Chronique – Crime Hotel

Venez vite, il faut identifier dans quelle chambre se cache le meurtrier de Crime Hotel.

Préparez-vous à user de déduction et de bluff dans ce jeu d’enquête intrigant qui va se dérouler en 3 enquêtes.

Crime Hotel
Auteur: Susumu Kawazaki;
Illustrateur : Christopher Matt;
Éditeurs: Aurora et Happy Baobab;
Distributeur: Distribution Dude;
Nombre de joueurs: 3 à 4 joueurs;
Durée: 30 à 45 minutes;
À partir de: 8+;
Thématique : crime, hôtel, enquête;
Mécanique : jeu de plis, de gestion de main et de déduction.

C’est quoi le but?

Les détectives sont ici pour trouver le tueur qui se cache dans une des chambres de l’hôtel. À chaque tour, les joueurs posent une carte. Ceux qui ont dévoilé la carte la plus haute et la plus basse feront une déduction sur l’emplacement du coupable dans l’hôtel. Les autres auront la possibilité d’utiliser les renforts disponibles au poste de police. À la fin d’une enquête, les joueurs marquent des points selon leurs déductions. Après 3 enquêtes, le joueur avec le plus de points remporte la partie.

Comment on joue?

Une enquête se déroule en 5 tours de jeu. À la fin des 5 tours, les joueurs marquent des points selon leurs déductions. Il faudra effectuer 3 enquêtes (3 manches) au cours d’une partie de Crime Hotel.

Lors de chaque début d’enquête, il faudra effectuer la mise en place qui est très rapide. Il faut distribuer 6 cartes à chacun des joueurs et piger une carte parmi les cartes restantes et la dissimuler sous le plateau en tissu (en bas à droite). Ensuite, il faut placer les cartes restantes sur l’hôtel à leur emplacement respectif, face visible.  

Lors d’un tour, les joueurs vont réaliser les 3 actions suivantes (jouer une carte, placer sa carte sur l’hôtel puis un détective sur une place de stationnement et faire une déduction ou appeler des renforts).

1- Jouer une carte chambre de sa main: Le premier joueur va jouer la carte qu’il souhaite, mais les autres joueurs vont devoir respecter la couleur de l’étage qui aura été joué :

-1er étage = blanc (11 à 19);
– 2e étage = gris (21 à 29);
– 3e étage = bleu nuit (31 à 39).


Attention : S’ils ne possèdent aucune carte de cet étage, ils peuvent jouer n’importe quelle carte.

2-  Les joueurs vont ensuite placer leur carte sur l’hôtel et un détective sur une place de stationnement.

Le joueur ayant joué la plus grande valeur va placer son détective sur la place de stationnement 1 (et prendre la voiture de police pour devenir le premier joueur). Le joueur possédant la seconde chambre la plus haute place sa carte sur l’hôtel, et place l’un de ses détectives dans le stationnement n°2 et on continue ainsi avec les autres joueurs.

3- Deviner ou appeler des renforts : Le joueur ayant placé la carte la plus haute et le joueur ayant placé la carte la plus faible pourront faire une accusation sur le plateau de l’hôtel pour deviner la chambre du meurtrier et les autres joueurs iront chercher des renforts au poste de police.

Deviner la chambre du meurtrier?

C’est à ce moment que les joueurs peuvent choisir l’un des trois emplacements de l’hôtel pour deviner la chambre du meurtrier. Les joueurs peuvent se positionner à 3 types d’emplacements différents (l’étage, la colonne ou la chambre du meurtrier).

– l’étage : un des 3 étages (si la déduction est bonne, il marquera 2 points);
– la colonne : une des 9 colonnes (si la déduction est bonne, il marquera 5 points);
– la chambre : le bon numéro de la chambre (si la déduction est bonne, il marquera 10 points).


Attention : chaque emplacement ne peut être occupé que par un seul pion détective (à moins d’une indication contraire).

Appeler des renforts :

Si les joueurs ne peuvent pas deviner la chambre du meurtrier, ils vont alors devoir appeler des renforts. Il y a 5 départements qui vont permettre au joueur d’utiliser l’un des 5 pouvoirs correspondant à l’emplacement choisi.

1- se déplacer : Le joueur déplace l’un de ses détectives déjà présents sur l’hôtel vers un autre emplacement vide de l’hôtel;
2- échanger des cartes : Le joueur échange le nombre de cartes écrites avec un autre joueur. Le joueur peut choisir les cartes qu’il veut donner de sa main, mais il doit choisir au hasard les cartes de la main du joueur ciblé;
3- regarder des cartes : Le joueur choisit un autre joueur et regarde un nombre de cartes de sa main;
4- détective adjoint : Le joueur pourra placer un détective sur une place déjà occupée par le détective d’un autre joueur. Le joueur pourra utiliser cette capacité pendant la phase de déduction ou pendant un déplacement;
5- points bonus : À la fin de l’enquête, les joueurs placés sur l’un des 3 emplacements vont marquer les points correspondants (3 ou 4 points).

C’est tout?

Essentiellement oui, une partie se joue de cette manière durant 5 tours de jeu.

Après 5 tours, ce sera le moment de procéder à la fin de l’enquête!


On révèle les cartes restantes pour pouvoir identifier où se cache le meurtrier. Les joueurs marquent des points en fonction de la véracité de leurs accusations. Après avoir noté les points sur la feuille de score, il va falloir préparer la prochaine enquête:

– déplacez la lune de son nuage à l’emplacement suivant;
– ramenez tous les détectives et mélangez les cartes pour préparer la prochaine enquête en suivant la même mise en place;
– le joueur avec la voiture de police commence la prochaine enquête.

OK, et le jeu se termine quand? Après 3 enquêtes (3 manches), le joueur avec le plus de points remporte la partie.

Vous allez totaliser le total des points sur la feuille de score et le joueur qui aura le plus de points va remporter la partie.

Ce que j’en pense?

J’aime beaucoup les jeux de déduction, j’avais donc très hâte d’essayer ce petit jeu au format sympathique et mystérieux.

Crime hotel est un petit jeu portatif et minimaliste, mais qui renferme un très bon jeu accessible à tous (joueurs non initiés, intermédiaires et experts). J’aime beaucoup sa mise en place qui se fait très rapidement et les règles qui sont très claires. Le jeu s’expliquer en moins de 5 minutes et je dois vous dire que je le trouve assez intuitif.

Le matériel m’a agréablement surprise. Il est d’une très bonne qualité et je dois dire que j’aime énormément la planche de jeu qui est en fait un plateau en tissu. Le reste du matériel est en carton épais et chic. Les cartes sont petites, elles me font penser au format des petites cartes que l’on retrouve dans le jeu pour enfant Guess Who. Les illustrations qui se trouvent au verso sont élégantes et jolies. Elles révèlent toute la vie et l’action qui se déroule dans l’hôtel! Au début, j’avais quelques réticences au sujet des choix de couleurs des pions, mais en jouant, j’ai rapidement compris qu’ils étaient de la bonne couleur et qu’ils ajoutaient un plus à la thématique. Le jeu contient des crayons et un bloc de score. Bien que je trouve que le bloc de score aurait pu être plus volumineux, Crime Hotel, vous propose un jeu de type clé en main.

Les parties sont rapides et elles peuvent s’enchaîner tout en demeurant toujours fluides. Vous aurez envie de jouer et de rejouer à ce jeu (il peut être addictif pour certains joueurs). J’ai trouvé le jeu tout aussi agréable à jouer à 3 qu’à 4 joueurs et vous pouvez y jouer en toutes occasions. À l’apéro, en début de soirée, entre 2 jeux ou tout simplement pour terminer votre soirée de jeux. Je trouve qu’il s’agit d’un excellent petit jeu familial et que vous pouvez y jouer avec des enfants de 8 ans et plus et peut-être même un enfant de 7 ans (s’il connaît déjà bien les jeux de société).

Crime Hotel propose un jeu de plis, de cartes et de déduction, mais il renferme aussi de la chance et du bluff. Du bluff, il va y en avoir et je vous recommande fortement de bluffer afin de mener en bateau vos adversaires durant la partie à votre avantage (il arrive que votre main de cartes soit à votre avantage).

Je vous le confirme, la petite touche spéciale de ce jeu de plis réside dans le placement des pions puisque le commissariat renferme plusieurs actions intéressantes. Elles vont assurément ajouter du piquant à cet agréable petit jeu. Toutefois, même si vous faites attention à votre stratégie, le hasard (lors de la distribution des cartes) pourrait ne pas jouer en votre faveur. En revanche, j’ai joué plusieurs parties et je ne me suis pas réellement senti incommodé par ce hasard.

J’aime beaucoup noter sur la feuille de score le numéro de la chambre du meurtrier. J’aime bien voir le nombre de fois ou certaines cartes sont ressorties durant les parties suivantes. Jusqu’à maintenant, nous avons été très chanceux, il y a 27 cartes chambres et ce n’est pas arrivé souvent lors de nos différentes parties que les numéros précédents des chambres reviennent régulièrement dans nos nouvelles parties. En ce qui me concerne, Crime Hotel a trouvé sa place dans ma ludothèque.

Bref, si vous recherchez un jeu de plis et de déduction très accessible, permettant de bluffer et de vous amuser dans une belle ambiance, alors Crime Hotel est pour vous!

On aime :
– le look de la boîte et son format;
– le matériel de qualité (surtout le tapis en tissu);
– les règles sont très claires et faciles à expliquer;
– un jeu accessible à tous et amusant;
– le bon divertissement autant à 3 qu’à 4 joueurs;
– une belle ambiance;
– les places au commissariat qui proposent une variété d’actions;
– un petit jeu portatif et minimaliste;
– une belle interaction, spécialement avec le bluff;
– la thématique, surtout le matériel et les illustrations qui nous plongent dans le décor de l’hôtel;
– le mélange de jeu de plis et de déduction;
– un bon jeu familial.

On aime moins :
– le hasard pourrait déplaire aux joueurs qui y sont allergiques;
– avoir un bloc de score plus volumineux.
certains joueurs aguerris pourraient trouver le jeu trop léger.

Une note de 8.5/10

Merci à notre partenaire Distribution Dude de nous avoir offert une copie de ce jeu pour cette chronique.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X