Yukon Airways, avis et chronique de jeu

Le soleil est bas et les nuages ​​ont une dizaine de nuances d’orange qui se reflètent dans les lacs en contrebas. Avec Yukon Airways: Quelle vue!

Vous avez une carte posée sur vos genoux, mais vous n’en avez pas vraiment besoin puisque vous connaissez le chemin de Whitehorse comme le fond de votre poche. C’est votre ville natale, après tout. Vous utilisez des vapeurs d’essence, mais vous êtes convaincu que vous y parviendrez. Vous tapez sur votre jauge de carburant juste pour être sûr. Emmener ce prospecteur et ces deux chasseurs à Dawson pousse votre avion à la limite.

« Merde, c’est amusant de voler! », Pensez-vous avec un sourire. Les lacs devant vous sont aussi lisses que du verre, vous savez donc que vous aurez un vol en douceur pendant tout le chemin du retour. Vous ne devriez pas tarder à voir la base des hydravions sur le lac Schwatka. Il n’y a tout simplement rien de plus satisfaisant que de terminer la journée avec un vol de retour tranquille sous le soleil de minuit.

Yukon Airways
Auteur: Al Leduc;
Illustrateurs: Eric Hibbeler, David Prieto;
Éditeur: Ludonova;
Distributeur: Asmodee;
Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs;
Durée: 60-90 minutes;
À partir de: 14+;
Thématique : Aviation, Yukon;
Mécanique : Stratégie, livraison de ressources, gestion de main.

C’est quoi le but?

Dans Yukon Airways, vous serez aux commandes de votre propre hydravion avec la mission de transporter les voyageurs vers les différents points du Yukon. Embarquez vos passagers (dés) à l’aide d’un système de draft et utilisez vos cartes Billet pour les emmener aux différents endroits sur la carte. Pour chaque passager, vous obtiendrez de l’argent et la possibilité d’améliorer votre avion, si le passager trouve un point d’intérêt qui répond à ses goûts à destination (lorsque la couleur du dé correspond à la couleur de l’un des cubes à cette destination). À la fin du jeu, vous gagnerez de l’argent supplémentaire en fonction des différents endroits que vous avez visités. Le joueur qui a gagné le plus d’argent à la fin de la semaine sera le gagnant.

Comment on joue?

Une partie se joue en 6 rondes, de mardi à dimanche (lundi est une journée de repos). Chaque ronde est divisée en 4 phases :

Phase 1- Embarquement
En commençant par le premier joueur, chaque joueur doit compléter ces 4 étapes avant de passer au joueur suivant :

A- Prenez le marqueur de la piste de tour de jeu et le placer sur un des quais d’embarquement. S’il y a plus d’un marqueur d’un autre joueur déjà présent sur le quai choisi, le joueur actif place son marqueur sous ceux qui s’y trouve.

B- Effectuez l’action du quai choisi (optionnel).

C- Embarquez un ou plusieurs dés de la même couleur présents sur le quai choisi et les poser sur votre carte avion. Chaque avion a une limite de 4 passagers (dés). Vous pouvez payer 1$ pour déplacer 1 dé d’un quai. Vous pouvez le faire plusieurs fois, mais devez payer 1$ par déplacement.

D- Ajustez la jauge de carburant selon le nombre de symbole essence restant sur la carte avion. Le maximum est 7, le surplus est perdu.

Lorsque tous les joueurs ont embarqué leurs passagers et ajusté leur carburant, les marqueurs sont retournés sur la piste de tour pour déterminer l’ordre de la prochaine phase. Le premier joueur sera celui qui est sur le quai avec le chiffre le plus bas et se place sur la première place sur la piste de tour. Le second sera le chiffre le plus bas et ainsi de suite. S’il y a plusieurs marqueurs sur le même quai, celui se trouvant sur le dessus est considéré avant ceux en dessous.

Phase 2 – Vol
Suivant le nouvel ordre de jeu, chaque joueur utilisera leurs cartes Billet pour voler. Au début de chaque ronde, tous les avions partent toujours de Whitehorse. Pour voler, vous devez transporter au moins un passager et avoir le carburant nécessaire. Chaque tour de vol se déroule en suivant étapes dans l’ordre :

A- Jouez une ou plusieurs cartes Billet correspondant à la même destination. Jouez une carte Billet face visible qui correspond à la destination de chaque dé que vous voulez emmener à cet endroit. Une carte n’est valable que pour un dé. Si vous n’avez pas la carte Billet de la destination vers laquelle vous voulez voler, jouer 3 cartes face cachées équivaut à jouer n’importe quelle carte Billet (valable pour un seul dé).

B- Jouez des cartes additionnelles sous la carte Billet de destination pour obtenir un bonus (action optionnelle). Les bonus sont appliqués lorsque 3 icônes identiques sont placés, face visible, pendant cette ronde.

C- Placez le dé sur la carte Destination.


D- Déplacez l’avion à la destination et soustraire le carburant utilisé.

E- Si la couleur du dé placé sur la carte Destination est la même qu’un cube de couleur présent à cet endroit, le joueur prend le cube et le place sur la carte de son plateau personnel à ce même endroit. Quand les couleurs ne correspondent pas, le joueur prend un cube gris et le pose sur sa carte. Pour chaque cube obtenu qui n’est pas un cube gris, le joueur peu faire une amélioration de son tableau de bord. Une amélioration consiste à changer un interrupteur de OFF à ON ou d’avancer une aiguille d’un cran sur l’un des cadrans noirs.
F- Si les conditions d’une ou plusieurs des cartes Objectifs en jeu avec le symbole ‘’!’’ sont remplies, les récompenses correspondantes sont obtenues.

Phase 3 – Revenu
Après avoir terminé le dernier vol du tour, chaque joueur obtiendra:
– Autant de dollars qu’indiqué par le numéro de la destination de valeur la plus élevée parmi ceux qui ont été visités pendant la ronde.
– 1$ pour chaque dé placé sur leur carte Destination. Dans le cas d’un vol vers les régions éloignées d’Old Crow ou d’Inuvik, chaque dé donne également 2$ et 3$ respectivement.
– La récompense indiquée sur la carte Objectif avec le symbole ‘’sablier’’ qui a été accomplie.

Phase 4 – Maintenance
Tous les joueurs doivent : Brasser tous les dés placés sur leurs cartes Destination et ceux restés sur leur carte avion. Défaussez les cartes Billets utilisée. Pigez autant de cartes Billet que le nombre indiqué sur le cadran de pige. Défaussez autant de cartes Billet de votre main que la limite indiquée par le cadran correspondant. Retournez tous les avions à Whitehorse et avancez le marqueur de ronde à la prochaine journée.

C’est tout?

Le mode solo est semblable au jeu de base. À la fin de la partie, calculez votre argent et le nombre d’endroits visités qui détermineront si vous avez obtenu un titre de pilote.

OK, et le jeu se termine quand?

La partie se termine à la fin de la 6e ronde (dimanche). Chaque joueur additionne tout l’argent gagné:
– durant les tours:
– obtenu avec le cadran Bonus de Noël.
– obtenu avec l’interrupteur 2$ x Cube, s’il est à ON.
– obtenu pour avoir voyagé dans des lieux distincts selon le tableau sur le plateau personnel (ex : 5 endroits =7$ et 8=22$).

Le joueur avec le plus d’argent est le gagnant! En cas d’égalité, le joueur (parmi ceux à égalité) qui a visité le plus d’endroits différents gagne. Si l’égalité persiste, ils se partagent la victoire.

Ce que j’en pense?

L’illustration de la boite de jeu de Yukon Airways est MA-GNI-FIQUE! Les couleurs de la boite se retrouvent aussi sur le plateau de jeu qui est, il faut l’avouer, très beau à regarder. Tous les éléments du plateau (les endroits, les symboles, les coûts de carburant, etc.) sont bien représentés et faciles à reconnaître. Le matériel est de bonne qualité. Les plateaux personnels avec les cadrans sont pratiques et bien pensés. Les plateaux, les jetons d’argent et les cartes sont assez rigides. Un mot: Élégance!

La thématique est bien représentée par tout le matériel. Les couleurs des dés représentent des passagers différents, le plateau de jeu contient des quais d’embarquement et une carte du Yukon, chaque plateau personnel représente un tableau de bord et chaque hydravion est différent. J’aime particulièrement les plateaux des joueurs qui nous font ressentir la thématique et qui viennent recréer le cockpit d’un hydravion avec justesse. Cependant, je n’ai pas particulièrement aimé assembler les plateaux. Prévoyez-vous quelques minutes pour les assembler.

Les règles sont assez simples et bien expliquées dans le livret qui contient plusieurs illustrations et quelques exemples. La mise en place se fait bien assez rapidement en suivant les 11 étapes. Il y a aussi des petites cartes d’aide de jeu qui sont bien utiles.

Yukon Airways est accessible à tous, mais il n’est pas léger. Malgré quelques similitudes avec des jeux comme Les Aventuriers du Rail ou Airlines Europe, Yukon Airways est un peu plus complexe et on le voit lors de la première partie. Cependant, il se prend en main facilement, les tours s’enchaînent bien et il est devient très plaisant d’y jouer.

La mécanique du jeu reste assez simple, mais toutes les petites actions disponibles qui donnent de l’argent ou des bonus rendent le jeu plus intense. Les bonus sont tous intéressants et on veut essayer d’optimiser nos tours pour les débloquer. L’interaction entre les joueurs est principalement présente lors de la sélection des destinations et des dés sur les quais d’embarquement.

Il se joue très bien, peu importe le nombre de joueur et le mode solo est aussi bien plaisant. Le jeu étant d’une bonne durée, il devient un très bon choix accessible en toutes circonstances. Toutefois, le jeu est plus intéressant à 3 ou à 4 joueurs.

Yukon Airways est un jeu stratégique qui offre une bonne rejouabilité en raison des différentes cartes bonus. J’aime particulièrement que les joueurs doivent s’adapter aux différentes cartes Tickets qu’ils ont en main. Le jeu propose une combinaison parfaite de mécaniques et je trouve les bonus très intéressants.

Bref, si vous aimez les jeux plaisants avec une thématique qui sort de l’ordinaire et vous fait voyager, alors Yukon Airways est pour vous!

On aime :
– Le superbe look élégant de la boîte et les illustrations magnifiques;
– Les règles du jeu bien expliquées et faciles à expliquer;
– Le matériel irréprochable et les plateaux des joueurs (l’effet d’un vrai cockpit d’hydravion avec des cadrans et des commutateurs)
;
– La rejouabilité en raison des différentes cartes;
– L’ambiance amenée par la thématique très ressentie
– Un jeu accessible, surtout aux joueurs intermédiaires;
– L’interaction entre les joueurs;
– La combinaison parfaite de 3 mécaniques et les bonus sont intéressants;

– La stratégie et devoir s’adapter aux cartes tickets en main;
– La thématique très originale;
Le jeu est léger, fluide et se joue très bien;
– La possibilité de jouer en solo.

On aime moins:
– Assembler les plateaux;
– Jouer à 2 joueurs.

On aimerait:
– Une petite extension pour rajouter des avions ou des objectifs.

9/10

Merci à notre partenaire Asmodee de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux d’Asmodee en lisant notre chronique sur le jeu Splendor Marvel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X