Cover Your Assets, avis et chronique de jeu

Aujourd’hui, je vous fais découvrir un petit jeu sympathique qui me semble peu connu de l’univers ludique québécois. En effet, Cover Your Assets est un petit jeu de cartes malin et rapide que j’ai eu énormément de plaisir à découvrir. Paru pour la première fois en 2011, il apparaît cette fois-ci légèrement revampé. Laissez-moi vous en parler!

Cover Your Assets
Auteurs: Brent and Tauni Beck, Jeff Beck;
Illustrateur: Andrew Bosley;
Éditeur: Grandpa Beck’s Games;
Distributeur: NA (à venir au Québec);
Nombre de joueurs: 2 à 6 joueurs;
Durée: 20-40 minutes;
À partir de: 7+;
Thématiques: Argent, objets, actifs;
Mécaniques: Jeu de cartes, de collection et de take that.

Photo de l’éditeur

C’est quoi le but?

Dans Cover Your Assets les joueurs s’affrontent pour ramasser des objets et devenir millionnaire. Pour ce faire, vous devrez collectionner suffisamment d’actifs afin de dépasser la modique somme de 1 million de dollars.

Photo de Meeple Qc

Comment on joue?

Après avoir choisi un “dealer”, chaque joueur reçoit 5 cartes. Le reste du paquet de cartes doit être placé au centre de la table; ce sera la pige. Par la suite, la première carte de la pige devra être retournée. Le joueur à gauche du “dealer” peut commencer la partie.

À son tour un joueur doit faire l’une des actions suivantes:

Former une collection: Le joueur peut former une collection de 3 manières.
– Jumeler 2 cartes identiques ensemble à partir des cartes de sa main.
– Jumeler une carte de sa main avec la carte du dessus de la défausse. Les deux cartes doivent être identiques.
– Jumeler une carte de sa main avec un joker.


De plus, pour la formation d’une paire, les règles suivantes doivent être suivies. Il n’est pas possible de former une paire avec deux jokers. Les paires déjà combinées ne peuvent être rejouées, même si vous voulez combiner un autre ensemble identique. Les cartes joker doivent être posées sous la carte action.

Chaque fois qu’un joueur combine une paire, il la place sur le dessus de sa pile en alternant la position horizontale et verticale.

Discarter: Si le joueur n’est pas en mesure de combiner une paire, il peut discarter une carte de sa main. Cette carte se retrouve dans la défausse.

Tentative de vol: La paire du dessus de chaque joueur devient vulnérable au vol. Pour défier un autre joueur, ce dernier doit déposer une carte identique (ou un joker) à la paire devant le joueur qu’il veut défier.
Le joueur défié peut se protéger en ajoutant, lui aussi, une carte identique (ou un joker). Le joueur ayant lancé le défi peut, s’il le veut, renchérir et ajouter une carte identique supplémentaire. Le défi se continue jusqu’à ce qu’un joueur ne soit plus en mesure de suivre l’autre. C’est alors le joueur qui a posé la dernière carte qui remporte le défi. Il gagne la paire et toutes les cartes posées sur la table.

De plus, encore une fois, certaines règles doivent être suivies.
– La première paire formée ne peut pas être volée.
– Il est interdit de mettre au défi un joueur si le joueur ne possède pas lui-même une paire.


Lorsque le joueur actif a exécuté son action, il pige des cartes jusqu’à l’obtention de 5 cartes.

Une manche se termine lorsque tous les joueurs n’ont plus de cartes en main.

Si toutefois vous préférez regarder une vidéo afin d’apprendre les règles cliquez simplement sur ce lien.

Photo de Meeple Qc

OK, et le jeu se termine quand?

Cover Your Assets se termine dès qu’un joueur atteint 1 million d’actifs à la fin d’une manche. C’est alors le joueur qui a le plus d’actifs qui remporte la partie. Vous pouvez toutefois choisir différentes façons de terminer la partie selon vos envies du moment.
– Partie rapide: Le joueur qui a le plus de points à la fin d’une manche remporte la partie.
– Le plus haut score après 3 manches: Le joueur qui a le plus de points après 3 manches remporte la partie.
– Le premier à gagner 2 manches: Le premier joueur à gagner 2 manches remporte la partie.

Photo de l’éditeur

C’est tout?

Cover Your Assets possède des règles avancées pour offrir, au joueur aguerri, un peu plus de défi. Ces dernières augmentent ainsi davantage la re jouabilité et la durée de vie du jeu.

Pour les nostalgiques, le jeu existe aussi en version collectionneur. Les règles demeurent les mêmes mais les illustrations des cartes et de la boîte changent. Cover Your Assets a aussi été édité en version française sous le nom : Cache ton cash.

De plus, si la thématique ne vous interpelle pas, sachez qu’il existe, du même éditeur, Cover Your Kingdom. Cette nouvelle version ajoute différentes stratégies et encore plus de chaos! Cover Your Kingdom peut se jouer jusqu’à 8 joueurs et les habiletés des créatures viennent agrandir les différentes possibilités.

Photo de l’éditeur

Ce que j’en pense?

Voici donc ce que je pense de Cover your assets.

Cover Your Assets possède une petite boîte compacte. D’emblée, dès que l’on regarde la boîte on sait qu’il s’agit d’un jeu avec une thématique d’argent. Les illustrations sont belles et bien réalisées. Elles représentent à merveille la thématique du jeu.

De plus, le matériel très simpliste (des cartes seulement) est d’excellente qualité. Les cartes sont de bonnes dimensions, se manipulent facilement et leur fini fera en sorte que vous puissiez les brasser, à plusieurs reprises, sans les abîmer.

J’adore le format portatif du jeu qui permet de le trimballer un peu partout (il faut dire que j’aime ça apporter des jeux en sortie!) . De plus, Cover Your Assets prend peu d’espace sur la table, ce qui fait que l’on peut facilement l’emporter en voyage ou en camping. C’est un jeu parfait pour l’été qui s’en vient.

Photo de Meeple Qc

Les règles, disponibles seulement en version anglaise, sont tout de même faciles à comprendre mais par-dessus tout, elles sont faciles à expliquer. Bien que je ne sois pas la meilleure en traduction anglaise, je n’ai eu aucune difficulté à bien jouer et ce, dès la première partie.

Cover Your Assets étant simplement un jeu de cartes, on peut penser que le hasard est énormément présent. C’est effectivement le cas. Si vous êtes plutôt chanceux, les cartes seront en votre faveur mais sinon, vous devrez prendre votre mal en patience. Ce qui peut être un peu frustrant par moments.

Cependant, le côté vol du jeu vient limiter légèrement cette malchance. Il est nécessaire d’utiliser cette escroquerie si vous souhaitez avoir des parties intéressantes et pleines de rebondissements. C’est cette partie du jeu qui, selon moi, fait de Cover Your Assets un jeu particulièrement intéressant pour les joueurs qui aiment agacer leurs adversaires.

Photo de Meeple Qc

Honnêtement, je ne peux pas vous parler de Cover Your Assets sans vous parler de l’ambiance. Bien qu’elle soit souvent agréable, elle peut devenir rapidement tendue. Avec la mécanique de take that, certains joueurs pourraient ressentir quelques(même plusieurs) frustrations qui, malheureusement, gâcheraient la partie. Et oui! Cover Your Assets n’est pas fait pour ce type de joueurs, ils n’y prendront aucun plaisir.

Le vol est d’ailleurs la partie centrale de l’interaction entre les joueurs. En effet, l’interaction est la plus présente quand vous devrez défier les autres joueurs. Je vous conseille donc fortement d’avoir une carte (ou un joker) de surplus pour votre paire du dessus car, sinon vous risquez de la perdre assez rapidement. 

C’est pourquoi je pense que même s’il est classé 7 ans et plus, il peut être difficile d’y jouer à un âge aussi jeune. Effectivement, pour des parties plaisantes, l’enfant devra être en mesure de gérer son insatisfaction à perdre le défi que représente le vol.

Photo de Meeple Qc

Cover Your Assets peut se jouer à partir de 2 joueurs, mais il prend vraiment toute son ampleur à partir de 4 joueurs. Entre 4 et 6 joueurs Cover Your Assets offre beaucoup plus de défis (et de frustrations par le fait même!).

Nous avons enchaîné plusieurs parties à la maison et tous s’entendent pour dire qu’il est intéressant d’offrir différentes manières de gagner. Effectivement, selon nos envies et notre temps, il est possible de choisir la longueur des parties. Lorsque nous avions peu de temps nous options plutôt pour jouer seulement une manche mais surtout, nous avions tout autant de plaisir.

Personnellement la thématique me plaît moins, mais elle a énormément plu aux enfants. Cover Your Assets offre une thématique présente et bien ressentie. Elle est aussi légère mais très agréable à jouer.

Pour terminer, il y a dans la boîte un petit bonus de la part de Grandma Beck’s. Cover Your Assets vient avec une recette de trempette au fromage. Idéale pour accompagner n’importe quel type de chip de tortilla, elle est simple à réaliser et excellente. J’ai beaucoup apprécié cet ajout même si ce dernier n’a aucun lien avec le jeu. Par contre, si vous en mangez pendant vos parties, n’oubliez pas vos serviettes de table!

Bref, si vous aimez les jeux de cartes de vol, légers mais efficaces, alors Cover Your Assets est pour vous!

Photo de Meeple Qc

On aime :
– Le look de la boîte et les illustrations bien réalisées, qui évoquent sans aucun doute la thématique du jeu;
– Les règles du jeu faciles à lire et à comprendre malgré la version anglaise;
– Le matériel simpliste mais de bonne qualité;
– La re jouabilité qui est excellente grâce au hasard des cartes;
– L’ambiance de jeu tendue dû au vol;
– Le fait qu’il s’agit d’un jeu accessible à partir de 7 ans;
– L’interaction qui se concentre principalement lors de vol d’actifs;
– La mécanique de collection qui est très présente et bien exploitée;
Le fait que le jeu est fluide, rapide et que les parties s’enchaînent facilement.

Photo de l’éditeur

On aime moins:
– La grande présence du take that qui peut causer des frustrations à certain joueur.


On aurait aimé:
– Avoir une feuille de pointage étant donné que l’on joue souvent plusieurs manches.


Il est à noter que si :
– Vous n’aimez pas être embêté par les autres joueurs, alors il vaut mieux éviter ce jeu.

8.5/10

Photo de l’éditeur

Merci à notre partenaire Randolph de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Troupeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X