GrandBois, avis et chronique de jeu

Promenons-nous dans le GrandBois, pendant que l’ours n’y est pas. Si l’ours y était, il nous mangerait nos châtaignes d’or!

Bienvenue à la célèbre récolte des châtaignes d’or qui a lieu une fois tous les 100 ans!!!

Des clans vont s’affronter dans cette récolte, mais tous ont peur de l’ours grognon.


GrandBois
Auteur: Frédéric Guérard;

Illustratrice: Camille Chaussy;
Éditeur: The Flying Games et Origames;
Distributeur: Asmodee Canada;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 30 minutes;
À partir de: 8+;
Thématiques : Ours, châteaux et châtaignes;
Mécaniques : Placement de tuiles, collection, déduction et contrôle de territoire.

C’est quoi le but?

GrandBois est un jeu de placement de tuiles à identité secrète et de contrôle de territoire. Chaque joueur aura un clan secret. Durant leur tour, les joueurs vont poser une tuile afin d’agrandir la forêt, mais aussi de recouvrir les tuiles des adversaires. Ils pourront positionner leur tour une seule fois durant la partie et le but est d’obtenir le plus de châtaignes en fonction des clans situés autour de sa tour (évidemment, c’est votre clan qui est le plus payant autour de votre tour).

Comment on joue?

La mise en place est très facile à réaliser et ressemble à ceci :

Une partie de GrandBois se joue en plusieurs tours. Les joueurs vont jouer à tour de rôle. À son tour, un joueur va devoir réaliser une action obligatoire et une action optionnelle.

1- Jouer une tuile de la rivière (obligatoire) : Un joueur va choisir une des tuiles de la rivière et l’ajouter à la forêt pour l’agrandir en respectant des règles de poses : 

– Superposer les cases les unes sur les autres;
– Recouvrir une case qui contient des animaux : uniquement par une case qui contient un nombre supérieur d’animaux (peu importe le type);
– On ne peut recouvrir une case qui comporte une tour de garde;
– Une clairière peut être recouverte par n’importe quelle case;
– La tuile va devoir recouvrir une ou plusieurs cases de la forêt pour l’agrandir.

Attention à l’Ours grognon!

– On ne peut pas recouvrir une case avec un ours;
– Un ours peut recouvrir n’importe quelle case (sauf celle avec une tour de garde).

Après avoir posé la tuile, le joueur va piger une nouvelle tuile rivière pour compléter sa main.

2- Poser sa tour de garde (ou non): sur une case clairière préalablement posée par la nouvelle tuile.

Il est important de savoir que vous allez marquer 2 points par case de votre clan situé autour de la tour de garde et 1 point par case appartenant à un adversaire.

C’est tout?

Le jeu propose des règles pour jouer à 2 joueurs (jouer chacun 2 clans).

Il y a aussi une règle optionnelle pour les experts: vous pouvez jouer en ne recouvrant pas de tuile par des animaux du même clan. Ça complique la chose!

OK, et le jeu se termine quand?

Dès que la dernière tuile de la rivière a été posée et que ce dernier a terminé son tour, le décompte des points aura lieu.

Les joueurs vont révéler leur clan.

– 1 Châtaigne d’or par case visible/avec 1 animal de son clan;
– 2 Châtaignes d’or par case du plus grand ensemble de cases de son clan;
– 2 Châtaignes d’or par case de son clan autour de sa tour de garde (8 cases adjacentes);
– 1 Châtaigne d’or par case occupée par les animaux d’un autre clan (pas les ours) autour de sa tour de garde.


Le joueur qui aura le plus de points, remporte la partie!

Ce que j’en pense?

Je vais le mentionner tout de suite, Grandbois est un jeu de placement de tuiles simple, accessible, efficace, malin et qui va plaire à toute la famille. Oui, il s’agit d’un jeu ciblant un public familial.

Le jeu s’annonce de cette manière lorsque l’on regarde la boîte de jeu. Les illustrations de Camille Choisy sont une fois de plus magnifiques et nous plonges dans un nouvel univers bien à elle. Dès que les enfants aperçoivent la boîte de jeu, ils veulent y jouer et vite.

J’adore le vert, les illustrations des clans et celles des cartes (dont l’ours). Elles sont mignonnes et le matériel est d’une très bonne qualité. J’aurais aimé que les tuiles soient moins grandes pour prendre moins de place sur la table et pour faciliter leurs manipulations par les enfants. Bref, un format adapté aux petites mains aurait été de mise. En revanche, le jeu demeure très agréable dans son format actuel. Je dois mentionner que le thermoformage est impeccable. Tous les éléments du jeu ont leurs places et surtout restent en place dans la boîte.

Les règles sont très simples et intuitives (il n’y a qu’une action à effectuer et une autre qui est optionnelle et a réalisé une seule fois durant toute la partie). Les règles sont donc rapides à prendre en main et c’est merveilleux puisque la mise en place est tout aussi expéditive. En moins de 5 minutes, vous serez prêt à jouer votre première partie.

J’aime particulièrement que le jeu soit sans textes et sans iconographies, tout est simplifié!

Les parties de GrandBois se déroulent très bien, les tours s’enchaînent rapidement dans une belle ambiance amicale axée sur la rigolade et les petites remarques lorsque l’on réalise que certains joueurs ont deviné quels clans nous avons.

Oui, il s’agit d’un beau petit jeu malin permettant de jouer le rôle d’un clan secret, de placer des tuiles tout en tentant de contrôler un territoire (sans dévoiler son clan ou révéler sa couverture aux autres joueurs). Évidemment, il y a un aspect de déduction puisqu’il faut garder un œil sur la partie et ce que font les autres joueurs pour tenter de découvrir le clan des autres et tenter de saboter leur plan.

Ce qui m’amène à vous dire de ne pas placer trop rapidement votre tour puisqu’en
plaçant sa tour, vous allez dévoiler à vos adversaires votre clan (ou non)
. Oui, puisque le bluff est à l’honneur dans ce petit jeu sympathique. Vous pourriez jouer une partie en prétendant avoir un certain clan, alors qu’en réalité, vous avez un tout autre clan! C’est risqué et excitant!

Bon, bien que je trouve très satisfaisant d’écraser les clans adverses lorsque je comprends qui a quel clan, je dois dire que certains joueurs vont trouver cela frustrant. Surtout lorsque l’ours s’acharne sur eux. Quoi qu’il en soit, je trouve GrandBois vraiment brillant et subtil.

Bien que le jeu ne soit pas très originale dans ses mécaniques (mais efficace), sa thématique l’est beaucoup en revanche et j’ai été conquise par son aspect stratégique et tout mignon à la fois.

Je dois vous dire que j’aime particulièrement la variante qui permet de bien compliquer les choses. Même si ça parait simple à faire, il n’est pas chose si simple que de ne pouvoir recouvrir une tuile par des animaux d’un même clan! De cette manière, le jeu devient un beau casse-tête.

Vous pouvez y jouer, peu importe le nombre de joueurs, mais je le préfère à 3 ou 4 joueurs. Je n’aime pas particulièrement devoir gérer 2 clans au lieu d’un seul lorsque je joue avec un enfant. Cette variante fonctionne mieux avec des adultes. Toutefois, je dois mentionner que le jeu est plus interactif à plusieurs joueurs et qu’il est également plus amusant puisque le défi consiste à démasquer le clan des autres!

Vous pouvez jouer à GrandBois en toute circonstance, mais vous devez avoir assez de place pour pouvoir poser toutes les tuiles/cartes géantes! Je dois aussi dire que même si le jeu est fluide que la durée ne correspond pas tout à fait à ce qui est indiqué sur la boîte. Vous allez plus souvent jouer 40 à 50 minutes que 30 minutes à ce jeu en raison de la réflexion de certains joueurs. Toutefois, ce n’est pas du tout un problème puisqu’on s’amuse très bien!

Vous pouvez jouer avec des enfants de 7 ans (même s’il est indiqué 8 ans sur la boîte). Ce n’est pas un jeu d’une grande complexité et ils vont comprendre rapidement ce qu’il faut faire et ne pas faire lors des placements de tuiles.

D’un point de vue éducatif, ce jeu permet de développer leur sens de l’observation, d’analyse et de déduction. Un beau petit jeu parfait pour faire travailler l’esprit tout en étant très plaisant pour le parent.

Alors, dites-moi, serez-vous capable de garder le secret sur l’identité de votre clan?

Bref, si vous recherchez un jeu de placement de tuile mignon et très simple pour toute la famille alors GrandBois est pour vous!

On aime :
– Le look de la boîte et les illustrations très colorées et jolies de Camille Chaussy;
– Les règles du jeu simples, intuitives et rapides à prendre en main;
– Le matériel sympathique;
– la re jouabilité et une envie d’enchaîner les parties;
– Une ambiance de jeu dynamique et très simple;
– Un jeu accessible à tous (intergénérationnels et très familial);
– La thématique originale;
– Une interaction amicale et axée sur la rigolade;

– Une mécanique simple et efficace de pose de tuiles et de contrôle de territoire;
– Les tours de jeu rapides et qui se succèdent bien;
– les rôles cachés (tenter de deviner quel joueur à quel clan);
– La variante qui complique beaucoup le jeu;
– Un jeu avec aucun texte/icônes, il est hyper accessible;
– Mise en place rapide et un
thermoformage impeccable;
– Positionner les ours pour embêter les autres joueurs;
– La satisfaction d’écraser les clans adverses avec les tuiles (surtout lorsque l’on a deviné le clan des autres).


On aime moins :
– Un temps de jeu plus long que les 30 minutes indiquées sur la boîte;
– Le hasard de la pige de carte qui peut être contre nous (notre clan ne figure pas sur les cartes);
– Jouer à 2 joueurs et gérer 2 clans;
– La grandeur des tuiles qui sont trop grandes et difficiles à manipuler;
– Lorsque l’ours nous écrase (petite frustration).


Il est à noter que :
– Les Daltoniens auront de la misère avec la lisibilité.
– Il ne s’agit pas d’un jeu pour les experts, mais les adultes vont avoir beaucoup de plaisir avec les enfants.

8/10

Merci à notre partenaire The Flyings Games et Asmodee de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de cet éditeur en lisant notre chronique sur le jeu Mosquito Show.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X