Chronique – Wangdo

Il y a très longtemps, en Asie du Nord-Est, 4 clans d’ours aidaient le roi à gouverner. Lorsque le temps arriva de désigner le nouvel héritier du trône, chaque clan a choisi d’envoyer son prince acquérir les compétences nécessaires pour montrer sur le trône. C’est le début d’un parcours initiatique, en quête de connaissance avec des ours tout mignons!

Wangdo
Auteurs : Franck Crittin, Grégoire Largey et Sébastien Pauchon;
Éditeur : Matagot;
Distributeur : Îlo307;
Nombre de joueurs : 2 à 4 joueurs;
Durée : 30 minutes;
À partir de : 8+;
Thématiques : Ours, statue, forêt;
Mécaniques : placement, blocages, contrôle de territoire et set collection.

C’est quoi le but?

Wangdo est un jeu familial dans lequel votre but sera de récolter des jetons connaissances pour remplir votre plateau le premier.

Comment on joue?

À votre tour vous pouvez réaliser une des deux actions suivantes :

1- prendre des stèles;
2- gagner un jeton connaissance.

Si vous décidez de prendre des stèles, vous pouvez soit :
– prendre 2 stèles au choix sur les temples;
OU
– piocher 3 stèles au hasard dans le sac.

Si vous décidez de gagner un jeton connaissance, il faut d’abord avoir érigé une stèle d’ours sacrée.

Comment on fait cela?

Il faut prendre une stèle de sa réserve et ensuite la placer sur le village pour prendre le jeton. Puis il faut placer le jeton sur la case correspondante de votre plateau personnel en suivant les 2 règles suivantes :

1- Vous ne pouvez pas placer une stèle adjacente à une autre stèle de la même couleur;
2- la stèle que vous allez placer dans le village doit être adjacente à au moins une autre stèle (connectée par un chemin).

C’est tout?

Presque. Il faut payer le coût pour avoir placé une stèle. Il faut payer une offrande! Son coût est calculé en fonction de toutes les stèles adjacentes. Une belle formule mathématique établit en fonction des stèles présentes sur les temples.

Attention, au rituel!

Si une stèle est placée sur le dernier emplacement d’un temple, il faudra réaliser le rituel. Toutes les stèles de ce temple seront remises dans le sac. Le joueur actif pourra prendre une stèle de n’importe quel autre temple et l’ajouter à sa réserve. Oui, plusieurs rituels peuvent se produire durant un même tour.

Quelques précisions pour vos jetons connaissances :
– il faut le placer sur son plateau personnel (sur son espace correspondant);
– on ne peut pas gagner plus de jetons d’un type que ce qui est indiqué sur votre plateau;
– lorsqu’une colonne est complétée, vous allez piocher la première carte de la pile de cartes sceau.

Une carte sceau?

Oui! Les cartes vont vous donner des capacités spéciales qui vous aideront durant la partie. Elles peuvent se jouer durant une action standard pour modifier légèrement la règle ou bien elles vous accorderont une action additionnelle. Attention, vous ne pouvez pas avoir plus de 4 cartes, vous pouvez les combiner durant un même tour et vous ne pouvez pas jouer la carte que vous venez de remporter durant le même tour.

Le jeu se termine quand?

La fin de partie est déclenchée dès qu’un joueur a rempli sa 4e colonne de son plateau. On termine le tour des autres joueurs qui peuvent aussi compléter leur plateau.

– Si un joueur a rempli son plateau : il remporte la partie;
– Si plusieurs joueurs ont rempli leurs plateaux : celui qui a le plus de points Sceaux l’emportera.

Ce que j’en pense?

Wangdo est un très bon jeu familial et abstrait qui plaira à toute la famille. Le jeu offre un bon mélange de placement et de blocage. Les règles sont claires et faciles à expliquer. Le fait que le jeu offre peu d’actions rend le jeu très accessible à tous.

Le matériel est vraiment joli, un coup de cœur visuel! Les illustrations sont vraiment magnifiques et que dire des stèles d’ours, elles sont vraiment mignonnes. La thématique accroche l’œil immédiatement, mais elle demeure toutefois peu exploitée, il s’agit après tout d’un jeu abstrait.

Même si le jeu est familial, il renferme une bonne dose de réflexion et de stratégie. Il faut bien se concentrer pour pouvoir bien jouer ses tours de jeu et remporter la partie. Il ne faut pas hésiter à bloquer les autres joueurs et on y prend réellement plaisir à le faire!

La clé? L’anticipation, pour bien récupérer les jetons connaissances. On ressent très bien la course à celui qui va collecter le premier les jetons.

Le jeu se joue rapidement et il est très fluide. Je dois dire que vous allez vouloir jouer encore et encore.

Qui sait, possiblement enchaîner quelques parties !?

Malgré tout, la rejouabilité n’est pas infinie. Il se peut que vous trouviez le jeu redondant après quelques parties, surtout lorsque vous aurez compris comment gagner.

Un jeu qui se joue très bien à 2 joueurs et je dois dire qu’il est même très agréable à 2 joueurs parce que l’on doit calculer encore plus et j’ai beaucoup aimé! À 4 joueurs, le jeu est à son comble puisqu’on ressent énormément la course entre les joueurs.

Wangdo est un jeu accessible à tous, mais il permettra aussi d’initier les nouveaux joueurs. Il peut se sortir à l’apéro, entre deux jeux et en fin de soirée. Le jeu est vraiment très agréable et hyper sympathique.

Je mentionne aux joueurs plus expérimentés de garder en tête qu’il s’agit ici d’un jeu léger et simple, mais qui renferme un super visuel, une bonne dose de réflexion et de stratégie.

Bref, si vous cherchez un jeu magnifique, abstrait, stratégique, rapide et pour toute la famille, alors Wangdo est pour vous!

On aime :
– les règles claires, simples et faciles à expliquer;
– le matériel est d’une bonne qualité, les pions ours sont magnifiques;
– la durée des parties, moins de 30 minutes;
– jeu familial et accessible à tous;
– le jeu se joue très bien à deux;
– l’interaction est limitée, mais on prend plaisir à nuire à l’adversaire;
– l’ambiance créée par la course pour ramasser le premier les jetons (plus présente à 4 joueurs);
– une stratégie intéressante, il faut bien anticiper et réfléchir à ses actions;
– le hasard est très bien dosé.

On aime moins :
– la rejouabilité n’est pas infinie, les joueurs plus expérimentés vont trouver le jeu redondant après quelques parties;
– la thématique aurait pu être plus travaillée, mais il s’agit tout de même d’un jeu abstrait avec de belles illustrations et des belles stèles d’ours;

On aurait aimé :
– des plateaux individuels différents, voir asymétriques;
– avoir quelques variantes pour corser la difficulté et améliorer la rejouabilité.

8/10


Merci à notre partenaires Îlo307 de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X