserve personnelle et la pose sur le plateau central, dans le sens de son choix (en respectant les règles de pose).

– elle doit être connectée à au moins une autre tuile déjà en jeu (y compris la tuile de départ);
– les tuiles doivent toujours être posées sur une case de désert;
– il est interdit de les poser sur une case de blé ou d’eau;

En fonction ce que que votre tuile touchera avec sa connexion à une autre tuile sur le plateau, vous récolterez les ressources qui sont identiques à celle-ci.

Si votre tuile est connectée à un champ de blé, vous allez aussi rapporter des ressources blé.

Il se peut que la tuile recouvre une ressource sur le plateau (porter attention à ce détail puisque vous obtiendrez la ressources situé sous la tuile).

2- Construire une tuile Quartier:
Une fois qu’il a récolté des ressources, le joueur peut construire une des tuiles quartier disponible à côté de son plateau en payant son coût, puis la positionne sur un emplacement libre de son plateau.

Le coût (indiqué en haut à droite de la tuile), peut être payé avec n’importe quelle combinaison de ressources : Albâtre, Bovin, Fleur de papyrus, Raisin et Blé. Si le joueur utilise du blé, il recule le marqueur blé sur son plateau.

– Le joueur ne peut pas utiliser les ressources déjà placées sur son plateau métropole pour payer le coût d’une tuile quartier;
– Le joueur ne peut construire qu’une seule tuile quartier à son tour, mais il n’est jamais obligé de le faire;
– Si le joueur n’a plus d’emplacements libres sur son plateau métropole, il ne peut pas construire de nouveaux quartiers.

3- Approvisionner les boutiques de sa métropole:
Qu’il ait ou non construit un quartier, le joueur peut ensuite placer les ressources sur les boutiques de sa métropole. Il est possible d’approvisionner plusieurs boutiques durant le même tour, mais il n’est pas nécessaire de toutes les placer simultanément. Quand une boutique est totalement approvisionnée, le joueur remporte le bénéfice indiqué à droite après la flèche ( ils sont de plusieurs types).

Important : les ressources posées sur les boutiques ne peuvent jamais être déplacées ou enlevées.

C’est tout?

Les monuments!

Les monuments rapportent des points à la fin de la partie, si vous les avez posés sur le plateau central. Pour pouvoir poser vos monuments, il faut créer une carrière sur le plateau central.

Si en posant une tuile, vous arrivez à former un espace
clos d’une seule case vide, alors vous aurez créé une
carrière. Au lieu de prendre les ressources, vous allez poser un de vos 4 monuments dans la carrière. Vous n’êtes pas obligé de poser un monument si vous avez créé une carrière, mais je vous le conseille fortement!

Une fois votre tour terminé, on remettra les ressources qui n’auront pas été dépensées pour construire un quartier ni placées sur une boutique dans le stock (elles seront perdues). Le joueur va piger une nouvelle tuile pour compléter sa réserve personnelle et il va aussi ajouter une tuile vallée de la pioche à la réserve commune. Il fera de même avec les tuiles quartier seulement si le joueur a construit une tuile quartier à son tour. Ce sera donc au tour du joueur suivant.

OK, le jeu se termine quand?

La fin du jeu se déclenche dès qu’il n’est plus possible de remplir la Réserve commune jusqu’à 3 tuiles. Chaque joueur joue un dernier tour puis on procède au décompte final. Chaque joueur aura joué 9 tours. Munissez-vous du bloc de score et comptabilisez les Debens de chaque joueur, comme indiqué sur la page suivante. Le joueur ayant le plus haut total remporte la partie. En cas d’égalité, celui qui a le moins de ressources sur son plateau Métropole est désigné vainqueur. Si l’égalité persiste, les joueurs ex æquo se partagent la victoire.

Ce que j’en pense :

La première chose qui m’a attiré chez Fertility est sa boîte de jeu. Chaque fois que je voyais la boîte, j’avais envie de la prendre et d’y jouer. La thématique égyptienne est l’un de mes points faibles et je dois dire qu’elle est bien présente dans ce jeu tant sur la boîte que sur les illustrations et le matériel se trouvant dans la boîte.

Ensuite, j’ai été surprise par les règles claires, simples et faciles à comprendre.  Aucun doute, après ma lecture, je savais que j’étais en présence d’un jeu familial. Cependant, sachez que le jeu est accessible à tous. Il s’explique rapidement et il se prend en main très rapidement. Ce n’est pas qu’un jeu pour les familles, les adultes vont tout autant adorer ce jeu. Je l’ai d’ailleurs sortie à plusieurs reprises entre adultes et il fut toujours un succès. Il pourrait cependant être trop simple pour certains joueurs. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé toutes sa subtilité!

J’aime beaucoup la fluidité du jeu, les parties vont se jouer rapidement et à un très bon rythme de jeu. Il n’y a pas de temps mort, et ce même si nous allons jouer chacun notre tour. Le domino est revu et bien illustré dans ce jeu et je dois dire que c’est très plaisant de jouer avec eux. Poser les dominos aux bons endroits pour obtenir le maximum de ressources apporte son lot de réflexion et c’est très bien. Si vous ne prenez pas le bon emplacement, un autre joueur va le prendre c’est certain puisque lui aussi aura vu l’emplacement idéal.

J’ai aussi aimé le côté tactique et stratégique du jeu, il y a plusieurs façons de marquer des points et vous serez tenté de toutes les essayer. Les monuments à placer pour marquer un certain nombre de points à la fin de partie sont très intéressants. Vous allez probablement vous en vouloir d’avoir manqué l’occasion de réaliser un espace pour créer votre carrière tout en réalisant que vous venez de la laisser à un autre joueur.

Surtout, ne sous-estimez pas les points que vous allez pouvoir marquer avec la ressource du blé. Bien qu’elle soit pratique pour vos construire un quartier, elles rapportent beaucoup de points à la fin de la partie.

Mon seul point négatif concerne le matériel du jeu. Il est très fragile, faites très attention en retirant les pièces des monuments lors du dépunchage parce qu’ils se brisent. Je vous suggère également de coller vos pièces de monument ensemble pour éviter de les démonter et de les assembler lors de chacune de vos parties. Les ressources sont très petites, elles auraient pu être plus grandes tout comme les plateaux métropoles auraient pu être un brin plus grand pour pouvoir offrir de plus grandes ressources. En revanche, les petites ressources sont très jolies et en plus elles sont taillées pour représenter la bonne ressource (raisin, albâtre, bovin et fleur de papyrus). On aurait pu avoir que des cubes en bois de couleurs, mais c’est très chouette de pouvoir avoir les jolies ressources!

Fertility offre une bonne rejouabilité, une belle ambiance et une interaction moyenne entre les joueurs et j’ai beaucoup aimé ce jeu. Je le sors volontiers durant mes soirées de jeux et dans l’après-midi avec ma famille. En parlant de famille, bien qu’il soit indiqué 10 et plus sur la boîte de jeu, les enfants de 7 ans et plus peuvent très bien y jouer puisque les icônes sont facilement maîtrisables, qu’il n’y a aucun texte et aussi puisque le jeu est assez intuitif pour qu’ils puissent y jouer.

Bref, si vous recherchez un beau jeu de placement de tuile original, simple, rapide et amusant, Fertility est pour vous.

On aime :
– la thématique, on est attiré par la boîte de jeu;
– les illustrations et le matériel sont très jolis;
– le jeu accessible à tous et familial;
– partie fluide et rapide;
– la bonne rejouabilité;
– règles claires et simples;
– jouer avec le principe des dominos;
– plusieurs façons de marquer des points;
– le côté tactique et stratégique;
– interaction moyenne (autonome pour son plateau, mais on prend plaisir à regarder les autres et poser les tuiles sur le plateau commun);
– la réflexion pour bien placer son domino
.

On aime moins :
– la qualité du matériel qui pourrait être améliorée : les monuments sont très fragiles, attention lors du dépunchage du jeu, ils peuvent se briser; Les ressources sont très petites, elles auraient pu être plus grandes;
– la simplicité du jeu pourrait déplaire à certains joueurs.


8.5/10

Merci à notre partenaire Asmodee Canada de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X