Dig Your Way Out, avis et chronique de jeu

Dig Your Way Out est un jeu de plateau dans lequel les joueurs vont incarner des prisonniers qui tentent de s’évader. Un jeu riche en rebondissements, en take that et en coups fourbes de tous les autres prisonniers. Qui sera le plus malin et qui parviendra à creuser dans sa cellule pour s’évader comme un champion?

Dig Your Way Out
Auteur: David Simide;
Illustrateur: The Mico;
Éditeur: MJ Games et Bordeline Editions;
Distributeur: Îlo307;
Nombre de joueurs: 2 à 6 joueurs;
Durée: 45 minutes;

À partir de: 16+;
Thématique : prisons, gangs, prisonniers, évasion;
Mécanique : Jeu de plateau compétitif, de déplacement, de collection, de dé, avec un système de points d’action et take that.

C’est quoi le but ?

Le but est d’être le premier prisonnier à s’évader de la prison en obtenant un nombre de points de tunnel requis (qui va varier en fonction du nombre de joueurs).

Une partie se déroule en plusieurs tours de jeu qui vont se jouer à tour de rôle.

À ton tour, tu vas réaliser 2 actions (une des actions basiques à faire dans plusieurs lieux différents ou bien une des actions de lieux à réaliser dans le lieu actuel où vous êtes).

Une action basique:
– Fouiller un lieu et piger un nombre de cartes pour tenter d’obtenir les combinaisons d’objet qu’il te faut;
– Te déplacer à la manière cocky pour 1 action et lancer le dé pour te rendre sur la case indiquée par le résultat;
– Te déplacer prudemment dans la salle de ton choix en dépensant tes 2 actions pour ne pas lancer les dés;
– Intégrer un gang en dépensant les cartes d’accessoires nécessaires pour prendre la carte du gang désirée pour 1 action;
– Jouer une carte action de votre main et appliquer son effet pour 1 action;
– Racketer/Tabasser quelqu’un pour lui voler une carte outil pour 1 action;
– Fabriquer un objet (une pelle, un surin, une cuillère ou bien une pioche) en défaussant les cartes nécessaires de votre main pour 1 action.

Une action de lieu à faire sur le lieu où vous êtes:
– Creuser dans ta cellule pour tenter de t’évader et sécuriser les points de tes cartes outils;
– Voler une cuillère qui vaut 1 point à défaut de te fabriquer une pioche à 2 points ou une pelle à 3 points;
– Faire du troc pour obtenir des cigarettes en vendant tes cartes;
– Te fabriquer des couteaux artisanaux pour te défendre;
– Fabriquer de vrais outils (une pioche qui vaut 2 points ou bien une pelle qui vaut 3 points);
– Te soigner lorsque tu reçois une raclée par un autre prisonnier!

Un plateau bien illustrée, mais parfois trop chargée.

C’est tout?

Oui, mais bonne chance pour retourner en cellule afin de pouvoir creuser sans te faire intercepter par les autres prisonniers (joueurs) qui vont gentiment te demander ta pelle. Un combat va avoir lieu pour obtenir l’outil! Tu es donc mieux d’avoir fabriqué des coûteux/surins pour te défendre.

Un combat?

Bien sûr, que serait la vie en prison sans un combat? Un joueur qui décide de racketter un autre joueur va d’abord lui demander gentiment l’objet convoité. L’autre joueur va pouvoir réagir à l’intimidation en montrant une carte surin, l’autre joueur pas très impressionné va lui aussi sortir une carte surin. Le combat est engagé et jusqu’à ce qu’un joueur abandonne puisqu’il n’était pas suffisamment préparer pour se battre!

Il donne alors l’objet et subit une raclée! Il va prendre un jeton raclé qui lui interdit de faire l’action fabriquer.

Une raclée?

Oui, il va devoir aller à l’infirmerie pour se soigner! Un joueur peut recevoir 2 raclées maximum et s’il en a une 2e, il ne pourra ni fabriquer, ni creuser! C’est difficile être amoché!

ATTENTION: Vous pouvez au lieu de combattre vous sauver comme une chocotte et éviter le combat en donnant l’objet demandé!

De quel gang voulez-vous faire partie?

Rejoindre un gang?

Oui! Tu peux rejoindre un gang (pour pouvoir utiliser leurs pouvoirs spéciaux). Tu peux rejoindre un seul gang à la fois (c’est d’une évidence, sauf si on aime se faire casser les dents régulièrement).

Creuse, creuse , creuse, le beau gros tunnel….

C’est l’enfer ce jeu!

Évidemment, tu penses que c’est la crèche dans une prison toi? Ce jeu est vraiment amusant, riche en coups fourbes et en rebondissements!

Mais tu peux aussi si tu le souhaites, faire profil bas et choisir de fabriquer des petites cuillères pour creuser tranquillement ta cellule à coup d’un point! C’est une tactique comme une autre, mais c’est vraiment plus long!

En voulez-vous des cigarettes?

Une réorientation de carrière?

Tu peux aussi orienter ta vie de prisonnier dans le troque de cigarettes pour obtenir ce que tu veux à défaut d’avoir ce dont tu as besoin dans tes mains. Les cartes ont des objets, mais dans le haut de certaines, il y a des cigarettes, vous pouvez échanger vos cartes pour obtenir les précieuses cigarettes et éventuellement utiliser celles-ci pour te procurer des couteaux ou des outils.

Rebondissements de situations!

Parmi les cartes, il y a des cartes qui vont causer pleins d’émois dans la prison. En effet, certaines vont vous permettre de prendre toutes les cartes en mains des prisonniers et de les redistribuer, d’autres vont vous permettre de taxer une carte à un autre joueur, d’autres vont vous permettre de placer un prisonnier de votre choix en isolement, mais surtout n’échappe pas ta savonnette dans les douches! 

Michel et Michelle !

OK! Est-ce que je dois savoir autres choses?

Oui! Le jeu peut se jouer avec l’extension Michel ou Michelle (parce que vous pouvez choisir de jouer une partie dans une prison de femmes ou une prison d’hommes). Les illustrations de The Mico sont vraiment géniales et on se demande parfois quelles cartes sont les hommes et quelles cartes sont les femmes tellement le résultat nous laisse perplexes.

Michel et Michelle est appropriée pour jouer à deux car elle multiplie les interactions et les risques de racket. Je ne la recommande pas du tout à plusieurs joueurs puisqu’elle allonge inutilement le temp d’une partie!

À plusieurs, je vous recommande le mode pour jouer en équipe. Pourquoi ne pas s’échapper à plusieurs?

Dig Your Way Out est un Kickstarter, dans l’édition KS, il y a une extension supplémentaire. Celle du policier BUSTER. Vous pouvez très bien la jouer en utilisant un des pions personnages ou en vous ajoutant une figurine de policier et en vous fabriquant un jeton rond avec 2 faces afin de représenter son humeur.

Évidemment, on continue dans le cliché, l’officier Buster aime ennuyer les prisonniers!

On le place sur la promenade lors de la mise en place.

Il intervient lorsqu’un prisonnier effectue les actions suivantes sur son lieu:
– Racketter un prisonnier;
– Fabriquer;
– Creuser;
– Acheter;
– Vendre;
– Voler une cuillère.

En effet, le joueur a été vu par Buster et il est immédiatement envoyé à l’isolement et son tour se termine.

Heureusement, le joueur peut tenter de le corrompre en lançant le dé pour déterminer le nombre de cigarettes qu’il devra défausser pour qu’il ferme les yeux. S’il peut payer, il le fait et il achète son silence.

S’il ne peut pas ou s’il ne veut pas payer Buster, celui-ci va alors lancer le jeton Humeur du gardien et espérer que le résultat lui soit un peu favorable.
– S’il tombe sur une face = Il va en isolement;
– S’il tombe sur l’autre face = Le joueur se prend une raclée!

ATTENTION: Buster est déplacée par les autres joueurs avec l’action: ATTIRER BUSTER. Il suffit de prendre le pion du policier et de le déplacer sur un lieu où se trouve un joueur.

NOTE POUR LES PLUS AUDACIEUX/FOUS: Vous pouvez, si vous le voulez, combiner l’extension du policier BUSTER avec celle de Michel et Michelle. Ils ont même un arrangement, il ferme automatiquement les yeux sur ce que font Michel et Michelle sur le même lieu que lui.

J’ai terminé et remporté une partie à 4 joueurs avec 12 points!

Le jeu se termine quand?

La partie se termine lorsqu’un prisonnier parvient à obtenir le nombre de points nécessaire pour s’évader. Il s’évade comme un champion!

OK, en plus de s’évader, il laisse les autres prisonniers se faire intercepter par les policiers et ceux-ci vont se ramasser en sécurité maximum!

On adore les illustrations du talentueux The Mico!

Ce que j’en pense

Dig Your Yay Out est un jeu de plateau vraiment original qui permet d’effectuer des déplacements, de la gestion de mains, du set collection et d’emmerder tous les autres joueurs avec pleins de petits coups bas.

Le ton est donné, il est clair, ça va jouer du coude dans la prison! Il faut être le premier à s’évader et tous les moyens sont bons pour empêcher quiconque de s’évader avant nous.

Dig Your Way Out c’est un jeu qui présente une thématique originale et peu exploitée dans les jeux de société. La prison, mais en plus il faut s’évader de la prison le premier! Les illustrations sont vraiment très humoristiques et bien dessinées par le talentueux The Mico. On va sourire énormément en regardant les illustrations, elles sont très stéréotypées et il arrive que l’on se demande quel personnage est l’homme entre les 2 options possibles sur la carte.

J’apprécie que Bordeline ait voulu offrir le choix aux joueurs de jouer avec une prison de femmes ou bien avec une prison d’hommes. Vraiment chapeau pour cette merveilleuse idée!

Les règles du jeu sont très claires et faciles à expliquer. Les joueurs n’auront aucun problème ni à comprendre ni à prendre celles-ci en main rapidement. Les joueurs vont rapidement comprendre qu’on ne rigolera pas durant la partie. Certains joueurs vont trouver la partie pénible tellement il y arrive des situations qui nous font perdre nos précieux outils. En ce qui me concerne, il s’agit de l’un de mes jeux avec du Take That favori et même un coup de coeur!

Le matériel est d’une bonne qualité, je trouve toutefois que le plateau aurait pu être plus épais. Le plateau a été refait pour l’édition au Québec, il est de meilleure qualité que celui présent dans le Kickstarter. Tout y est pour nous faire plonger dans l’univers carcéral et c’est franchement réussi!

Vous aurez sans doute compris que Dig Your Way Out est un jeu très interactif, d’ailleurs l’interaction est au cœur de ce jeu. Vous allez vivre la vie d’un prisonnier et je vous assure que l’ambiance de cette prison est complètement déjantée et même parfois chaotique.

Les tours de jeu vont s’enchainer rapidement, il y aura assurément beaucoup de rebondissements en raison des cartes spéciales, mais aussi beaucoup de combats pour voler la pelle ou la pioche d’un autre joueur! Peut-être vaut-il mieux tenter de s’évader à la petite cuillère? Quoiqu’il en soit, des raclées, des vols, des émeutes, il va y en avoir beaucoup!

Le jeu est accessible à partir de 16 ans en raison de sa thématique et non en raison de sa mécanique. Celle-ci est hyper simple et très facile à prendre en main. Vous pouvez jouer avec des préadolescents, je vous dirais simplement d’y aller à votre discrétion.

Dig Your Way Out propose une variante en équipe que j’apprécie beaucoup et une variante pour jouer avec Michel ou Michelle. Personnellement, la variante Michel ou Michelle ne convient pas pour jouer à plusieurs joueurs. Celle-ci allonge la partie considérablement. La durée de la partie est assez longue et dépasse les 45 minutes indiquées sur la boîte. En ce qui me concerne, j’ai tellement eu de plaisir à chacune de mes parties que ce point ne me dérange pas. Je dois avouer que j’ai toujours très hâte de rejouer une partie de ce jeu avec n’importe qui. Ce jeu nous donne envie de jouer et de rejouer!

Mais… N’échappe pas ta savonnette dans les douches!

2 conseille :

– Bluffer, ça peut vous sauver les fesses!
– Observer bien la partie, regarder ce que les joueurs achètent c’est de vous donner du pouvoir pour bien intervenir durant la partie.


Finalement, si vous n’êtes pas du style à aimer être embêté par les autres joueurs, il vaut mieux éviter ce jeu parce que vous allez trouver votre partie vraiment très pénible. Les autres vont avoir beaucoup de plaisir, mais pas vous!

Honnêtement, Dig your way out est un jeu humoristique et poussé à l’extrême dans la caricature, je vous le recommande à 100% comme jeu d’ambiance et de Take that, mais surtout d’y jouer à plusieurs joueurs.


Bref, si vous avez envie d’un jeu de plateau avec une thématique originale, rempli de fourberies et de rebondissements alors Dig Your Way Out est le jeu qu’il vous faut!

On aime :
– Le look de la boîte et les illustrations qui sont humoristiques et représentent bien la thématique;
– Les règles du jeu très claires et faciles à expliquer;
– Le matériel est d’une bonne qualité et contribue à ressentir la thématique;
– La re jouabilité en raison des variantes, mais surtout parce qu’on a envie de jouer et de rejouer;
– L’ambiance déjantée et complètement folle qui peut parfois même devenir chaotique;
– Un jeu accessible à tous, vous pouvez jouer avec des moins de 16 ans, c’est à la discrétion du parent;
– L’interaction très forte et au
cœur de ce jeu, plusieurs rebondissements et des combats sont à prévoir;
– La thématique originale et bien présentée;
– Les mécaniques sont faciles à prendre en main;
– Un jeu fluide, les tours de jeux s’enchaînent très bien
;
– On prend plaisir à embêter les autres joueurs, on se doit même de les empêcher de s’évader à tout prix;
– L’observation et la mémorisation présente dans le jeu (si vous regarder attentivement ce que les joueurs achètent, vous allez pouvoir bien intervenir);
– Les affrontements qui sont très drôles;
– Le bluff qui peut vous aider à vous en sortir avec absolument aucunes armes dans votre main.

On aime moins :
– l’iconographie sur le plateau des gangs est trop chargée, on distingue mal les nombres sous les accessoires illustrés sur le plateau;
– Jouer avec la variante Michel et Michelle à plusieurs joueurs puisqu’elle rallonge considérablement la partie;
– La durée de la partie n’est pas réaliste, je n’ai pas réussie à jouer une partie en 45 minutes (toutefois le jeu est vraiment très amusant pour lésiner sur ce point).

On aurait aimé:
– Que la variante du Kickstarter avec le policier soit ajoutée à la boîte de jeu puisqu’il s’agit d’un seul jeton supplémentaire en carton et d’une règle de jeu. Cette variante est vraiment très amusante et elle est très intéressante à jouer avec plusieurs joueurs;

– Que le plateau de jeu soit plus épais, il a été refait pour l’édition disponible au Québec.

Il est à noter que si :
– Si vous n’aimez pas être embêté et prendre des coups par tous les côtés, il vaut mieux vous abstenir puisque Dig Your Way Out est un jeu hyper Take That. Rien ne ce passera comme vous l’aurez planifié!


9/10

Merci à notre partenaire MJ Games de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitions à découvrir un autre jeu familial avec le jeu Egocentric World.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X