Splaf!, avis et chronique du jeu

Que faut-il faire lorsque vous rencontrez un vilain monstre? Hé bien, Splaf! Il suffit de l’écrabouiller.

Aujourd’hui je vous parle d’un petit jeu sympathique dans lequel il faut taper des monstres.

Splaf!
Auteur: Kane Klenko;
Illustrateurs: Mr Cuddington & Jeanne Torres;
Éditeur: Origames et Renegade Game Studios;
Distributeur: Distribution Dude;
Nombre de joueurs: 2 à 8 joueurs;
Durée: 5 à 10 minutes;
À partir de: 7+;
Thématique: les monstres;
Mécanique: jeu de dés, d’observation et de rapidité.

C’est quoi le but du jeu :

Dans Splaf, il faut être le plus rapide à taper le bon monstre.

Facile? Oui et non! Les règles vont changer à chaque tour. 

Pourquoi faut-il taper les monstres?

Parce qu’un portail menant vers une autre dimension s’est ouvert et des monstres s’en échappent. Pour éviter une grande catastrophe, il faut réagir vite et ne pas hésiter à écrabouiller le bon monstre dès qu’il se présente.

Comment on joue ?

Après une mise en place très simple et rapide, le premier joueur va lancer les deux dés. Les deux dés lancés désignent une carte monstre sur la table.

Le but est d’être le premier joueur à la désigner en tapant dessus.

Si vous avez tapé sur la bonne carte monstre, vous la récupérez.

Si vous n’avez pas tapé sur la bonne carte monstre, vous ne pouvez pas taper sur une autre carte monstre dans le tour en cours. Vous allez devoir attendre le prochain tour pour connaître les conditions du nouveau monstre à écrabouiller.

C’est tout?

Presque. Les deux dés indiquent deux informations importantes pour pouvoir repérer le bon monstre.

Le premier dé indique le type de monstre.

Le deuxième dé indique la direction.

Les flèches indiquent que vous allez vous déplacer d’une ou deux cartes en partant du monstre désigné par le dé monstre afin de trouver la bonne carte monstre à taper. Les flèches violettes et blanches vous indiquent la direction à suivre. Vous pourriez obtenir le symbole égal. Dans ce cas, il faudra taper la carte monstre désignée par le dé monstre.

Si jamais vous êtes deux personnes ou plus à taper la bonne carte monstre (au même moment), alors il faudra relancer les dés et rejouer le tour.

Et si je trouve le jeu trop facile?

Il existe une variante pour équilibrer le niveau des différents joueurs. Il s’agit de la variante amicale. Elle consiste à taper toutes les cartes monstres correspondantes placées devant vous avant de pouvoir taper la bonne carte. Il est recommandé de faire jouer les plus expérimentés avec cette règle pour équilibrer les différents niveaux de joueurs.

OK et le jeu se termine comment?

Quand il ne reste plus que deux cartes monstres sur la table, la partie s’arrête immédiatement. Les joueurs comptent leurs cartes monstres et celui avec le plus de cartes est le gagnant.

En cas d’égalité, ce sera le joueur qui aura la carte du monstre ayant la plus grande valeur qui sera le gagnant.

Ce que j’en pense ?

Splaf! est un joli petit jeu d’observation et de rapidité dans lequel il faut être attentif et bien suivre la partie.

Les règles sont vraiment très simples, voire minimalistes. Il est accessible à toutes les jeunes familles. En effet, pour pouvoir jouer, un enfant doit seulement être en mesure de compter jusqu’à 2 (afin de pouvoir s’orienter avec le résultat des flèches sur les dés) et de différencier les formes et les couleurs. Un enfant de 4 ou 5 ans peut donc très bien jouer à ce jeu.

En ce qui concerne le contenu éducatif, Splaf! viens faire travailler l’enfant afin qu’il puisse reconnaître et intégrer les chiffres de 1 à 20. C’est donc très bien pour savoir reconnaître que le chiffre 20 est plus grand que le chiffre 1. Le but étant de ne pas être obligé de compter à partir de 1 pour savoir la réponse. De plus, le jeu offre une flexibilité cognitive puisque les objectifs changent lors de chaque lancée de dés. Le jeu est idéal pour les enfants de première année puisque l’on peut amener l’enfant à apprendre certaines notions de base tout en s’amusant.

Le jeu s’installe rapidement et se joue tout aussi rapidement. J’ai joué plusieurs parties et nous avons toujours terminé en moins de 10 minutes. Vous pouvez donc le sortir à tout moment et même enchaîner quelques parties.

J’ai beaucoup aimé les illustrations des monstres. Les images sont jolies et les monstres ont l’air vraiment sympathiques. Il y a même une carte qui me fait penser à Sullivan dans le film Monstre et cie. Ils ont l’air tellement gentils qu’on n’a pas vraiment envie de les écrabouiller, mais plutôt de leur faire un gros câlin. J’ai bien aimé la boîte de jeu, elle est invitante pour les enfants. J’ai cependant été surprise par le contenu de celle-ci. Je trouve que la boîte est vide, elle aurait pu être ajustée au contenu.

Splaf! est jeu est plaisant, il offre une très bonne interaction constante durant la partie et il procure une ambiance folle. Si vous jouez avec des enfants d’âge différents ou qui sont de niveaux différents, je vous suggère fortement la variante amicale pour ajuster le niveau de difficulté. Les plus petits et les moins rapides pourront ainsi profiter du jeu et pourront également s’améliorer.

Le jeu mentionne jusqu’à 8 joueurs, je n’ai pas eu la chance de le tester à autant de joueurs, mais je peux vous dire qu’à 2, 3, 4 ou 5 joueurs, le jeu se joue tout aussi bien. Je trouve cependant qu’il faut être un minimum de trois pour avoir une ambiance folle.

Splaf! est parfait pour travailler la concentration, l’observation et la rapidité chez les enfants (chez les adultes également). Je ne recommande pas le jeu pour les gens ayant des problèmes avec la gestion de leur stress (tout comme n’importe quel jeu d’observation et de rapidité).

Certains joueurs pourront trouver le jeu répétitif après plusieurs parties. Je ne vous recommande donc pas d’enchaîner dix parties d’affilées. Splaf! est simple et efficace et il fait très bien son travail de petit jeu de party.

Bref, si vous recherchez un petit jeu d’observation et de rapidité très simple pour toute la famille, alors Splaf! est ce qu’il vous faut.

On aime :

– des règles très simples, courtes, épurées et faciles à expliquer;
– la boîte, les enfants la remarquent rapidement et veulent y jouer;
– les belles illustrations de monstres;
– le jeu minimaliste qui s’installe rapidement;
– jeu accessible à toutes les familles;
– l’ambiance, on rigole bien tous ensemble;
– la variante pour équilibrer les différents niveaux des joueurs;
– les parties rapides, on peut en enchaîner quelques-unes;
– l’interaction entre les joueurs;
– la réflexion rapide, on stimule l’attention chez les enfants;

– le volet éducatif proposé par le jeu.

On aime moins :
– le matériel, les cartes sont fines, je vous recommande de les sleever pour éviter de les briser;
– le jeu peut devenir répétitif après quelques parties pour certains joueurs;
– le jeu ne pourrait pas convenir à ceux qui ont de la misère à gérer leur stress.


On aurait aimé:
– que la taille de la boîte de jeu soit ajustée à son contenu puisqu’elle a l’air vide;
– une vrai variante pour les experts.


7.5/10

Merci à notre partenaire Distribution Dude de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Est-ce que Splaf! est une copie du jeu Monster Match?

Lorsque j’ai aperçu le jeu Splaf!, j’ai tout de suite pensé au jeu Monster Match. Je trouvais le monstre tout aussi sympathique que celui de Monster Match. Après la lecture des règles, je me suis dit que les deux jeux se ressemblaient. Puis après avoir joué quelques parties, j’ai compris que les deux jeux pouvaient très bien faire partie de ma ludothèque.

Bien qu’ils soient tous les deux un jeu de dés, d’observation, de rapidité et ayant comme thématique les monstres, les deux jeux sont de niveaux de difficulté différents. Je trouve que Splaf! est plus difficile pour les plus jeunes que Monster Match. En revanche, je crois que les deux jeux vont venir travailler l’observation d’une manière différente et complémentaire.

Monster Match viendra travailler les chiffres de 0 à 5, la reconnaissance de certaines parties du corps et le calcul du résultat final en fonction du nombre de beignes récoltés alors que Splaf! lui viendra travailler les directions, la reconnaissance et l’intégration des chiffres de 1 à 20, les couleurs et les formes.

Vous pouvez donc très bien n’en choisir qu’un seul des deux ou bien même posséder les deux jeux puisqu’ils sont vraiment complémentaires pour l’un et l’autre.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X