Chronique – La chasse aux bestioles

L’été, l’été, l’été c’est fait pour jouer!

Alors pourquoi ne pas profiter de cette période estivale pour initier les enfants à la chasse aux bestioles tout en en jouant à un jeu qui utilisent des insectes en plastique?

Vite, prenez vos bocaux, votre filet et votre loupe pour bien attraper et identifier les bestioles que vous venez de capturer.

Chasse aux bestioles
Auteure: Laurence Côté;
Éditeur: Ludo & Méninge;
Distributeur: Gladius;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 20 à 30 minutes;
À partir de: 6+;
Thématique : insectes;
Mécanique : jeu d’observation, de rapidité et de mémoire.

C’est quoi le but?

Devenez le plus grand collectionneur d’insectes en prenant part à une compétition de chasseurs de bestioles. Stimuler votre mémoire, votre sens de l’observation et votre rapidité pour remporter la compétition.

Comment on joue?

Le jeu propose 3 niveaux et une variante pattes de mouche. Nous allons vous parler rapidement de chacune des variantes et l’âge qui convient le mieux à chacune.

Les petits collectionneurs : À partir de 6 ans.

Chaque joueur prend 6 bestioles (une de chaque espèce) et les place devant lui. On brasse ensuite les cartes bestioles pour en faire une pile, on place les feuilles de points et la loupe à la portée de tous.

Après avoir pigé et placé devant lui 5 cartes bestioles, il faudra tous en même temps lors du signal, trouver le plus rapidement possible la bestiole manquante sur chacune des cartes et la placer devant la carte correspondante.

Une fois terminé, le joueur le plus rapide s’empare de la loupe en imitant le bruit de l’abeille. Ce qui mettra fin à la manche en cours.

On vérifie ensuite que toutes les bestioles placées devant chacune des cartes correspondent. Tous ceux qui auront placé correctement toutes les bestioles pourront piger une feuille au hasard parmi celles de la pile commune.

Si un joueur obtient 8 points, alors il remporte la partie. Si vous n’avez toujours pas 8 points, vous allez démarrer une nouvelle manche.

Les grands chasseurs :  à partir de 7 +.

Chaque joueur prend 6 bestioles (une de chaque espèce) et une carte filet qu’il place devant lui. On brasse ensuite les cartes bestioles pour en faire une pile, on place les feuilles de points et la loupe à la portée de tous.

Chaque joueur prend ensuite 3 cartes bestioles et les places face cachée devant lui.

Il faudra tous en même temps lors du signal, retourner les 3 cartes et trouver le plus rapidement possible la bestiole manquante et la mémoriser.

Une fois la séquence mémorisée, le joueur le plus rapide s’empare de la loupe en imitant le bruit de l’abeille. Ce qui mettra fin à la manche en cours et obligera tous les joueurs à retourner leurs cartes faces cachées.

Tous les joueurs vont ensuite placer la bestiole manquante sous chacune des 3 cartes. On vérifiera ensuite la validité de la séquence et les joueurs qui auront eu les bonnes réponses vont pouvoir piger une feuille au hasard parmi celles de la pile commune.

Si un joueur obtient 8 points, alors il remporte la partie. Si vous n’avez toujours pas 8 points, vous allez démarrer une nouvelle manche.

Attention, les joueurs qui auront gagné une feuille durant un tour, devront piger une carte bestiole supplémentaire lors de chaque tour et ce jusqu’à un maximum de 5 cartes.

Les chasseurs experts : 8+

Le jeu se joue de la même manière que la variante des grands chasseurs. Cependant, il faut ajouter les cartes bocal, boussole et tue-mouche dans le paquet des cartes bestioles. Il y aura donc 42 cartes pour cette variante.

C’est tout?

Presque, voici ce que les cartes vont provoquer comme effet lorsqu’elles seront pigées.

Cartes bocal : Vous avez capturé une bestiole et cette bestiole ne fait pas partie de votre séquence à mémoriser. Il suffit de placer la carte sous une carte bestiole.

Carte boussole : Vous venez de perdre le nord. Il faudra donc inverser la séquence des bestioles. Oui, il va falloir placer les bestioles de gauche à droite.

Carte tue-mouche : Coup de chance, cette carte fait fuir la bestiole. Vous n’avez pas à placer de bestiole sous cette carte lors du placement de la séquence.

Oui, mais si jamais dans tous les niveaux, il y a une bestiole qui est absente sur 2 ou plusieurs cartes, on ne placera tout simplement pas sur aucune de ses cartes.

Variante Pattes de mouche : À partir de 4-5 ans

Chaque joueur prend 6 bestioles (une de chaque espèce) et les place devant lui. On brasse ensuite les cartes bestioles pour en faire une pile et les feuilles de points à la portée de tous.

Le premier joueur va piger et placer 1 carte bestiole devant lui face visible. Il va trouver la bestiole manquante et la mémoriser.

Lorsque l’enfant est prêt, il va fermer les yeux et il tentera de trouver la bestiole manquante pour la placer devant lui.

S’il a trouvé la bonne bestiole, il va gagner une feuille qu’il pourra piger et placer devant lui.

Si un joueur obtient 8 points, alors il remporte la partie. Si vous n’avez toujours pas 8 points, vous allez démarrer une nouvelle manche.

Attention. À son prochain tour, il devra jouer avec une carte supplémentaire par feuille obtenue (jusqu’à un maximum de 5 cartes).

Si vous jouez avec un enfant de 4 ans, nous vous recommandons de ne pas ajouter plus de 2 cartes puisque c’est difficile pour eux de mémoriser une seule bestiole manquante.

Ce que j’en pense?

J’ai vite été attiré par la thématique. Comme une mouche qui est obnubilée par la lumière dans le noir, j’ai été rapidement charmé par les insectes en plastique. J’avais envie de les manipuler et de jouer avec eux. Bref, j’étais énervée comme une enfant.

Bon, c’est évident que le jeu ne s’adresse pas aux adultes, mais c’est très plaisant de jouer quelques parties avec nos enfants. Avec des enfants, il est permis de garder son cœur d’enfant et de s’émerveiller devant cette jolie thématique originale.

J’ai vraiment aimé les 3 niveaux de difficulté et la variante pattes de mouches qui m’a permis de jouer avec ma plus jeune de 4 ans et demi. Je dois le mentionner, vous ne pouvez pas vraiment jouer avec des enfants âgés de moins de 6 ans aux 3 niveaux proposés puisque le jeu n’offre pas de règles adaptées pour eux. À leur âge, il est difficile d’être rapide pour placer les insectes sous les bonnes cartes.

Cependant, je dois dire que j’aimerais bien tenter l’expérience avec le niveau 1 avec uniquement des enfants du même âge (4-5 ans). Probablement que l’expérience serait plus concluante.Les règles sont vraiment très claires et faciles à expliquer. Il est facile d’assembler le jeu et de jouer une partie en moins de 5 minutes.

La chasse aux bestioles offre une belle ambiance et je trouve qu’il est très amusant pour les enfants. La rejouabilité est au rendez-vous grâce aux autres niveaux et je souligne que le jeu est idéal à utiliser dans un cadre pédagogique. Je pense même que le jeu est plus amusant lorsqu’il est joué avec des enfants du même âge. L’observation et la rapidité ne sont pas la même pour les adultes et les enfants, alors il peut être frustrant pour eux de perdre contre les adultes.

J’aurais aimé plus d’interaction entre les joueurs, mais il n’y en a pas réellement. Il faut observer ses cartes et placer le plus rapidement possible l’insecte manquant sous la carte et c’est tout. Vous pouvez quand même en profiter pour offrir un peu d’interaction en proposant des informations sur les différents insectes aux enfants durant la partie. Il y a quand même une abeille, une coccinelle, une libellule, une sauterelle, une mante religieuse et une mouche. Donc, il y a place à partager beaucoup d’informations sur les insectes!

Bref, si vous recherchez un jeu qui permet de venir travailler l’observation, la rapidité et la mémoire auprès des enfants tout en proposant une belle thématique originale, alors La chasse aux bestioles est pour vous!

On aime :
– la thématique des insectes, le matériel et les illustrations sont très invitants;
– le matériel est d’une excellente qualité, une mention spéciale aux insectes en plastique;
– les règles claires et faciles à expliquer;
– l’ambiance un peu survoltée;
– la bonne rejouabilité en général et les variantes;
– jeu accessible à tous et très familial (jeunes familles à partir de 6 ans);
– l’originalité de la thématique;
– d’un point de vue éducatif, la gestion de l’impulsivité;
– que le jeu travaille la mémoire, l’observation et l’attention/repérage visuel;
– le prix pour le matériel de qualité;
– la variante pattes de mouche pour initier les touts petits et venir travailler la reconnaissance par le toucher;
– un bon jeu à utiliser dans le cadre pédagogique et scolaire.

On aime moins :
– le manque d’interaction entre les joueurs;
– parfois la thématique est un peu trop enfantine pour la tranche d’âge visée;
– il manque de variante pour initier les touts petits qui sont intéressés par cette thématique.

Une note de 8.5/10

Merci à notre partenaire Gladius de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Courez la chance de remporter une copie du jeu en participant à notre concours sur le groupe facebook de Meeple QC en cliquant ICI.

Le concours prends fin ce dimanche le 26 juillet à minuit.

Vous pouvez même vous procurer un paquet de bestioles supplémentaire pour que les enfants s’amusent avec.
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X