Mandala Stones, avis et chronique de jeu

Bienvenue dans Mandala Stones! Voici un jeu abstrait et magnifique qui a le potentiel de compétitionner Azul. Dans ce jeu, il faut disposer des pierres afin de créer une œuvre d’art étonnante avec vos amis. Cependant, il ne peut y avoir qu’un seul gagnant! Il vous faudra donc influencer les artistes en les positionnant judicieusement sur le plateau principal et constituez ainsi des piles à partir des pierres que vous collectez. Au moment opportun, disposez-les sur le mandala afin de marquer un maximum de points de victoire.

Mandala Stones
Auteur: Filip Głowacz;
Illustrateur: Zbigniew Umgelter;
Éditeur: Lucky Duck Games;
Distributeur: Randolph;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 30 minutes;
À partir de: 10+;
Thématique : Jeu abstrait, pierres, mandala et artiste;
Mécanique : Jeu de collection de pierres, d’empilements, de construction de modèle, d’objectifs secret et de bonus.

C’est quoi le but?

Le but est de déplacer un artiste pour collecter des pierres et ainsi marquer des points selon les différentes manières indiqués sur votre plateau et aussi avec votre cartes objectif secret. Serez-vous également capable d’obtenir des bonus durant la partie?

Comment on joue?

Une partie se joue à tour de rôle. Durant son tour, le joueur peut réaliser l’une des 2 actions suivantes: Déplacer un artiste pour réaliser une collecte de pierres ou effectuer un décompte avec vos pierres.

1– Une Collecte: Il faut déplacer l’un des 4 artistes sur un emplacement libre. On collecte ensuite les Pierres adjacentes correspondant au même motif que l’artiste déplacé (excepté celles qui sont adjacente à un autre artiste).

Il faut ensuite choisir la première Pierre que l’on va récolter pour ensuite réaliser un empilement avec les autres Pierres à récolter (il faut récolter dans le sens horaire). Attention de ne prendre que celles autorisées!

Votre pile sera ensuite placée sur l’un des 5 emplacements disponible de votre plateau individuel (il se peut que vous ne récoltiez qu’une seule pierre).

2- Réaliser un décompte: Vous pouvez récolter en fonction d’une couleur de pierre ou en retirant des Pierres des sommets de vos piles.

Si vous optez pour la couleur: Il faut avoir 2 Pierres d’une même couleur au sommet de 2 piles sur son plateau pour pouvoir réaliser se décompte. Vous allez donc réaliser un décompte selon la position de vos colones. Il y a 5 manières de faire des points en fonction des 5 colonnes sur votre plateau.

Voici les 5 conditions:

Il faut prendre le temps de bien comprendre ceux-ci pour tirer un avantage en points lors de ces derniers.

Lorsque vous avez terminer votre décompte, vous allez retirer la Pierre situé au sommet de vos piles décomptées. Vous allez placer celles-ci sur le plateau Mandala et possiblement remporter des points bonus (en fonction de l’emplacement de celles-ci).

En effet, certains emplacements vont vous permettre de faire 1 ou 2 points bonus sur la piste de score.

Si vous optez pour les Pierres au sommet: Vous allez ignorer les couleurs, mais vous allez retirer les Pierres situés au sommet des piles de votre choix (c’est une manière utile de retirer les Pierres qui vous nuisent actuellement pour vous permettre de réaliser un meilleur décompte ou bien de vider votre plateau pour une prochaine collecte).

Les Pierres retirés vont vous faire marquer 1 point chacune. Les Pierres sont évidemment placées sur le plateau Mandala.

C’est tout?

Bah oui! Il faut évidemment maitriser les différentes manières de marquer des points et bien anticiper le positionnement des nouvelles pierres sur le plateau pour vous emparer des précieux bonus. N’oubliez surtout pas de calculer le nombre de pierres manquantes avant la fin de la partie pour avoir la chance de réaliser l’une de vos cartes objectifs secrets.

Une extension est en cours!

En effet, Mandala Stones aura une extension qui va se nommer Harmony! Vous pouvez lire la nouvelle complète ICI


Harmony vous propose 12 pierres blanches qui seront placées sur le plateau centrale lors de la mise en place en début de partie.

Les Pierres serviront de joker dans le jeu (de quoi renouveler votre stratégie). Lorsque vous allez atteindre les emplacements +1 ou  +2, vous allez devoir choisir entre prendre les points ou bien de prendre une pierre blanche à la place.

OK, et le jeu se termine quand?

La partie peut se terminer de deux façons :

– Si une pierre placée sur le plateau Mandala recouvre un nombre de mains égal au nombre de joueurs, terminez la manche afin que tous les joueurs aient joué un même nombre de tours.

– Si un joueur est dans l’incapacité de prendre une pierre avec l’action COLLECTE ET est également dans l’incapacité d’effectuer l’action DÉCOMPTE, la partie prend fin immédiatement!

Peu importe la situation, les joueurs vont révéler ses cartes Objectif et en choisir une seule pour ajouter les points de victoire indiqué sur la carte à leur score actuel.

Le joueur qui aura le plus de points remporte la partie!

Ce que j’en pense?

Je ne suis pas une très grande fan des jeux abstraits, mais j’aime beaucoup lorsque les jeux sont élégants. Mandala Stones fait partie de ce type de jeu. Il est coloré et son élégance nous attire immédiatement. Les contrastes des couleurs (plateau gris, pierres de couleurs propose un jeu très sobre).

Le matériel est de bonne qualité. Les pierres sont agréables à manipuler et ces dernières vont demeurer stables une fois empilées durant la partie. J’aurais toutefois aimé avoir des plateaux de joueurs plus épais, ils sont très minces. Toutefois, ce détail ne vous empêchera aucunement d’apprécier le jeu.

Les règles de Mandala Stones sont courtes, faciles à lire et rapides à expliquer. Le seul hic concerne la manière de prendre les pierres sur le plateau, cette règle est un peu contre-intuitive. Il faut prendre les pierres dans le sens antihoraire et ce n’est pas évident à saisir lors de votre première partie. Un autre point très important, chaque emplacement sur votre plateau possède sa propre manière de marquer des points et le système de décompte de point n’est pas facile à saisir et à comprendre en premier lieu. Il est impératif pour tous les joueurs de bien comprendre les règles de scoring avant de commencer la partie.

Pourquoi? Parce que tout doit être calculé durant la partie. En effet, chaque décision aura une répercussion et changera le cours des choses. Est-ce que vous allez vous laisser tenter par quelques grands décomptes ou plusieurs petits décomptes?

J’aurais aimé un peu plus de précision sur ce point dans les règles, je crois que cette partie aurait pu être plus claire. En revanche, une fois bien saisi, vous n’aurez pas besoin d’utiliser l’aide de jeu durant la partie puisque les icônes sont très efficaces et faciles à comprendre.

Mandala Stones est donc un jeu rapide à prendre en main, simple à mettre en place et il propose une bonne rejouabilité en raison de sa mise en place aléatoire, les cartes objectifs qui seront attribuées au hasard et de sa dynamique qui sera différentes d’une partie à l’autre. En ce qui me concerne, j’aurais aimé avoir plus de cartes objectifs et que celles-ci soient un peu mieux balancé. Il y en a qui sont faciles à réaliser et qui donnent beaucoup de points et d’autres qui sont difficiles à réaliser, mais qui donne peu de points à la fin de la partie. Malgré les 2 choix que vous aurez reçus en début de partie, il n’est pas toujours simple pour tous les joueurs de garder en tête les conditions à respecter pour obtenir ses précieux points de fin de partie pendant qu’ils sont occupés à jouer la partie.

Je trouve qu’il s’agit d’un jeu qui se joue très bien, toutefois le rythme de la partie sera dicté par les autres joueurs. Étant un jeu de réflexion, il se peut que certains joueurs prennent beaucoup trop de temps pour réaliser leurs actions. Malgré tout, Mandala Stone offre une belle profondeur sans pourtant être très fluide à jouer.

Oui, il est possible de planifier et d’anticiper son tour, mais il est aussi possible de se le faire saboter par le joueur qui jouait juste avant nous, surtout si ce dernier réalise l’action que vous convoitiez ou bien qu’il déplace un artiste vous bloquant carrément l’accès à l’emplacement désiré.

Mandala Stones propose une ambiance de jeu immersive, tendue et corsée entre les joueurs. Après tout, le but est d’être celui qui aura ramassé le plus de points à la fin de la partie.

L’interaction est donc bien présente, mais elle sera différente en fonction du nombre de joueurs. En revanche, la tension sera ressentie, peu importe la partie jouée! Du jus de cerveau, vous allez en produire et malgré cette constante analyse et réflexion durant la partie, vous n’allez pas voir le temps passé. La seule chose que j’avais envie de faire après ma première partie était de recommencer une nouvelle immédiatement!

J’aime beaucoup la mécanique du jeu, c’est même son point fort. J’adore le tout proposé pour chaque phase de jeu. Soit on déplace l’artiste de manière stratégique pour nous avantager ou pour nuire à un autre joueur lorsqu’on réalise qu’aucun déplacement ne nous avantage. J’adore la manière d’empiler les pierres récoltées (ne pas oublier d’aller en sen antihoraire pour la collecte de celles-ci). Je suis charmée par la manière de faire un décompte, chaque pile à sa propre manière de marquer des points et je me plais beaucoup à faire concorder chacun de mes décomptes de sorte à réaliser des combos de décomptes intéressants.

De plus, les bonus que l’on peut obtenir sur le plateau de Décompte sont très tentants, mais vous allez vraiment ressentir l’effet de voir la fin se rapprocher rapidement au fil de chaque nouveau décompte. Celle-ci progresse vraiment rapidement au fil de chaque nouveau décompte et on ressent très bien la course aux points!

Vous allez devoir bien observer ce que font les autres durant toute la partie pour bien réagir à votre tour. Déplacer un artiste de manière stratégique est un atout précieux surtout si vous ne disposez pas d’un vaste choix pour votre collecte actuelle. J’aime bien regarder le jeu du joueur qui va jouer après mon tour afin de choisir de déplacer un artiste qui pouvait bien l’aider à son tour. Surtout lorsque je ne suis pas en mesure de réaliser une collecte avantageuse. En aucun cas je ne vais laisser un joueur récolter 4 pierres durant son tour de jeu. Oui, je suis ce type de joueuse!

Vous pouvez donc jouer à ce jeu en toutes circonstances, il est facile à mettre en place et il se range tout aussi rapidement. Le jeu ne prend pas trop de place sur la table et vous pouvez y jouer avec plusieurs types de joueurs. J’aime bien y jouer à 2, 3 et 4 joueurs.

Jouer en famille? Oui, vous pouvez y jouer avec des enfants de 10 ans et plus (2 choix d’actions possibles). Avant cet âge, il est conseillé que vos enfants soient familiers avec ce type de jeu. Vous allez adorer le sortir durant une après-midi ou bien en début de soirée puisqu’il s’agit d’un jeu limpide.

Thématiquement parlant, ce n’est pas un jeu dans lequel vous allez ressentir une thématique forte et imprégnée au jeu. Mandala Stones est un jeu abstrait, mais son gameplay compense pour l’absence de thématique. Ses belles couleurs et ses mécaniques simples, mais originales vont vous convaincre.

Bon, le jeu propose un niveau de réflexion et de calcul de nos mouvements très envahissant. Certains joueurs seront parfois trop calculatoires et vont éterniser une partie (c’est vraiment pour cette raison que je dis que la dynamique du jeu et sa fluidité vont dépendre des joueurs avec qui vous allez jouer). Ceci pourrait déplaire à certains joueurs. Toutefois, Mandala Stones se veut comme étant un jeu léger, accessible, mais très stratégique et calculatoire.

Bref, si vous avez envie de découvrir un jeu abstrait, original, dynamique et axé sur la réflexion, alors Mandala Stones est pour vous.


On aime :
– Le look du jeu et de son matériel qui est très élégant, coloré et attrayant;
– Les règles du jeu simples qui sont faciles à expliquer;
– Le matériel de bonne qualité (le plaisir de manipuler les pierres et celles-ci sont stable une fois empilées);
– Une bonne rejouabilité;
– L’ambiance immersive à la fois tendue et corsée pour remporter le plus de points;
– Un jeu accessible à partir de 10 ans et dynamique (seulement 2 actions possibles);
– L’interaction est très présente dans l’observation du jeu des autres et dans le choix de déplacement des artistes sur le plateau;
– La thématique abstraite à la fois très colorée et sobre;
– Les mécaniques du jeu sont simples et originales (elles fonctionnent hyper bien et elles sont limpides);
– Un bon jeu de réflexion, d’anticipation et calculatoire (il faut bien optimiser ses points et ne pas hésiter à nuire aux autres joueurs);
– Les bonus que l’on peut obtenir sur le plateau de Décompte et l’effet de voir la fin se rapprocher rapidement au fil de chaque nouveau décompte;
– Un jeu qui se joue bien, il offre une belle profondeur sans être très fluide (le rythme de la partie est dicté par les joueurs);
– Un jeu rapide à prendre en main et à mettre en place.

On aime moins :
– Le manque de cartes objectifs, certaines cartes sont plus difficiles à réaliser et octroie moins de points que d’autres cartes;
– Les règles manquent de clartés, il n’est pas évident de bien saisir le système pour marquer des points, ce point de règle manque de clarté.
– Les aides de jeu sont inutiles puisque l’iconographie est très claire;
– Les joueurs qui vont ralentir le tempo en raison de la réflexion pour effectuer le meilleur déplacement d’artiste pour obtenir des pierres et nuire aux autres joueurs (pour cette raison la fluidité des tours de jeu dépend des joueurs).


On aurait aimé:
– Plus de cartes objectifs;
– Des plateaux de joueurs plus épais (ils sont très minces).

Il est à noter que:
– Si vous n’aimez pas les jeux calculatoires et que vous n’aimez pas réfléchir longuement, il vaut mieux éviter ce jeu;
– Il faut être à l’aise de toujours devoir trouver un nouveau déplacement lorsqu’on se fait prendre l’emplacement convoité;
– Un jeu qui n’est pas daltonien friendly.

8.5/10

Le saviez-vous?

Mandala est un terme sanskrit, en tibétain qui signifie cercle (sphère, environnement, communauté). Les Mandalas sont avant tout des aires rituelles utilisées pour évoquer les divinités hindoues dans le bouddhisme. Le bouddhisme héritier de ces pratiques utilise également les mandalas pour ses rites et ses pratiques de méditation.

Le Mandala est très certainement un symbole important du bouddhisme tibétain. Ceux-ci sont très complexes, ils représentent des symboles qui ont tous une signification précise (seul les moines ayant une excellente compréhension du bouddhisme parviennent à les déchiffrer). Les Mandalas sont des œuvres d’art d’une grande complexité, mais aussi un outil de méditation et la réalisation de ces derniers fait partie d’une pratique spirituelle ancestrale.

Saviez-vous qu’elles sont fait à base de sable et de colorant? Les moines vont déposer le sable pratiquement grain par grain avec un petit outil en forme d’entonnoir!

Merci à notre partenaire Randolph de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de cet éditeur en lisant notre chronique sur le jeu Monster Café.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X