Minecraft: Bâtisseurs et Biomes, avis et chronique de jeu

Ah Minecraft… La folie auprès des jeunes de 7 à 12 ans! Mon fils et ses amis sont complètement dépendants de ce jeu vidéo. Bonne nouvelle, vous pouvez leur proposer une variante à ce populaire jeu vidéo en les faisant jouer à Minecraft: Bâtisseurs et Biomes (le jeu de société). Je ne suis pas du tout admiratrice de ce jeu vidéo, j’ai même dû faire un gâteau d’anniversaire avec cette thématique horrible pour mon fils, mais je dois vous dire que j’ai vraiment adoré mon expérience avec le jeu de société!

Minecraft: Bâtisseurs et Biomes
Auteur: Ulrich Blum;
Illustrateurs: Mojang AB, BlockWorks/MC Ltd, Martin Wörister et Fiore GmbH;
Éditeur: Ravensburger;
Distributeur: Ravensburger;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 30 à 60 minutes;
À partir de: 10+;
Thématique : Jeu vidéo Minecraft;
Mécanique : Jeu d’aventures à points d’actions, de décomptes, de placement de tuiles, déplacements sur la grille, de gestion de ressources, de constructions, de combats et de bonus.

C’est quoi le but?

Dans Minecraft: Bâtisseurs et Biomes, vous explorez la Surface, récupérez des blocs et réalisez des constructions impressionnantes. Évidemment, le jeu est très fidèle au célèbre jeu vidéo. Seul le joueur qui parviendra à bien planifier ses projets ou qui usera de bravoure pour affronter les monstres aura une chance de l’emporter.

Comment on joue?

Le jeu va se jouer en plusieurs tours de jeu. Il y aura 3 phases de décompte durant la partie.

À son tour de jeu, le joueur va jouer 2 actions différentes au choix parmi les 5 suivantes:

1- Prendre 2 blocs dans le cube en 3D (les ressources sont le bois, le sable, la pierre, l’obsidienne et l’émeraude qui est un joker);

2- Se déplacer de 0 à 2 cases aux intersections et retourner les 4 tuiles qui entourent son personnage;

3- Construire une construction en dépensant les blocs nécessaires à celle-ci. La tuile sera ensuite placée sur une case (au choix) de son plateau. On peut gagner des points XP si le symbole éclaire est indiqué sur la carte de construction;

4- Combattre un méchant (attention à la patate);
5- Récupérer une arme.


Le joueur qui aura accumulé le plus de points d’expérience à l’issue du 3e décompte va remporter la victoire!

Tu as dis combattre un monstre?

Oui, certaines tuiles vont révéler un monstre! Un joueur peut tenter de combattre le monstre en mélangeant son paquet de cartes d’armes (il peut le consulter avant de décider de se battre). Il va en révéler 3 et additionner le nombre de cœur présent sur celles-ci.

– Si le nombre est supérieur ou égal au monstre = Il remporte le combat et prend la tuile pour la poser sur son plateau.
– Si le nombre est inférieur = il perd son combat et replace ses armes dans son paquet.

Attention: dans votre paquet d’armes, il y a une patate. Non, vous ne pouvez pas la lancer sur la tête du monstre. Elle est dans votre paquet uniquement pour vous empêcher d’obtenir de précieux petits cœurs!

Il existe deux types de monstres :
– Certains peuvent être défaussés pour obtenir 1 action supplémentaire;
– Certains vont rapporter des points supplémentaires à la fin de la partie.

Un peu plus de détails au sujet des armes!

Une arme peut être récupérée si un joueur se trouve à l’angle de la tuile arme. Il la prend et l’ajoute à son paquet! Il y a des arcs, des pioches en pierre, des houes en or et bien évidemment la TNT! Certaines armes vont offrir des capacités spéciales!

Tu parlais de décomptes?

Oui, il y en a 3 durant la partie:
– Le premier à lieu lorsque la couche supérieure du cube en 3D a été entièrement vidée de ses cubes;
– Le second à lieu lorsque la 2e couche du cube en 3D a été entièrement vidée de ses cubes;
– Le troisième et dernier décompte est déclenché lorsque la 3e couche du cube en 3D a été entièrement vidée de ses cubes.

Le décompte sera différent pour tous les joueurs. En effet, un joueur à le choix de prendre 1 des 4 caractéristiques indiquées sur la tuile de décompte actuelle pour gagner des points de XP.

Pour le premier décompte, on va choisir un biome (la forêt, le désert, les montagnes ou la toundra). On va calculer le plus grand groupe de cases adjacentes avec cette caractéristique. Chaque case va rapporter autant de points d’expérience qu’indiqué sur la tuile Décompte.

Pour le 2e décompte, on va choisir un matériau (le bois, le sable, les pierres ou l’obsidienne).

Pour le dernier décompte, on va choisir un type (décors, immeubles, enclos ou ponts).

C’est tout?

Le jeu propose une extension Minecraft: Farmer’s Market Expansion. Celle-ci ajoute de nouveaux éléments et une nouvelle manière de remporter la partie (cultiver des légumes).

Les tuiles de légumes sont mélangées entre les tuiles de construction et les tuiles monstres et disposées avec tout le reste au début du jeu. Si un joueur construit un potager, il peut y faire pousser des légumes sous forme de petits cubes de bois. Une fois qu’il a assez de légumes, il peut acheter au marché des objets uniques aux pouvoirs puissants auprès des villageois.

Les objets sont révélés au marché au début du jeu, ainsi qu’après les phases de score. Premier arrivé, premier servi, faites pousser vos récoltes rapidement pour en tirer le meilleur parti. L’aventure Minecraft continue sur votre table! Cultivez vos champs pour obtenir de superbes légumes. Puis troquez-les au marché contre des Objets uniques aux capacités surpuissantes.

OK, et le jeu se termine quand?

La partie s’arrête après le 3e décompte. Les joueurs vont marquer les points pour les monstres vaincus portant un symbole précis.

Le joueur qui aura le plus de points d’expérience remporte la partie!

Attention, il est possible de simplifier la règle de décompte pour les débutants. Au lieu de prendre uniquement le plus grand groupe, on va simplement comptabiliser toutes les cases du plateau portant la caractéristique choisie pour le décompte.

Ce que j’en pense?

Minecraft: Bâtisseurs et Biomes… Clairement un jeu que j’ai choisi d’essayer pour faire plaisir à mon fils de 7 ans. Je dois me confesser, ce jeu fut une grande surprise pour moi mécaniquement parlant.

Le visuelle du jeu vidéo en refroidit déjà plus d’un et je vous confirme immédiatement que le matériel, la thématique et les illustrations sont fidèles en tout point au jeu vidéo. L’effort pour offrir un univers complet aux admirateur a été atteint et le jeu va ravir ceux-ci. Le seul point qui me chicote est la minceur des tuiles et des plateaux de joueurs (vraiment le paquet à été mis dans les cubes de bois et on aurait vraiment aimé que le matériel soit plus épais).

Mon fils m’a dit qu’il aurait aimé avoir des figurines et non des pions en carton, mais bon, le rêve d’un enfant!

Les règles de Minecraft: Bâtisseurs et Biomes sont faciles à lire, bien illustrés en exemples, logiques et il est très facile d’expliquer le jeu à un enfant même de 7 ans. Le jeu est tout de même rapide à prendre en mains, mais détrompez-vous, ce n’est pas si simple de bien jouer et d’avoir une bonne stratégie (surtout pour un enfant). Une mise en place qui demande un peu de temps, mais qui va accélérer au fil des prochaines parties.

Je vous le dis, vous n’êtes pas obligé de connaître Minecraft pour découvrir ce jeu et l’apprécier. Oui, je l’ai dis, j’ai vraiment apprécier mon expérience (je l’ai même adoré).

Le jeu est rythmée, l’ambiance est dynamique et tendue. On se surprend à regarder ce que font les autres pour tenter de leur nuire lors des phases de décomptes. En parlant de décomptes, je les trouve intéressants et j’aime surtout que les joueurs puissent avoir le choix de ce qui sera retenu pour chacun de leur décomptes. C’est brillant d’avoir pensé à faire un volet plus personnelles pour chaque joueur. Bon le côté interactif est présent, mais limité à observer ce que font les autres.

Minecraft: Bâtisseurs et Biomes
est assurément rejouable et on en envie d’y rejouer pour le plaisir de nos enfants (et le notre également). Les parties sont fluides, la durée n’est pas trop longue et on ne s’ennuie surtout pas.

Il s’agit d’un bon jeu familial qui propose des mécaniques épurées et intéressantes à jouer. Il laisse place à plusieurs stratégie et à la réflexion. Il faut également être capable d’anticiper les prochains décomptes en adaptant son plateau de joueurs avec les prochaines tuiles ajoutés.

Les combats sont simples et rigolos. Je n’aime pas particulièrement la patate, mais bon, il sont faciles et les joueurs peuvent consulter leurs armes avant de choisir de combattre. Heureusement qu’ils nous font brasser notre pile avant le début du combat! Il y a des rebondissements de patates à prévoir! 

Vous pouvez jouer à Minecraft: Bâtisseurs et Biomes peu importe le nombre de joueurs et je vous suggère de le sortir en début de soirée ou au cours d’une après-midi en raison de sa réflexion.

Bref, si vos enfants adorent le jeu vidéo de Minecraft, faites-leurs découvrir le jeu de société Minecraft: Bâtisseurs et Biomes. Il va assurément vous surprendre!

On aime :
– Le Look de la boîte conquit immédiatement les admirateurs du jeu vidéo;
– Les règles du jeu sont bien expliquées et très faciles à comprendre;
– Le matériel est fidèle à la thématique de Minecraft;
– La rejouabilité est assez bonne (on a aussi envie de rejouer);

– Les mécaniques sont épurées et intéressantes à jouer, elles fonctionnent très bien;
– Les 3 types de décomptes qui sont intéressants et différents;
– Il est original de pouvoir choisir nous-mêmes ce qui sera décompté;
– L’ambiance de jeu est dynamique, agréable et tendue, les admirateurs du jeu seront comblés;
– Un jeu accessible à tous et facile à prendre en main (autant pour les adultes que les enfants);
– L’interaction entre les joueurs est bien présente (on doit regarder ce que prennent les autres joueurs);
– La thématique du jeu Minecraft qui est très bien présentée et respectée;
– Le jeu est fluide et rythmé (il se joue très bien et il n’est pas trop long);
– Les combats sont simples et rigolos
;
– Un jeu familial stratégique qui propose beaucoup de réflexion et d’anticipation de nos tuiles pour les décomptes à venir.

On aime moins :
– La thématique qui va plaire aux amateurs du jeu, mais ne plaira pas aux autres joueurs visuellement;
Le lancer des patates, personnellement je n’aime pas
;
Le matériel est très mince (surtout pour jouer avec un public plus jeune).

On aurait aimé:
– Des figurines pour les personnages au lieu de personnage sur des cartons.


Il est à noter que si :
– Vous n’aimez pas Minecraft, vous pourriez très bien aimer ce jeu puisqu’il est surprenant mécaniquement parlant.

8.5/10

Merci à notre partenaire Ravensburger de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de Ravensburger en lisant notre chronique sur le jeu Jurassic Park: Danger!.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X