Carcassonne 20ème anniversaire, avis et chronique de jeu

Cité du sud de la France, Carcassonne est célèbre pour ses extraordinaires fortifications de l’époque romaine et du Moyen Âge. Avec leurs partisans qui tentent de s’approprier des routes, villes, abbayes et prés, les joueurs se disputent le contrôle de la région de Carcassonne. Maîtrisez le développement du territoire en étant le plus malin dans le placement de vos partisans. En cette année 2021, Carcassonne fête ses 20 ans. Explorons ensemble ce classique du jeu de société moderne à travers cette nouvelle édition Carcassonne 20ème anniversaire.

Carcassonne 20ème anniversaire
Auteur: Klaus-Jürgen Wrede;
Illustrateurs: Anne Pätzke et Marcel Gröber;
Éditeur: Z-Man Games;
Distributeur: Asmodee;
Nombre de joueurs: 2 à 5 joueurs;
Durée: 30-45 minutes;
À partir de: 7 +;
Thématique : Royaume;
Mécaniques : Placement de tuiles et contrôle de territoires.

C’est quoi le but?

Dans Carcassonne 20ème anniversaire , les joueurs posent des tuiles tour après tour. C’est ainsi que le paysage formé de routes, de villes, d’abbayes et de prés sera créé et développé. Vous placerez vos meeples sur ces tuiles comme voleurs, chevaliers, moines ou paysans afin de marquer des points. Des points seront accordés au cours et en fin de partie, selon les sections complétées et la valeur de ces dernières. Le joueur qui aura le plus de points après le décompte final sera déclaré vainqueur.

Comment on joue?

Si nous débutons avec la mise en place du jeu de base, la tuile de départ (celle ayant le verso foncé) est placée au centre de la table. Les tuiles restantes sont ensuite mélangées et disposées en piles, face cachée, afin que tous les joueurs y aient accès. Chaque joueur prend alors une couleur de meeple. Sept de ceux-ci constituent la réserve des joueurs, tandis que le huitième meeple est placé sur la piste de score. Les meeple restants retournent dans la boîte. Le joueur le plus jeune commence.

Dans l’ordre, les actions ci-dessous sont réalisées par le joueur actif:

Placer une tuile: lors de votre tour, piochez une tuile terrain et placez cette dernière, face visible, de façon à prolonger des zones existantes (villes, routes, prés) d’une autre tuile déjà placée.

Poser un meeple: vous pouvez ensuite poser un meeple de votre réserve sur une zone de la tuile que vous venez de placer. Cette étape est optionnelle. Il est important de mentionner qu’un meeple ne peut être placé sur une zone étant déjà occupée par un autre joueur. Un meeple placé sur une route devient alors un meeple-voyageur, un meeple sur une ville devient un meeple-chevalier, un meeple sur un pré est un meeple-paysan et finalement, un meeple présent sur un abbaye est un meeple-moine.

Évaluer des zones: vous devez évaluer toutes les zones ayant été complétés par la tuile venant d’être placée. Si aucune zone est complétée, le joueur suivant peut alors procéder à son tour.

Il peut arriver qu’une zone soit occupée par plus d’un joueur, comme par exemple, si les meeple sont placés de cette façon et que la zone se relierait par la suite. Si tel est le cas, seulement le joueur ayant le plus de meeple dans la zone marquerait les points. Si le nombre de meeple par joueur est à égalité, ceux-ci marqueraient l’ensemble des points sans les diviser.

Zone pouvant potentiellement être occupée par deux joueurs si celle-ci se relie.

Voici comment sont évaluées les différentes zones:

Routes: une route est évaluée lorsqu’elle est complète, c’est-à-dire, lorsque ses deux extrémités sont reliées à un village, une ville, un abbaye ou tout autre obstacle illustré ou encore, lorsqu’elle forme une boucle fermée. Si la route est fermée par un de vos adversaires, vous complétez tout de même votre route. Chaque tuile de votre route rapporte 1 point.

Chemin complété. Le joueur jaune marque alors 6 points.

Villes: une ville est considérée complète lorsqu’elle est totalement entourée de remparts et qu’il n’y a pas d’espace vide à l’intérieur. Chaque tuile d’une ville complète rapporte 2 points et chaque blason (le petit bouclier bleu et blanc) dans une ville complète rapporte 2 points supplémentaires.

Abbayes: une abbaye est considérée complète lorsqu’elle est entourée de 8 tuiles. Chaque tuile (l’abbaye elle-même et les 8 tuiles l’entourant) rapporte 1 point. Vous devriez donc marquer 9 points en complétant cette zone.

Prés: contrairement aux autres meeple, ceux présents dans le pré sont couchés sur les tuiles, y resteront jusqu’à la toute fin de la partie et ne seront récupérés que lors de l’évaluation finale. En les couchant, il est plus simple de les distinguer des autres. Comme pour les autres zones, vous devez vous assurer qu’aucun autre paysan n’occupe déjà le pré dans lequel vous souhaitez poser le vôtre. Les prés en eux-mêmes ne rapportent aucun point, ce sont les villes complètes, en périphérie ou au centre des prés qui en rapportent. Ainsi, chaque ville complète rapporte 3 points.

Les points peuvent alors être reportés sur la piste de score.

À noter qu’après toute évaluation, chaque joueur ayant un meeple dans la zone évaluée le récupère et le remet dans sa réserve personnelle.

Si vous souhaitez jouer avec l’extension Rivière, la mise en place sera un peu différente. Cette extension est constituée de 17 tuiles Rivière au verso foncé. Elle va remplacer la tuile de départ.

Mettez d’abord la tuile-double ainsi que les deux tuiles Lac de côté. Mélangez ensuite les tuiles Rivière restantes et mettez-les, face cachée, les unes par-dessous les autres pour former une pile. Mélangez les deux tuiles Lac et mettez-les sous cette pile. La tuile-double est placée au centre de la table en tant que tuile de départ.

À tour de rôle, les joueurs devront piocher et placer toutes les tuiles Rivière avant de débuter les tuiles des autres piles (du jeu de base). Quand une tuile est placée, un meeple peut être posé le long de la rivière mais pas directement sur celle-ci.

Vous développerez ainsi la rivière jusqu’à placer les deux tuiles Lac à chacune de ses extrémités. Une fois que toutes les tuiles Rivière ont été placées, continuez la partie en utilisant les tuiles Terrain du jeu de base. La partie poursuit alors son cours normal.

C’est tout?

L’édition anniversaire de Carcassonne comprend trois petites extensions, dont La Rivière avec 5 tuiles inédites, L’Abbé et une extension exclusive de 20 tuiles.

Toutefois, si nous regardons toute la grande famille des extensions de Carcassonne, c’est 10 extensions qui sont disponibles sur le marché, et qui se jumellent très bien avec l’édition originale ou anniversaire de Carcassonne. Celles-ci sont:

– Auberges et Cathédrales;
– Marchands et Bâtisseurs;
– Princesse et Dragon;
– La Tour;
– Comte, Roi & Brigand;
– La Catapulte;
– Bazars, Ponts et Forteresses;
– Moutons et Collines;
– Tous en piste.

À noter qu’il existe la version Carcassonne Big Box regroupant le jeu de base ainsi que 11 extensions (dont La Rivière et l’Abbé, présentes dans l’édition Anniversaire).

OK, et le jeu se termine quand?

La partie s’achève dès qu’un joueur ne peut ni piocher ni placer de tuile. Ensuite, les joueurs procèdent à l’évaluation finale et désignent le vainqueur.

Une fois la partie terminée, chaque joueur reçoit des points de toutes les zones incomplètes occupées par ses meeples:

Chaque route incomplète rapport 1 point par tuile;
Chaque ville incomplète rapport 1 point par tuile et 1 point par blason;
Chaque abbaye incomplète rapport 1 point et à cela s’ajoute 1 point par tuile qui l’entoure;
Dans chaque pré, chaque ville complète (en périphérie ou au milieu du pré) rapporte 3 points.

Aussitôt que les points ont été reportés sur la piste de score, il est alors possible de déterminer le vainqueur.

Ce que j’en pense?

Ce n’est pas un secret, je suis une grande fan de jeux de placement de tuiles. Vous serez donc peut-être étonnés d’apprendre que je n’avais jamais joué à Carcassonne. Sacrilège, je sais! J’ai donc été ravie d’avoir la chance d’essayer cette édition revampée.

D’emblée, je dois dire que j’ai adoré le look très épuré et chic de la boîte de Carcassonne 20ème anniversaire. Les couleurs soigneusement choisies donnent une allure de luxe à cette édition.

Passons maintenant aux illustrations présentes sur les tuiles. On sent très bien que c’est une édition anniversaire, puisque sur les tuiles, nous pouvons apercevoir les citadins célébrer, ainsi que la mention 20 qui apparaît à maintes reprises. L’ambiance est réellement à la fête! Le tout a été magnifiquement illustré et le rendu l’est tout autant.

Quant au matériel de Carcassonne 20ème anniversaire, j’ai trouvé celui-ci de très bonne qualité pour les tuiles. Elles sont rigides et le mélange de finis glacé et mat est très beau. J’aurais par contre préféré un autre type de matériel pour les règles du jeu. Je comprends qu’on souhaitait donner un style de parchemin, toutefois, cela fait en sorte que les règles sont plus susceptibles d’être abimées et que la moindre petite tache paraît.

Un petit détail qui m’a également accroché est que j’aurais aimé qu’un marqueur de 50 points par joueur soit inclus dans le jeu. Il peut être difficile de distinguer qui a fait un ou deux tours de la piste du score, alors il faut être aux aguets. Ce n’est toutefois qu’une préférence personnelle et cela n’affecte en rien le jeu!

Si nous regardons la mise en place, je n’ai rien à dire sur celle-ci, si ce n’est qu’elle est l’une des plus rapides que j’ai vu. On prend la tuile de départ, on la positionne au centre de la table, on octroie une couleur de meeple à chaque joueur, on place les tuiles en pile et le tour est joué! Très simple et rapide de débuter une partie, ce qui est grandement appréciable.

Niveau accessibilité, Carcassonne 20ème anniversaire est un jeu très familial, qui peut être joué par tous. On m’a souvent dit que Carcassonne était le jeu qui avait emmené plusieurs joueurs dans l’univers du jeu de société moderne. Après y avoir, joué, je n’ai pas de mal à y croire. Il est donc très facile d’y faire jouer Monsieur Madame tout le monde qui débute, autant que moi, qui est une habituée des jeux de placement, mais qui aime toujours sortir ce genre de jeu qui est un incontournable.

Tel que mentionné au départ, le placement de tuiles étant ma mécanique préférée, j’avais de hautes attentes envers Carcassonne puisqu’on m’en avait tant souvent parlé. Je dois dire que je n’ai pas été déçue. Le jeu s’enchaîne très bien, le roulement est bon et sans trop de temps mort, bref, j’ai adoré! La thématique et l’ambiance sont également au rendez-vous.

Une minime lacune que j’ai trouvé, est qu’il peut être difficile de faire beaucoup de points avec les prés, de par tous les chemins qui les traversent. En effet, lors des parties jouées, j’ai remarqué que les autres joueurs n’avaient pas tendance à positionner leurs meeple dans les prés, puisqu’il est plus simple et plus facile de faire des points ailleurs. Je n’ai toutefois rien à dire concernant les autres zones, le pointage est justifié et est efficace.

J’ai eu la chance de jouer à Carcassonne 20ème anniversaire à 2 ainsi qu’à 4 joueurs et je dois dire que je n’ai pas vu de grands désavantages ou différences d’y jouer à 2 ou 4, si ce n’est qu’il peut être plus difficile de faire un gros pointage à plusieurs, puisque nous sommes plusieurs à vouloir occuper des zones. Je serais donc très à l’aise d’y rejouer en duo ou avec des amis, sans pour autant trouver les tours longs, puisque le roulement du jeu est excellent.

Finalement, avec la panoplie d’extensions que Carcassonne offre, j’aime que le jeu ne se limite pas qu’au jeu de base et que celui-ci est exploré davantage. Ainsi, je crois que chaque joueur peut y trouver son compte et faire en sorte que chaque partie soit différente, que ce soit en jouant au jeu de base ou en y incluant les extensions. D’emblée, le jeu de base offre une belle variété de tuiles, alors je n’ose imaginer en y incluant les extensions. Je donne un A+ pour la re jouabilité!

Bref, si vous aimez les jeux de placement de tuiles et de contrôle de territoires, alors Carcassonne 20ème anniversaire est pour vous!

On aime :
– Le look de la boîte très épuré et chic;
– Les illustrations magnifiques sur les tuiles ainsi que sur les autocollants fournis pour apposer sur les meeple;
– Les règles du jeu qui sont claires et très faciles à apprivoiser/expliquer. J’ai aimé la présence de figures/schémas pour expliquer les différents systèmes de pointage, cela permet une bonne assimilation, surtout pour ceux étant visuels comme moi;
– Le matériel qui est de très bonne qualité pour les composantes du jeu. Une belle attention aux détails;
– La re jouabilité, surtout en ayant déjà accès à trois petites extensions à même la boîte. Déjà en partant, le jeu de base offre une belle variété de tuiles, ce qui est appréciable, alors en ayant accès à diverses extensions, le jeu est poussé encore plus loin;
– L’ambiance de jeu dynamique, puisque nous ne jouons pas chacun de notre côté, mais bien tous ensemble sur le même regroupement de tuiles;
– Un jeu accessible à tous (intergénérationnels);
– Les divers choix s’offrant à nous lors de notre tour, principalement en matière de positionnement de tuiles et de savoir dans quelle zone nous choisirons de faire des points;
– La thématique du jeu qui est bien ressentie, autant dans les diverses illustrations (les détails aussi présents sur les meeple) que sur les tuiles. Le tout est très cohérent;
– La mécanique qui se prend très bien en main, même pour les joueurs débutants;
Le jeu est fluide et se joue bien, autant en petit qu’en plus grand groupe.

On aurait aimé:
– Des marqueurs de 50 points, puisque quand nous faisons plus d’une fois le tour du plateau, il peut être difficile de garder la trace de qui est rendu où;

Un choix de matériel différent pour les règles du jeu. Celui-ci donne un très beau look parchemin, toutefois, cela s’avère peu commode puisque la moindre petite trace paraît et reste marquée. Un papier glacé aurait été bien dans ces circonstances.

Il est à noter que si :
– Certains joueurs aguerris pourraient trouver ce jeu léger OU trop léger.


10/10

Merci à notre partenaire Asmodee de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Project L

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X