Chronique – Lucky Numbers

Pensez-vous avoir de la chance aujourd’hui?

Aujourd’hui, je vous parle du jeu Lucky Numbers, un jeu qui a d’abord vu le jour en 2012 avec Ravensburger. En 2020, il a été revu et réédité par Tiki Éditions.

Voici donc la nouvelle coqueluche qui fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux.

Lucky Numbers
Auteur: Michael Schacht;
Illustratrice : Christine Alcouffe;
Éditeur: Tiki Éditions;
Distributeur: Distribution Dude;
Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs;
Durée: 20 minutes;

À partir de: 8+;
Thématique : Abstrait, les nombres.
Mécanique : un placement de tuiles de style Bingo mélangé avec un Sudoku.

C’est quoi le but?

Chaque joueur tente de compléter le premier son jardin avec des trèfles. Mais pour cela, il doit veiller constamment à ce que les nombres dans chaque rangée et chaque colonne soient toujours classés dans l’ordre croissant.

Comment on joue?

Chaque joueur prend un plateau et une série de vingt trèfles de la couleur de son choix. On mélange ensuite tous les trèfles ensemble (faces cachées) et on les pose au centre de la table pour former une pioche commune. Évidemment, les couleurs des trèfles n’ont aucune importance pour les joueurs durant la partie.

Chaque joueur va placer son plateau devant lui (la coccinelle doit être en bas à droite).

Tous les joueurs vont ensuite piger quatre trèfles et les placer en diagonale, faces visibles sur les quatre cases dorées de son plateau. Il faut prendre le soin de placer ses chiffres du plus petit (en haut à gauche) au plus grand (en bas à droite).

Un tour de jeu se déroule dans le sens des aiguilles d’une montre et à son tour, le joueur réalise une des deux actions suivantes: piocher un trèfle face cachée ou récupérer un trèfle face visible.

Piocher un trèfle caché: Le joueur pioche un trèfle face cachée au centre de la table et le révèle. Il le place ensuite, face visible, sur son plateau en suivant la règle de pose. S’il ne peut ou ne veut pas le placer, il le défausse, face visible, au centre de la table.

Récupérer un trèfle visible : Plutôt que de récupérer un trèfle caché, le joueur va récupérer un trèfle qui a été défaussé face visible au centre de la table et le place sur son plateau, en respectant la règle de pose.

Tu as dit une règle de pose?

Oui! Le fun commence! Pour placer un trèfle, un joueur doit respecter les règles suivantes :

– il peut placer un trèfle sur une case libre de son plateau;
– il peut échanger son nouveau trèfle contre un trèfle déjà posé sur son plateau;
– le trèfle échangé est alors défaussé, face visible, au centre de la table;
– les trèfles doivent tous être en ordre croissant dans chaque rangée (de gauche à droite) et dans chaque colonne ( de haut en bas);
– les nombres ne sont pas obligés de se suivre à la suite (1-7-15-22).


Chaque trèfle doit donc être classé par rapport à tous les autres trèfles de la même rangée et de la même colonne.

OK, et le jeu se termine quand?

La partie se termine dès qu’un joueur place un trèfle sur la dernière case libre de son plateau en respectant les règles de pose.

Et nous avons un gagnant!

La partie s’arrête également si un joueur révèle le dernier trèfle au centre de la table. Ce joueur termine son tour normalement. Dans ce cas, le vainqueur est le joueur à qui il reste le moins de cases libres sur son plateau. En cas d’égalité, il y a plusieurs vainqueurs.

Ce n’est pas plus compliqué que ça?

Non! Vous pouvez essayer les deux variantes si vous le voulez.

La variante de Michael : Vous ne pouvez plus bouger ou échanger de trèfle une fois qu’il est posé sur votre plateau. J’adore cette variante, elle complexifie énormément le casse-tête!

Pour une prise de risque supplémentaire lors de la mise en place, utilisez cette règle : chacun pioche un trèfle et le place, face visible, sur l’une des quatre cases de la diagonale marquées d’un liseré doré, au choix. Puis, tous les joueurs piochent un deuxième trèfle et le placent sur l’une des trois cases marquées d’un liseré doré restant et ainsi de suite, jusqu’à ce que les quatre cases de la diagonale soient occupées.

La variante tournoi : Vous allez jouer autant de parties qu’il y a de joueurs. Notez les points lors de chaque partie de cette manière :
– le vainqueur marque deux points;
– les autres joueurs perdent un point par case libre sur leur plateau.


Au terme de toutes les parties, vous allez comptabiliser les points et le joueur qui aura le plus de points va remporter la partie.

Vous pouvez aussi tenter de résoudre les puzzles au cours d’une partie solo. Vous allez devoir placer les nombres sur votre plateau et à la manière d’un casse-tête établi par le livre de règles et vous aurez un nombre défini de déplacements à réaliser pour que votre casse-tête soit valide (les nombres doivent tous être en ordre croissant).

Je trouve ce mode de jeu très intéressant!

Ce que j’en pense?

J’ai énormément entendu parler de ce jeu et j’avais hâte de l’essayer. Je dois dire que j’ai été agréablement surprise par ce petit jeu abstrait de nombres.

La boîte de jeu de Lucky Numbers attire l’attention avec ses beaux trèfles. Je trouve que les illustrations sont jolies et conviennent à cette thématique de nombres. Quoi de mieux qu’un trèfle pour représenter la chance? Il est assez difficile d’imaginer une thématique avec ce type de jeu!

J’ai pris le temps de regarder la première édition de ce jeu qui avait été réalisée par Ravensburger et la nouvelle édition proposés par Tiki Éditions et je dois dire que cette édition rend très bien justice à l’original. Je trouve même que cette édition est très élégante et attrayante!

Le matériel est d’une très bonne qualité. J’aime particulièrement l’épaisseur des trèfles et des plateaux de jeux (c’est du solide et du durable).

Ce qui semble être un jeu banal de nombres s’avère être un jeu très surprenant! Il se met rapidement en place, il s’explique en moins de trois minutes et il est très intuitif et rassembleur.

Il s’agit ici d’un jeu intergénérationnel, il va convenir à tout le monde! Les enfants, les jeunes familles, les adultes vont tous aimer jouer à ce jeu. Il est relaxe, convivial et il permet même à mamie de jouer à ce jeu!

J’ai trouvé que Lucky Numbers avait une approche intéressante et qu’il offrait un mélange de bingo et de sudoku vraiment très bien imbriqué. C’est très clair pour moi: Si le Bingo et le Sudoku avaient fait un bébé, il s’agirait sans aucun doute de Lucky Numbers!

Le jeu est très simple oui, mais il est vraiment efficace!

J’ai trouvé que le jeu était addictif. Vous allez assurément vouloir jouer et rejouer à ce petit jeu portatif. Lucky Numbers fait travailler la réflexion, la logique et l’optimisation. D’un point de vue éducatif, il permet aux enfants de travailler l’ordre croissant des nombres 1 à 20 (sans tenir compte de l’ordre chronologique). J’ai même essayé quelques parties en inversant l’ordre croissant pour jouer avec un ordre décroissant et ça fonctionne très bien!

C’est un jeu très polyvalent et adaptable pour des règles maison et je le recommande dans un cadre éducatif pour le primaire (1ère à 3e année).

Vous pouvez jouer en toute circonstance à ce jeu, à l’apéro, avant les repas, durant une après-midi, avant le dodo et durant une soirée en famille ou entre amis. Lucky Numbers est un jeu qui se joue en moins de 20 minutes, les parties sont vite jouées et j’apprécie énormément qu’il n’y ait pas de temps mort entre les tours, le jeu est très fluide! Vous allez sûrement jouer plus que 20 minutes puisque vous allez jouer et rejouer une autre partie!

Le hasard est très présent dans ce jeu, la pige des trèfles pourrait déplaire à certains joueurs cependant, je trouve que les variantes permettent d’équilibrer le hasard dans le jeu. Avis aux mathématiciens, il s’agit tout de même d’un jeu de nombres dans lequel le calcul et les probabilités sont au rendez-vous! Sinon, vous pouvez tout de même profiter de la défausse commune pour contrer légèrement le hasard. Personnellement, je suis une adepte de la défausse visible. Je me rends compte que j’ai plus souvent pris des trèfles qui étaient faces visibles que j’ai pu récupérer des trèfles faces cachées durant mes diverses parties.

J’aime particulièrement jouer entre adultes pour tenter de bloquer les autres joueurs sans n’avoir aucun scrupule! Je vous confirme qu’entre adulte, le mode tournoi convient le mieux.

Bref, si vous recherchez un jeu très accessible, intergénérationnel, simple et addictif alors Lucky Numbers est le jeu qu’il vous faut!

On aime :
– le look de la nouvelle édition proposée par Tiki;
– le matériel d’une très bonne épaisseur et sa présentation;
– un jeu accessible à tous;
– un jeu intuitif;
– un jeu portatif;
– un jeu intergénérationnel;
– parties courtes, rapides et sans temps mort;
– les variantes qui corsent le jeu et limite le hasard.
– le mode solo est très intéressant (à la manière d’un puzzle);
– outil pédagogique très intéressant (ordre croissant, logique et réflexion);
– bonne re jouabilité;
– une bonne ambiance qui change en fonction des variantes utilisées;
– thématique intéressante pour un jeu de nombre abstrait (trèfle = chance = hasard).


On aime moins :
– ce jeu pourrait déplaire aux joueurs allergiques au hasard;
– certains joueurs aguerris pourraient trouver le jeu trop léger.

Une note de 9/10

Merci à notre partenaire Distribution Dude de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.




Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X