Trail of Tucana, avis et chronique de jeu

Trail of Tucana est un regroupement de petites îles parsemé d’étranges créatures. Je vous invite à venir vous frayer un chemin entre les îles pour aider les habitants à se déplacer aisément entre les villages et ainsi accéder aux différentes curiosités (lieux touristiques).

Trail of Tucana
Auteur: Eilif Svensson;
Illustrateur: Kristian A. Ostby;
Éditeur: Matagot;
Distributeur: Îlo307;
Nombre de joueurs: 1 à 8 joueurs;
Durée: 15 minutes;

À partir de: 8+;
Thématique : île déserte, villages, sites touristiques;
Mécanique : jeu de flip and write.

C’est quoi le but ?

Le but est de relier les points d’intérêt aux villages et les villages entre eux. Un sympathique Flip and Write qui dissimule une belle petite course familiale à réaliser.

Comment on joue?

Avant tout, on va devoir choisir de jouer avec le mode Isla Petit (pour des parties à 2 manches) ou bien avec le mode avancé Isla Grande (pour des parties à 3 manches).

Chaque joueur va prendre sa fiche et la placée du côté choisi par tous les joueurs.

Un joueur (le maire) va piger une des 13 cartes de mise en place et la révéler. Tous les joueurs vont devoir positionner les lettres des villages dans les numéros prévus à cet effet sur leur fiche. La particularité du jeu est que cette mise en place sera décalée pour chacun des joueurs suivant le maire (le joueur 1). Celui-ci place ses lettres à la position 1, les autres à tour de rôle, vont décaler les lettres sur la position 2 (pour le 2e joueur), la position 3 (pour le 3e joueur) etc.

Les joueurs auront tous une fiche asymétrique avec une mise en place différente.

1- Le maire va révéler 2 cartes de la pioche ( des terrains qui pourront être un désert, une forêt, de l’eau, une montagne ou bien le joker (la carte a tous les types de terrains).

2- Simultanément, les joueurs vont tracer une ligne entre 2 hexagones adjacents correspondant aux terrains des 2 cartes révélées.

Il sera possible de relier des villages aux sites touristiques (curiosités) ou bien à un autre village d’une même lettre avec les traits réalisés durant la partie.

On recommence ensuite en pigeant 2 nouvelles cartes et lorsque la pioche de cartes est épuisée (qu’il en reste une seule), on va défausser cette carte, mélanger le paquet et effectuer le premier décompte des curiosités. Ensuite on va pouvoir débuter la 2e manche de la même manière que la manche précédente.

Un site touristique (une curiosité)?

Il y a en 5 (un obélisque, un toucan, le yéti, un monstre marin et un livre). Pour le premier site relié à un village, on va entourer la valeur la plus à gauche correspondant à ce site sur sa fiche de joueur de décompte des curiosités.

Lorsqu’on va relier un second site touristique identique à un village, on va entourer la seconde valeur sur sa fiche de décompte des curiosités. En guise de bonus, il obtient immédiatement le droit de dessiner un autre trait à n’importe quel endroit sur sa fiche. On peut ainsi déclencher des combos!

Relier un village? Il y a 10 villages. Lorsqu’un joueur relie 2 villages d’une même lettre ensemble, il va entourer la case sur sa fiche dans la section décompte des villages.

Dans la mise en place, on va aussi placer des cartes bonus bleu face visibles au centre de la table en fonction du nombre de joueurs. Si un joueur remplit la condition en premier, il va ramasser la carte bleue correspondante pour faire des points bonus qu’il indiquera dans la section décompte des bonus.

Jouer en mode solo.

C’est tout?

– Le jeu propose un mode solo.

– Une variante avancée Isla Grander (qui va ajouter une 3e manche).

– Un autre type de bonus (les cartes rouges).

– Plus d’options de mise en place pour varier vos parties!


Une première extension est en cours: Ferry

Elle va contenir 2 blocs ce score. Le premier sera un bloc de score de la boîte du jeu de base et le second proposera les nouvelles îles (Ila Bahia d’un côté et Isla Habita de l’autre).

Les traversiers font leur entrée dans le jeu. Ils vont aider les joueurs à naviguer sur les étendues de mer. Vous aurez également 3 nouveaux villages avec de nouveaux défis.

La sortie est prévue cette année, mais aucune date officielle.

Le jeu se termine quand?

La partie se termine après la 2e manche. On va calculer les points:

– Points pour les sites touristiques des manches 1 et 2;
– Points pour les villages reliés pour les manche 1 et 2;
– Ajouter les points bonus.

Le joueur qui aura le plus de points de victoire remporte la partie.

Ce que j’en pense ?

Trail of Tucana est un jeu de Flip and write très rapide et facile à prendre en main. Les parties vont durer 15 minutes ou moins et elles peuvent facilement s’enchainer.

J’aime bien la couverture de la boîte de jeu, elle est très attirante et on a envie de réaliser une chasse au trésor. Toutefois, le reste des illustrations présentes dans le jeu sont peu attrayantes et la thématique est carrément collée sur le jeu. On ne la ressent pas du tout en jouant au jeu. Bien que j’aurais aimé une meilleure présentation du jeu, je trouve que ça n’enlève absolument rien au gameplay ni au plaisir que nous ressentons en y jouant.

Trail of Tucana est un jeu très accessible aux familles et il offre une très bonne rejouabilité en raison de ses 2 modes, ses variantes et ses mises en place différentes en début de partie. En effet, le jeu est asymétrique, en début de partie, on va piger l’une des 13 cartes de mise en place et tous les joueurs vont devoir positionner leurs îles à différents endroits (en les décalant). Je trouve ça très génial puisque tous les joueurs auront une fiche de départ différente.

La mise en place est très rapide, Trail of Tucana s’installe pratiquement de manière instantanée. Les parties sont vraiment rapides et surtout il n’y a pas de temps mort puisque tous les joueurs vont jouer en simultanés.

J’aime bien faire la course pour parvenir à relier des villages et des curiosités la première. On obtient un jeu agréable avec une certaine tension! C’est aussi très agréable de pouvoir décider en fonction de nos envies ou du type de joueurs avec lesquels nous jouons si on rallonge la partie avec Isla Grande ou bien si on la raccourcit avec Isla Petite. Les cartes bonus ajoutent un élément de plus au jeu et j’aime bien jouer en ajoutant les cartes bonus rouges également. On allonge la partie et on augmente l’analyse de notre fiche pour maximiser nos déplacements et obtenir les bonus en premier.

La pige est aléatoire, mais il ne faut pas hésiter à prendre des risques pour parvenir à atteindre notre but le premier. Il est possible d’anticiper des cartes (puisqu’on connait le nombre exact disponible dans la pioche). Toutefois, je n’ai pas joué en me fiant à ce système de calcul.

Trail of Tucana est un jeu portatif, il se trimbale facile partout avec nous et il prend très peu de place. Bon… Le bloc de fiches va s’épuiser rapidement (surtout si vous enchainez régulièrement des parties). Toutefois, je vous suggère de plastifier 8 fiches pour prolonger la durée de vie de votre jeu.

J’apprécie vraiment ce jeu, il est sympathique et il permet de se changer les idées rapidement. Vous pouvez le sortir peu importe le nombre de joueurs et même vous amuser en vous entrainant en mode solo. Personnellement, j’aime beaucoup y jouer en famille en soirée ou durant une après-midi en camping. Malgré ses variantes et ses modes de jeux, il est possible que certains joueurs trouvent ce jeu trop léger à long terme. En ce qui me concerne, il remplit très bien son mandat de petit jeu léger et rapide.

Bref, si vous avez envie de jouer à un jeu de type flip and write qui soit à la fois léger, accessible et très familial, alors Trail of Tucana est pour vous.

On aime :
– Le look de la boîte qui est très jolie;
– Les règles du jeu très claires et faciles à expliquer
;
– La re jouabilité en raison des 2 fiches et des variantes de jeu;
– L’ambiance de jeu très agréable et parfois tendue pour la course aux différents objectifs;
– Un jeu accessible à tous et familial (à partir de 8 ans);
– L’interaction qui consiste à surveiller les feuilles des autres pour relier les sites ou les villages le premier;
– Les mécaniques faciles à prendre en main;
– Un jeu fluide, les parties sont rapides et peuvent s’enchainer
;
– L’absence de temps mort, les joueurs vont jouer en simultané;
– L’asymétrie du jeu avec ses mises en place différentes (il y en a 13 différentes qui seront pigées aléatoirement);
– La mise en place et le rangement très rapide
;
– Un jeu portatif qui prend peu de place;
Une durée de partie ajustable en fonction du mode de jeu choisit.

On aime moins :
– Les illustrations qui ne sont pas très attirantes;
– La thématique collée sur le jeu;
– Le bloc de feuille s’épuise rapidement (plastifier des feuilles pour prolonger la durée de vie de votre jeu).

On aurait aimé:
– Des fiches réutilisables;

– Plus d’originalité et de présence dans la thématique.

Il est à noter que si :
– Certains joueurs vont trouver ce jeu trop léger malgré les variantes disponibles. Il s’agit d’un jeu léger, rapide et très accessible aux familles.


8/10

Merci à notre partenaire Îlo307 de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitions à découvrir un autre jeu familial avec le jeu Imagicien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X