Amul – La Cité Marchande, avis et chronique

La ville d’Amul était l’un des plus grands centres de commerce international de l’Antiquité et un point de transit important sur la Grande Route de la Soie. La prospérité de cette splendide ville de marchands a culminé après la conquête arabe au 10e siècle et elle a été détruite par les Mongols en 1220. Amul – La Cité Marchande, initialement annoncé sous le nom de Silk Road, est un jeu de cartes de bazars animés pour jusqu’à huit aspirants marchands où l’on vous propose un gameplay rapide et engageant, ainsi que de belles illustrations.

Amul – La Cité Marchande
Auteurs: Remo Conzadori, Stefano Negro;
Illustrateurs: Eilene Cherie, Jere Kasanen;
Éditeur: Gigamic;
Distributeur: Randolph;
Nombre de joueurs: 3 à 8 joueurs;
Durée: 45 minutes;
À partir de: 10 +;
Thématique: Route de la Soie, marchands, marché et marchands du Moyen Orient;
Mécanique: Jeu de cartes, de collection, de draft et gestion de main
.

C’est quoi le but?

Vous incarnez des marchands en quête de richesse et de prestige. À chaque tour, vous choisissez une carte de votre main pour la mettre sur le marché. Gérez votre main efficacement, car seules certaines cartes peuvent être jouées à la table pour marquer, tandis que d’autres doivent être dans votre main pour un score optimal en fin de partie. Au décompte final, le joueur ayant le plus de points gagne la partie.

Comment on joue?

Le plateau est divisé en 3 parties où les cartes correspondantes sont placées : le Palais, le Marché et le Bazar.

Les joueurs commencent avec 5 cartes marché en main. Chaque tour de jeu se déroule en 3 phases:

1-Phase de réapprovisionnement :

Dans cette phase, on distribue une carte Marché de la pioche à chaque joueur. On complète le Marché en plaçant, face visible, le nombre de cartes selon le nombre de joueurs à côté du plateau.

Le Palais et le Bazar sont complétés à la mise en place au début de la partie, mais ne sont pas renouvelés à chaque tour.

2- Phase de planification :

Dans cette phase, chaque joueur choisit une carte Marché de sa main et la place face cachée sur le Marché. Lorsque tous les joueurs ont proposé leur carte, elles sont retournées.

En commençant par le premier joueur et dans le sens horaire, chaque joueur prend une carte du marché et l’ajoute à sa main.

Ensuite, chaque joueur choisit une carte de sa main et la place, face cachée, dans sa zone de jeu (devant lui). Une fois que tous les joueurs ont choisi une carte, elles sont révélées face visible. Toutes les cartes avec un symbole de table restent dans la zone de jeu tandis que celles avec un symbole de main seront retirées du jeu. Les cartes avec le symbole de main peuvent être conservées dans votre main pour le décompte de points à la fin de la partie. Certaines cartes ont les 2 symboles. Vous gardez le reste de vos cartes en main pour les prochains tours.

3- Phase d’entretien :

Si des cartes avec un effet immédiat ont été jouées à ce tour, résolvez-les dans le sens horaire en commençant par le premier joueur qui a la carte Premier choix. Lorsqu’il y aura autant de tours de joués que de joueurs, ce sont les joueurs avec la plus haute valeur militaire qui appliqueront l’effet de leur carte en premier.

Par la suite, défaussez les cartes du marché et passez la carte Premier choix au voisin de gauche.

Voici quelques exemples d’effet de certaines cartes :
– Marquez 1 point pour chacun de vos symboles arabes;
– Marquez 1 point pour chacun de vos symboles mongols;
– Comptez le nombre de cartes Chameau en jeu (même ceux de vos adversaires), chacune rapporte le nombre de points indiqué: 1=15, 2=10, 3=7, 4=4, 5=3 et 6=2;
– Marquez 1 point de plus pour chacune de vos cartes Gemmes et Argent;
– Marquez 2 points pour chaque symbole militaire;
– Vous marquez 2 points si vous avez une carte Porcelaine seule ou 9 points si vous avez une série de 2 Porcelaine.

C’est tout?

Il y a une variante où on ajoute des cartes Thé et Négociant de thé au jeu. Ces cartes permettent d’ajouter plus d’incertitude au déroulement du jeu et empêchent que des joueurs expérimentés comptent les cartes se construisent des stratégies spécifiques.

OK, et le jeu se termine quand?

Le jeu se termine après le 9e tour. Défaussez les cartes de votre main qui ne sont pas marquées d’un symbole de main et placez le reste de vos cartes dans votre zone de jeu.

Pour le décompte des points, remplissez le bloc de score :
-Marquez les points de vos cartes selon la couleur de celles-ci.
-Marquez les points de vos cartes Bazar (si vous en avez).
-Il y a 2 décomptes de majorité des symboles arables et des symboles mongols.

Le joueur qui a le plus de points l’emporte!

Ce que j’en pense?

La boite du jeu Amul – La Cité Marchande est jolie et représente bien la thématique de marché et ses marchands du Moyen-Orient. Les cartes sont de bonne qualité et les illustrations sur celles-ci sont superbes. La quantité de cartes et les nombreux symboles peuvent sembler intimidants au début, mais deviennent rapidement reconnaissables et intuitifs après quelques parties.

La thématique est présente principalement grâce aux cartes et le plateau de jeu, bien qu’utile, il n’est pas réellement nécessaire, car il ne sert qu’à distinguer les 3 catégories de cartes sur la table. Le rangement dans la boite est minimaliste, mais il est parfait, car tout se place bien et permet de bien séparer les cartes et de permettre une mise en place rapide et adapté en fonction du nombre de joueurs.

Les règles sont simples et bien expliquées dans le livret de règles. Il y a aussi un index des cartes où elles sont placées en ordre alphabétique et expliquées en détail. Pour les premières parties, ce n’est pas évident de se souvenir de toutes les cartes et leurs effets, c’est pourquoi j’aime bien l’index car elle est pratique et j’ai dû m’y référer quelques fois au début. Évidemment, plus vous allez jouer, plus vous serez en contrôle des cartes!

La mécanique de jeu est simple et efficace (mettre une carte sur le marché, prendre une carte du marché et jouer une carte de sa main), mais reste intéressante vu le nombre de cartes et les différentes possibilités de faire des points.

Le jeu Amul – La Cité Marchande est accessible à tous! Il se joue bien à 3 ou 4 joueurs, mais devient beaucoup plus plaisant lorsqu’on y joue entre 5 et 8 joueurs. Il est à son meilleur à plusieurs!

L’ambiance et l’interaction entre les joueurs sont de la partie, mais le sont encore plus lorsque les joueurs sont nombreux autour de la table. Le rythme du jeu est assez fluide et rapide et il n’y a pas de temps mort (on joue en simultané).

Les stratégies peuvent aussi changer selon le nombre de personnes, par exemple: certaines cartes deviennent moins intéressantes dépendamment combien il y a de joueurs qui ont cette carte en jeu. En revanche, j’aime particulièrement la variante du thé puisqu’elle permet de changer le jeu. Il devient moins calculatoire et c’est franchement bien!

Bref, si vous aimez les jeux de gestion de main (deckbuilding), amusant pour jouer à plusieurs joueurs, alors Amul – La Cité Marchande est pour vous!

On aime :
– Le look de la boîte et les belles illustrations sur les cartes;
– Les règles du jeu simples et bien expliquées;
– Le matériel simple, mais de bonne qualité;

– Le rangement dans la boite;
– Une bonne rejouabilité (à essayer avec différents nombres de personnes);
– L’ambiance tendue;

– Les parties sont rapides, en simultané (aucun temps mort);
L‘interaction constante durant la partie (tenter de bloquer les autres et surveiller ce que les autres font);
– Un jeu accessible à tous et qui s’adapte selon le nombre de joueurs;

– La variante avec les cartes thé, qui permet de changer le jeu pour qu’il devienne moins calculatoire;
– La thématique bien représentée;
– La mécanique du marché tellement efficace;
Le jeu est fluide et dynamique, il se joue bien
(plus les tours avancent et plus les joueurs sont en mesure de savoir ce qu’ils veulent).

Ce qu’on a moins aimé :
– Moins intéressant à 3 ou 4 joueurs, car on enlève des cartes
;
– Le plateau qui n’est pas très utile.

On aurait aimé:
– La thématique est présente, mais j’aurais aimé la ressentir un peu plus
.

Il est à noter que:
– Certains joueurs plus aguerris pourraient trouver ce jeu trop léger
et avoir un avantage sur les joueurs non initiés.

8.5/10

Merci à notre partenaire le Randolph de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de Gigamic en lisant notre chronique sur le jeu Salade 2 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.