Top 10 pour 2 joueurs uniquement

10. Santorini est un jeu simple et profond. Vous allez construire en 3D un village de l’antiquité à l’aide de votre architecte. À chacun de vos tours, vos aurez deux actions :

  • d’abord bouger votre architecte d’une case, au même niveau, vers un étage supérieur ou descendre d’autant d’étages que vous voulez.
  • Ensuite construire sur une case adjacente, un niveau de bâtiment. Si vous êtes amené à construire un quatrième étage, placez un dôme qui rend la case inaccessible.

Votre but, amener l’un de vos architecte au troisième étage. Ajoutez à cela des pouvoirs spéciaux qui viendront renouveler à l’infini vos configurations de parties.

9. Princess Jing est un jeu style cache-cache. Pour une princesse désirant s’évader, la cité interdite peut vite devenir un labyrinthe où les jeux de
miroirs dissimulent autant d’issues que de pièges ! Chaque joueur guide ainsi la princesse sur le plateau, disposant d’alliés pour dissimuler sa progression et des porteurs de miroirs pour repérer celle de son adversaire. Deux modes au jeu, le premier mode de jeu, chaque joueur contrôle une princesse, une servante et un porteur de miroir. Le but du jeu est de parvenir à faire passer sa princesse de l’autre côté du plateau de jeu, en face de son amoureux, sans qu’elle ne soit détectée par le porteur de miroir adverse. Ce dernier, en effet, révèle ce qui lui fait face et fait donc apparaître princesses et servantes en vadrouille, cachées derrière les paravents.

À son tour de jeu, le joueur échange les places de deux paravents adjacents, sans pouvoir les faire pivoter. On fera ainsi progresser petit à petit ses personnages. Attention, en déplaçant des paravents que l’on suppose « vides », on peut faire progresser également les personnages adverses, sans s’en rendre compte. C’est la que le porteur de miroir sera l’unique moyen de voir ce qu’il se passe dans le jeu de l’adversaire, à condition de le placer judicieusement. Un jeu rempli de stratégie!

8. Haleakala est un jeu dans lequel les joueurs endossent les rôles de Masuakane et de son fils, Keiki, qui chérissent l’objectif d’honorer la tradition de leurs ancêtres en offrant des totems au Soleil. Ils espèrent ainsi calmer sa furie et préserver la paix sur l’ile. Vous devez honorer la tradition de vos ancêtres en construisant des statues autour d’un volcan. Le plus prêt du cratère vous érigez vos œuvres, le plus de valeur elles prennent, mais attention : la prochaine éruption volcanique pourrait bien réduire votre travail en cendres !

Chaque adversaire voudra marquer le plus de points possibles en érigeant un maximum de totem. En plus d’ériger ces totems, vous pourriez choisir de pêcher le poisson, collectionner les coquillages ou même capturer des papillons! Toutes ces activités, parmi tant d’autres, vous permettrons d’accumuler encore plus de précieux points.

7. Babel, dans le jeu, il faut construisez la tour de Babel avant qu’un autre promoteur ne vous pique l’idée.
Avec l’aide des peuples environnants, vos temples deviendront plus grandioses, plus magnifiques encore et plus près du ciel et des Dieux. Mais méfiez-vous, votre adversaire et les mercenaires à son service veulent à tout prix détruire vos temples et convaincre vos alliés de changer de camp…

A son tour de jeu, le joueur pioche trois cartes civilisations. Puis, il va pouvoir effectuer autant d’actions qu’il le souhaite parmi celles qui sont proposées (déplacer son pion sur un chantier, poser des cartes sur le chantier où se trouve le pion, construire un niveau de temple, effectuer une migration et utiliser le pouvoir d’une civilisation sur le chantier où est le pion. Ensuite, le joueur prendra les deux premières cartes de la pioche des constructions et les place sur sa pile, la carte de plus grande valeur en dessous. Quand un joueur atteint quinze points ou plus (en additionnant la valeur de toutes ses tours), on regarde le score de l’adversaire. S’il est inférieur à 10, il perd immédiatement la partie. Sinon, la partie continue avec une mort subite : le premier qui atteint 20 points ou qui réduit le score de son adversaire à moins de 10 l’emporte.

6. Renard des bois est un jeu de cartes de type (plis) pour deux joueurs. Chacun d’entre eux joue des cartes de sa main afin de remporter des plis sur son adversaire au cours de plusieurs manches. Les joueurs gagnent des points en remportant des plis contenant des cartes spécifiques. Ils peuvent également marquer des points supplémentaires en fin de manche, en fonction du nombre de plis qu’ils ont remportés. À l’issue de la partie, le joueur ayant comptabilisé le plus de points est déclaré vainqueur.

5. Star realm, est un jeu de deck building pour 2 joueurs.

Bâtissez votre propre royaume galactique. Améliorez votre puissance militaire grâce au commerce et envoyez votre armada de vaisseaux de guerre protéger ce qui vous appartient et conquérir ce qui ne vous appartient pas encore !

Principe du jeu : Chaque joueur commence avec 50 points d’Influence ainsi qu‘un deck personnel de 10 vaisseaux, dans lequel il pioche 5 cartes (3 pour le premier joueur) pour constituer sa main de départ. Le but du jeu est de réduire l’Influence de l’adversaire à zéro. 5 cartes sont également disposées entre les joueurs pour former l’espace de commerce.

À votre tour, jouez autant de cartes de votre main que vous le souhaitez. Lorsqu’ils sont mis en jeu, les Vaisseaux et les Bases déclenchent des effets qui vous permettent d’acquérir de nouvelles cartes et d’attaquer votre adversaire. Construisez votre deck avec finesse en choisissant vos cartes parmi les 4 factions du jeu, et déclenchez ainsi de puissants combos! Tous les vaisseaux joués sont défaussés à la fin de votre tour tout comme les cartes achetées et celles qu’il vous reste en main. Les bases restent devant vous, jusqu’à ce qu’elles soient détruites par vos adversaires et peuvent même parfois vous protéger de leurs attaques. Repiochez toujours 5 cartes à la fin de votre tour. Pour remporter la partie, il suffit de réduire l’influence à zéro de votre adversaire.

4. Lost cities, un de mes coups de coeur, les joueurs doivent mener à bien des expéditions à travers cinq régions: l’Himalaya, la forêt vierge, le désert, le volcan et sous la mer. Pour cela chaque joueur devra établir des paris sur chacune de ses expéditions, ne brûlez pas les étapes mais ne traînez pas en route non plus, car vous n’êtes pas seul à vouloir mettre à jour ces civilisations.

Avec vos cartes, vous engagez des expéditions vers les coins les plus reculés et mystérieux de la terre: sur les neiges éternelles, au cœur du désert ou de la forêt vierge, sous l‘eau et même dans le cratère d‘un volcan. Votre but: mener des expéditions avec le plus de succès possible! Et pour les plus audacieux d‘entre vous, il est même possible de parier sur la réussite d‘une expédition. Mais attention: cette stratégie peut aussi se retourner contre vous. Celui qui, au bout de trois manches, a récolté le plus de points gagne!

3. Mr. Jack, est un jeu asymétrique dont chaque joueur a un but différent. Un joueur prend le rôle de l’enquêteur l’autre celui de Mr Jack. L’enquêteur doit trouver sous quelle identité se dissimule Mr Jack, puis l’attraper.

Mr Jack tente de profiter de l’obscurité pour quitter définitivement le quartier et fait tout son possible pour retarder l’enquête.  Par déductions successives, en plaçant les personnages dans l’ombre ou dans la lumière, l’enquêteur réduit le nombre de suspects potentiels et resserre l’étau autour de Mr Jack.  Arrivera-t-il à le capturer avant la fin du huitième tour?

2. Patchwork, un beau jeu, simple et efficace très bien conçus pour 2 joueurs. Les adversaires s’affrontent pour coudre le patchwork le plus esthétique. Achetez les bonnes pièces de tissu, empêchez votre adversaire d’en faire autant et composez judicieusement votre patchwork pour gagner un maximum de boutons et la partie. Vous découvrirez qu’au final le patchwork n’est pas une activité aussi pacifique qu’elle n’y paraît !

Numéro 1: 7 wonders Duel, dans ce jeu, chaque joueur va développer une cité et tenter d’obtenir un maximum de points de victoire. La cité est composée de cartes bâtiments. Chaque joueur les pose devant soi, organisées par colonnes de couleur. Chaque couleur correspond à un type particulier de bâtiment. Par exemple les jaunes sont commerciaux et permettent de gagner de l’argent, ou d’obtenir des ressources à meilleur compte pour la construction des prochains bâtiments, ou d’obtenir directement des points de victoire, les verts sont scientifiques, les rouges sont militaires… A côte de sa cité, chaque joueur peut aussi construire jusqu’à 4 merveilles. Une merveille coûte assez cher à construire, mais fournit de nombreux points de victoire et actions particulières. La partie de déroule en 3 âges. A chaque âge, une nouvelle pyramide de cartes est proposée au centre de la table (dans une configuration différente à chaque âge). D’âge en âge, les cartes sont de plus en plus chères et de plus en plus puissantes.

La mécanique de jeu à proprement parler est assez simple. On joue chacun son tour. A votre tour, vous devez prendre une carte de la pyramide et la jouer. Au cours de la partie, vous mesurez votre puissance militaire relative grâce à un bouclier qui glisse sur le petit plateau central. Il faut le garder à l’œil car, si un joueur atteint le bout de la piste, il gagne immédiatement la partie par suprématie militaire! Sinon, vous pouvez gagner par suprématie scientifique en réunissant 6 symboles de science différents sur les cartes scientifiques ou bien le jeu se déroule jusqu’à la fin du troisième âge et les scores des joueurs sont calculés. Le joueur qui a accumulé le plus de points de victoire est déclaré vainqueur!

Publicité

2 Commentaires sur “Top 10 pour 2 joueurs uniquement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X