Mysterium Park, avis et chronique de jeu

Bienvenue à Mysterium Park ! Cette fois, laissez-vous tenter par une nouvelle thématique, le cirque! En tant que médiums, vous allez devoir résoudre l’affaire concernant la disparition de l’ancien directeur du cirque.

Comme le grand frère, il y aura également un fantôme qui va envoyer des visions à l’aide de cartes illustrées et les médiums vont tenter d’innocenter des suspects et d’enquêter dans les différents lieux. Ultimement, vous allez identifier le meurtrier et le lieu du crime en 6 tours de jeu.

Mysterium Park
Auteurs: Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko;
Illustrateurs: Xavier Collette et M81 Studio;
Éditeur: Libellud;
Distributeur: Asmodee;
Nombre de joueurs: 2 à 6 joueurs;
Durée: 28 minutes;
À partir de: 10+;
Thématique : le cirque;
Mécaniques : jeu coopératif, d’ambiance, de rôle, d’enquête et de déduction.

C’est quoi le but?

Pour remporter une partie de Mysterium Park, les médiums doivent correctement identifier le meurtrier et le lieu du crime lors de la manche 3. Durant la partie, les médiums vont devoir réduire la liste des suspects (durant la manche 1) puis celle des lieux (durant la manche 2). S’ils réussissent ces deux manches en 6 tours ou moins, ils peuvent passer à la manche 3. Sinon, la partie est perdue. Évidemment, Mysterium Park est un jeu coopératif et tous les joueurs gagnent ou perdent ensemble!

Comment on joue?

Le jeu se déroule en 3 manches et les manches 1 et 2 se déroulent en un maximum de 6 tours.

La manche 1 – innocenter des suspects

C’est dans cette manche que les joueurs vont innocenter des suspects.

Parlons du rôle du fantôme!

– Il est joué par le fantôme (un joueur) et il est le seul à avoir accès aux cartes intrigue pour la manche I, II et III;
– Le Fantôme est toujours silencieux, il ne doit jamais communiquer d’aucune façon avec autres joueurs;
– Il a 7 cartes visions en main (mais il peut piger de nouvelles cartes lorsqu’il en donne à un médium);
– Les marqueurs corbeau sont remplacés par des tickets;
– Le fantôme peut donc changer sa main à n’importe quel moment de la partie en remettant un ticket dans la boîte (il peut alors défausser toute sa main ou une partie et compléter sa main à 7 cartes).  

Le fantôme doit donner une ou des cartes visions à chaque médium. Il peut en donner 1 seule comme il peut en donner 7 s’il le souhaite à chaque médium. Les cartes qu’ils donnent doivent être visibles pour tous les joueurs.

Après avoir donné des cartes à un médium, il va compléter sa main jusqu’à 7 cartes et refaire la même chose avec chacun des médiums.

Dès qu’un médium pense savoir quelle carte personnage sa vision désigne, il place son pion intuition sur celle-ci. Même si les discussions sont collectives, placer son pion intuition est une décision individuelle et tenir compte de l’avis des autres médiums n’est pas obligatoire.

Une fois que tous les médiums ont posé leurs pions, le fantôme va se manifester.

Il va indiquer aux médiums s’ils ont correctement interprété les visions qu’il leur a données. Il va comparer les réponses avec celles de sa carte intrigue et puis il va commencer par indiquer si le témoin a été trouvé et poser le jeton témoin sur l’emplacement et retire la carte du jeu.

Ensuite, le ou les médiums qui se trouvaient sur le témoin doivent placer leur pion sur une autre carte personnage.

2 choses peuvent se produire :

– Les joueurs ont tous trouvé leur carte personnages, alors on passera à la manche 2.
– Les joueurs n’ont pas trouvé ou n’ont pas tous trouvé leur carte personnages, alors ils vont devoir continuer la manche 1. Le jeton compte-tour est avancé d’un cran et un nouveau tour commence.

La manche 2 – éliminer les lieux potentiels

C’est dans cette manche que les joueurs vont éliminer des lieux. La manche 2 est identique à la manche 1 et se déroule en tours successifs. Si les médiums ont tous réussi à trouver leur carte lieu en 6 tours ou moins, les joueurs passent à la manche 3.

La mise en place est identique, mais vous allez utiliser 9 cartes lieu à la place.

C’est tout?

Les parties à 2 et 3 joueurs suivent exactement les mêmes règles que les parties à 4 joueurs ou plus. Cependant, les joueurs ont la possibilité d’ajouter plus de difficulté à leurs parties : les joueurs qui incarnent des médiums peuvent en jouer chacun deux au lieu d’un seul. Le reste des règles est inchangé.

OK, et le jeu se termine quand?

Si les joueurs ont trouvé la combinaison lieu-personnage avant la fin du 6e tour, alors la dernière manche peut commencer.

Manche 3 – identifier le coupable et le lieu du crime

Le fantôme peut maintenant leur indiquer le véritable coupable et le lieu du crime. Les médiums n’ont qu’une seule chance pour les identifier correctement.

Le fantôme constitue aléatoirement 3 paires de Lieu/Personnage avec les cartes restantes. Il les place aléatoirement sur le plateau et prend la dernière carte intrigue. Celle-ci va indiquer au fantôme la bonne réponse que les joueurs vont devoir trouver (la section III de sa carte).

Il va ensuite consulter ses cartes visions et donner 2 cartes aux médiums (sans préciser quelle carte est pour le lieu et quelle carte est pour personnage).

Les médiums vont regarder les 3 combinaisons possibles avec les cartes visions reçues et ils vont devoir déterminer l’une des combinaisons au fantôme. Ils doivent se mettre d’accord et s’ils ne parviennent pas à s’accorder, c’est le groupe sur lequel le plus grand nombre de médiums est d’accord qui est sélectionné.

2 Choses peuvent se produire :

Bonne réponse : la partie est gagnée et le fantôme est apaisé;

Mauvaise réponse : la partie est perdue et le fantôme du Directeur ne trouve pas la paix et hante les médiums jusqu’à la prochaine partie.

Ce que j’en pense?

Mysterium Park est un jeu complet et immersif comme son grand frère. Toutefois, il est plus court, moins complexe et plus accessible.

J’ai trouvé la boîte de jeu séduisante et attrayante dès le premier regard. J’aime particulièrement le format portatif de ce stand-alone.

Le matériel est d’une très bonne qualité et les illustrations sont une fois de plus magnifiques! La thématique est très bien choisie et bien adaptée à un public familial. Évidemment, je ne jouais pas à Mysterium en famille avec de jeunes enfants en raison de sa thématique glauque. C’est maintenant chose du passé avec cette version toute jolie, mais tout aussi mystérieuse que le grand frère.

Le jeu est donc accessible aux familles et même aux enfants de 8 ans puisque Mysterium Park est simplifié. Les règles ont été épurées et elles s’expliquent très bien.

L’attrait numéro un de ce jeu est son ambiance immersive et son interaction qui sont présentes du début à la fin du jeu.

Bien qu’il soit accessible, le jeu peut être un obstacle pour certains joueurs en ce qui concerne le rôle du fantôme. Ce dernier n’est pas facile à jouer et il suffit d’avoir un mauvais fantôme pour que votre partie soit décevante. Évidemment le hasard de la pige des cartes visions peut être un véritable obstacle pour le fantôme.

La durée de jeu est plutôt correcte, mais elle n’est pas réelle. J’ai trouvé que Mysterium Park était aussi long que le grand frère. Nous avons joué plusieurs partie et bien souvent, nous avons joué 46 à 60 minutes bien plus souvent que les 28 minutes suggérées sur la boîte de jeu. Les parties sont tout de même fluides et très immersives!

Vous pouvez y jouer en toutes circonstances et peu importe le nombre de joueurs. Le jeu demeure intéressant et si vous jouez à 2 ou 3 joueurs, vous pouvez moduler la difficulté de vos parties. Personnellement, je n’ai pas essayé d’augmenter la difficulté puisque je trouve le jeu déjà assez complexe.

Mysterium Park offre une bonne rejouabilité et je vous suggère de jouer avec les cartes visions des autres jeux du même style comme Dix It, Mystérium, Detective Club ou Shadows of Amsterdam pour varier vos parties (si vous avez les autres jeux). Cependant, je trouve qu’il manque de cartes personnages et lieux dans le jeu. Certains joueurs pourraient trouver que le jeu ne se renouvelle pas suffisamment (surtout s’ils possèdent déjà Mysterium et les extensions).

Donc, si vous avez déjà Mystérium, je vous suggère de passer votre tour puisque Mysterium est très complet avec ses extensions. Cependant, si vous n’avez pas le jeu et que vous recherchez un jeu plus épuré et plus accessible avec sa thématique familiale, alors Mystérium Park est pour vous.

On aime :
– Le look de la boîte et illustration magnifique;
– Les règles du jeu épurées, très simples et faciles à expliquer;
– Le matériel de très bonne qualité et cohérent avec la thématique;
– La re jouabilité;
– L’ambiance de jeu immersive, mystérieuse et intrigante;
– Un jeu accessible à tous (famille avec des enfants de 8 ans);
– L’interaction très présente, c’est l’essence du jeu;
– La nouvelle thématique qui nous plonge dans de nouveaux décors qui ne sont plus glauques;
– La mécanique fonctionne très bien (comme le grand frère);
– Le jeu est fluide, immersif et il se joue bien;
– la version portative et stand-alone du jeu;
– La mise en place rapide;
– Vous pouvez prendre les cartes visions des autres jeux du même style (Dix It, Mystérium, Detective Club ou Shadows of Amsterdam) pour varier vos parties.

On aime moins :
– le temps de jeu qui n’est pas fidèle à ce qui est indiqué sur la boîte;
– le hasard lors de la pige des cartes visions;

On aurait aimé:
– Avoir plus de cartes personnages et lieux pour varier les parties;

Il est à noter que si :
– Vous pourriez être indisposé par le rôle du fantôme puisque ce rôle n’est pas évident à jouer et qu’il ne s’adresse pas à tous les types de joueurs.

8.5/10

Merci à notre partenaire Asmodee de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur en lisant notre chronique sur le jeu Wild Space.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X