Agent Trouble Voyage dans le Temps – Avis

Avez-vous toujours rêvé de faire de l’improvisation en incarnant divers rôles? Dans Agent Trouble – Voyage dans le Temps, non seulement vous aurez l’opportunité de voyager dans différentes scènes, mais vous aurez aussi la possibilité d’incarner différents rôles.

Serez-vous le prochain Ryan Reynolds? Une chose est certaine, vos habiletés d’acteur et d’actrice seront mises à l’épreuve dans ce jeu d’Alexandre Ushan!

Agent Trouble Voyage dans le temps
Auteur: Alexandre Ushan;
Illustrateurs: Sergey Dulin, Anton Kvasovarov et Uildrim;
Éditeur et Distributeur: FoxMind;
Nombre de joueurs: 3 à 8 joueurs;
Durée: 15 minutes;
À partir de: 13+;
Thématique: Jeu d’ambiance, de rôles, d’espions et diverses périodes historiques;
Mécaniques de jeux: Jeux de rôles cachés, de déduction, de bluff.

C’est quoi le but?

Chaque joueur reçoit une carte secrète qui représente un lieu ainsi que le rôle qu’ils devront incarner. Parmi les joueurs, l’un d’entre eux reçoit une carte qui lui indique qu’il est l’espion. Celui-ci ne connaît pas le lieu et son but est de deviner le lieu dans lequel les joueurs se trouvent. Le but de l’espion est donc d’identifier le lieu en posant des questions aux autres joueurs avant que ceux-ci ne découvrent son identité. Les autres joueurs, quant à eux, sont des agents spéciaux qui doivent incarner le rôle qui leur est attribué. Leur objectif est d’identifier l’espion avant que celui-ci ne parvienne à identifier le lieu.

Comment on joue?

Les joueurs déterminent ensemble combien de manches ils désirent accomplir avant de se lancer. Chaque manche dure environ dix minutes.

Lors du début d’une manche, un joueur pioche un paquet de cartes et il s’assure de prendre le bon nombre de cartes en fonction du nombre de joueurs. Il les mélange et en fait la distribution, soit une carte par joueur. Chaque joueur prend connaissance du lieu ainsi que de son rôle (à ce moment, l’espion saura qui il est, mais il n’aura pas l’image du lieu à l’instar des autres joueurs.

Ensuite, la partie peut commencer et c’est le joueur qui a distribué les cartes qui lance le chronomètre ainsi que la première question.

La question est lancée à un autre joueur, et idéalement elle doit concerner le lieu par exemple : Est-ce que tu trouves qu’il fait froid par ici? Ensuite, le joueur répond à la question en fonction de son rôle.

Celui qui répond à la question peut ensuite poser une question au joueur de son choix et ainsi de suite.

La manche prend fin lorsqu’une des trois conditions suivantes est accomplie :
1- soit le temps est écoulé;
2- soit un des joueurs devient suspect par tous les autres joueurs;
3- soit que l’espion met fin à la manche par lui-même en révélant sa carte et en nommant le lieu dans lequel il se trouve.

Pour le score, l’espion remporte deux points s’il réussit à nommer le lieu ou si tous les joueurs accusent un agent innocent. La victoire des agents rapporte un point à chacun d’entre eux s’ils réussissent à identifier l’espion avant la fin du temps imparti. L’agent qui initie le vote contre l’espion gagne également un point supplémentaire. À l’issue du nombre de manches déterminées par le groupe en début de partie, c’est le joueur qui a marqué le plus de points qui remporte la partie.

C’est tout?

Les agents devront faire bien attention dans leur choix de question, car cela pourrait donner beaucoup d’informations à l’espion. Le choix de la question est donc primordial pour éviter de faire gagner l’espion rapidement.

Aussi, il faut préciser que pour chacune des questions, deux agents pourraient répondre d’une manière différente en fonction de leur rôle. L’espion pourra tenter de se faufiler à travers les réponses qui peuvent être interprétables de manière différente d’un agent à l’autre.

Le jeu se termine quand?

Le joueur ayant le plus grand nombre de points après avoir joué le nombre de rondes préétablies remporte la partie.

Ce que j’en pense?

Agent trouble – Voyage dans le temps est un bon jeu d’ambiance et il remplit bien son rôle dans une soirée !

Cette version propose une trentaine de nouveaux lieux ainsi qu’une variante à 2 et 3 joueurs. Il est donc une amélioration de son prédécesseur, puisqu’il propose du contenu supplémentaire.

Pour ma part, je l’aime particulièrement lorsque je sens que le groupe veut faire un jeu léger à rôles cachés. Il est facile à expliquer et rapide à mettre en place, ce qui permet de bien embarquer les gens dans le jeu.

Il s’agit d’un bon jeu d’interactions sociales, mais il ne fait pas l’unanimité auprès des joueurs puisque le fait d’incarner un rôle caché peut être une barrière pour certains joueurs. Il faut être à l’aise avec cette mécanique de jeu. Aussi, lorsque c’est ta première expérience au jeu, il se peut que le rôle d’espion soit exigeant selon le type de personnalité du joueur.

Le jeu étant très accessible, vous pouvez facilement l’utiliser avec divers groupes de joueurs (familles, amis et scolaire) et le sortir en plusieurs occassions.

D’un point de vue éducatif, le jeu permet d’encourager les interactions sociales, le raisonnement logique et l’improvisation chez les adolescents. Agent trouble étant un jeu très léger et rapide, il devient donc une bonne idée de jeu à jouer en classe. De plus, vous pouvez y jouer avec plusieurs petits groupes en utilisant la même boîte de jeu.

J’aime beaucoup le mélange des périodes historiques et la notion temporelle proposée par cette version. Elle ajoute une belle petite portion historique (sans avoir besoin d’être bon en histoire). Je vous assure que vous ne serez pas indisposée par les périodes historiques et que vous aurez beaucoup de plaisir.

Bref, si vous recherchez un jeu d’ambiance à rôles cachée rapide qui permet de passer d’agréables moments, alors Agent trouble Voyage dans le temps est pour vous!

On aime:
– Le look de la boîte de jeu et les illustrations sur toutes les cartes;
– Le jeu est accessible à différents publics (entre adultes sur le party, en famille, comme activité scolaire avec des adolescents);
– La clarté des règles et la facilité à expliquer le jeu;
– Le balancement du jeu;
– Les interactions sociales très présentes;
– La bonne ambiance;
– La thématique bien présente grâce à l’immersion des rôles;
– Le côté “filler” du jeu dans une soirée (les parties sont très fluides et courtes);
– Pouvoir moduler le temps des parties;
– Le matériel avec un bon fini et qui vient avec 30 sacs de rangement pour bien ranger chacun des 30 lieux en paquet individuel, ce qui rends la mise en place très rapide;
– Une re jouabilité intéressante puisqu’il y a plusieurs paquets de cartes lieux.

On aime moins:
– La rejouabilité avec le même groupe (ce n’est pas un jeu que l’on joue pendant des heures);
– Un jeu qui pourrait déplaire aux joueurs qui n’aiment pas improviser (moins habiles socialement);
– Le rôle d’espion peut angoisser les personnes qui ne sont pas à l’aise d’improviser;
– L’absence d’aide-mémoire pour tous les joueurs.

On aurait aimé:
– Un mode de jeu supplémentaire pour augmenter la re jouabilité;
– Un aide pour aiguiller l’espion à répondre et poser des questions (des exemples de questions).

8/10

Merci à notre partenaire Foxmind de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de Foxmind ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X