Duck, avis et chronique de jeu

“C’est la danse des canards qui en sortant de la mare se secoue le bas des reins et font coin-coin!” Tous ceux qui sont nés dans les années 80 connaissent cette chanson sur laquelle on se déhanchait étant enfant. Duck nous fait automatiquement penser à cette chanson lorsque l’on regarde les illustrations. Vous l’aurez deviné Duck est un jeu de cartes familial qui vous apportera beaucoup de plaisir à jouer en famille.

Duck
Auteur: Johanne Krenner;
Illustrateur: Christian Fiore, Fiore GmbH;
Éditeur: Huch!;
Distributeur: Foxmind;
Nombre de joueurs: 3 à 5 joueurs;
Durée: 15 minutes;
À partir de: 8+;
Thématique : Canards, plage, été;
Mécanique : Jeux de cartes, de collection et de pousse ta chance.

C’est quoi le but?

Dans Duck le but est d’être le premier joueur à se débarrasser de toutes ses cartes. Mais attention vous pouvez aussi vous couchez si vous pensez être le joueur qui possède le moins de points dans son jeu afin d’accumuler encore plus de points.

Comment on joue?

Le contenu du jeu est simple: 79 cartes Canards divisées en trois couleurs (rouge, jaune et bleu) et numérotées de 0 à 8, 5 cartes Serviettes de plage et 5 cartes Bouées de sauvetage.

Vous devez empiler les cartes Bouées de sauvetage dans l’ordre de 6 à 10 au centre de la table (le 6 doit se trouver sur le dessus face visible). Chaque joueur prend une carte Serviette de plage de son choix et la pose devant lui. Le joueur le plus âgé (ou celui de votre choix) mélange les cartes et en distribue 7 à chaque joueur (face cachée) et en pose une face visible devant lui. Les cartes restantes forment une pioche pour tous les joueurs.

Le joueur assis à la gauche du brasseur débute la manche. À votre tour vous avez deux possibilités: soit jouer des cartes et piocher ou se coucher.

Pour jouer des cartes, vous pouvez le faire de deux manières: Vous pouvez jouer autant de cartes que vous voulez, mais ces dernières doivent porter le même nombre. La couleur n’a pas d’importance. Ou encore vous pouvez joueur une suite de cartes (au moins 3) dans l’ordre croissant ou décroissant, mais de la même couleur.

Avant de jouer vos cartes, vous devez les montrer aux autres joueurs. Vous les poser ensuite face visible sur votre pile de défausse de manière à ce que seule la dernière carte jouée soit visible. Chaque joueur constitue sa propre défausse personnelle.

Si après avoir posé vos cartes il vous reste des cartes en main vous devez piger une carte. Pour piocher, vous pouvez le faire de 3 façons: soit vous pigez la première carte de la pioche. Soit vous pigez la carte du dessus de la défausse de votre voisin de droite ou de gauche. Mais jamais en diagonale.

Si toutefois après avoir terminé votre tour il ne vous reste plus de carte en main la manche se termine et vous prenez la carte Bouée de sauvetage sur le dessus de la pile.

Les autres joueurs doivent alors comparer les cartes qui leur restent en main. Le joueur ayant le plus de points sur ses cartes se défausse de ses cartes. Les autres joueurs posent la carte de leur main ayant le plus de valeur sous leur carte Serviette de plage (face cachée).

Dans Duck, à tous moment (ou presque) vous pouvez décider de vous coucher pendant la manche. Cependant vous devez avoir un total de 10 points ou moins sur les cartes de votre main. Lorsque vous vous couchez vous signifiez aux autres joueurs que vous pensez avoir la somme la plus basse de points en main et ce parmi tous les joueurs. Vous posez alors vos cartes face visible sur la table et la manche prend fin automatiquement.

Tous les autres joueurs doivent aussi poser leurs cartes face visible sur la table. Vous comparez alors les sommes des cartes des autres joueurs. Si vous avez réellement la somme la moins élevée et que vous avez moins de 10 points en main vous prenez la carte Bouée de sauvetage du dessus de la pile. Vous posez aussi la carte ayant la valeur la plus élevée sous votre serviette de plage.

Les autres joueurs effectuent les mêmes étapes de fin de manche mentionnées précédemment.

Si toutefois vous ne remplissez pas les deux conditions de fin de manche lorsque vous vous coucher vous devez prendre la carte Bouée de sauvetage du côté rouge cette fois-ci et la posée face cachée sous votre serviette de plage. Vous ne placez pas de carte supplémentaire sous votre serviette et la manche se termine normalement.

Une manche se termine donc de deux manières soit un joueur se débarrasse de toutes ses cartes ou soit un joueur se couche.

OK, et le jeu se termine quand?

Duck se termine après 5 manches. Le joueur ayant le plus de points remporte la victoire.

Ce que j’en pense?

Voici donc ce que je pense de Duck. Premièrement la boîte de jeu et les illustrations sont vraiment mignonnes. De beaux petits canards en tenue de plage qui ne trouverait pas ça mignon! Les illustrations sont toutefois peu variées, seulement une illustration Canard pour chaque couleur.

Le matériel est assez simplissime et minimaliste. Des cartes assez épaisses et de bonnes qualités qui se brassent facilement (avouez que c’est ennuyant un jeu de cartes qui ne se brasse pas bien).

Dans Duck les règles du jeu sont simples et claires et le jeu s’expliquent en 2 minutes top chrono (des règles intuitives). Duck est accessible à partir de 6 ou 7 ans si l’enfant connaît son ordre croissant et décroissant. Pour les enfants pour qui cette notion est parfois difficile en mathématique, Duck peut les aider à la perfectionner tout en s’amusant.

On peut facilement y jouer autant avec les jeunes enfants que les grands-parents. Une partie dure environ 15 minutes donc on peut le sortir avant le coucher, en fin de soirée ou encore lorsqu’on a peu de temps devant nous (ou pas mal n’importe quand). La boîte est petite et compacte donc Duck est parfait pour apporter en voyage ou lorsque l’on a plus de place dans nos bagages (ou même dans notre sacoche).

Duck se joue bien à 3, 4 ou 5 joueurs. Personnellement je préfère les jeux débutant à deux joueurs, car ce sont souvent eux qui sortent le plus de ma ludothèque. Mais cela reste un choix purement personnel.

La thématique plaît aux enfants, mais elle est plutôt accessoire. N’importe quel autre thème aurait pu y figurer sans que ça change quoi que ce soit au jeu (peut-être aurait-il fallu changer le nom du jeu à ce moment).

L’ambiance est bonne et agréable. Il s’agit de faire la course pour terminer ses cartes. On devient souvent un peu excité et on peut facilement oublier de regarder dans la pile de défausse de nos voisins pour piger nos cartes. Les enfants trouvaient cela particulièrement drôle surtout lorsque leur carte nous aurait aidés à terminer la manche.

Parlant de la fin de la manche on doit vraiment porter une attention particulière aux nombres de cartes de nos adversaires et à la valeur des cartes de notre main. Si on se couche au bon moment il est possible de gagner des points beaucoup plus rapidement ce qui nous donne une grosse avance comparativement aux autres.

Même si Duck n’amène rien de nouveau sous le soleil, vous prendrez plaisir à jouer à Duck et ainsi être le plus rapide à finir vos cartes ou encore tenter de vous coucher pour remporter plus de points.

Bref, si vous aimez les petits jeux de cartes accessible, parfait pour passer le temps tout en ayant du plaisir en famille, alors Duck est pour vous!

On aime :
– Le look de la boîte et les illustrations des canards qui sont mignons et plaisent aux enfants;
– Les règles du jeu intuitives et faciles à expliquer;
– Le matériel est minimaliste et de qualité;
– La re jouabilité est présente avec l’envie d’y rejouer;
– L’ambiance agréable et rigolote en famille;
– Un jeu accessible à tous (intergénérationnels);

Duck propose une faible interaction, mais elle est pourtant bien ressentie;
– La courte durée du jeu qui fait qu’on peut enchainer plusieurs parties d’affilée;
– L’aspect éducatif qui permet aux plus petits d’apprendre l’ordre croissant et décroissant des nombres en s’amusant;
– La mécanique simplifiée et très efficace;

Pouvoir atténuer le hasard en raison de la pige permise chez son voisin;
Le jeu est fluide et il se joue bien, la mise en place est très rapide et son format portatif nous permet de le transporter partout avec nous.


On aime moins :
– La thématique accessoire du jeu;
– La rejouabilité n’est pas illimitée, il y aurait pu y avoir des variantes.


On aurait aimé:
– Plus de design pour les cartes.


Il est à noter que si :
– Vous êtes un joueur aguerri, alors vous pourriez ne pas aimer ce jeu;
– Vous n’aimez pas être embêté par les autres joueurs, alors il vaut mieux éviter ce jeu.

8/10

Merci à notre partenaire Foxmind de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur en lisant notre chronique sur le jeu Slide Blast.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X