Rush Out, avis et chronique de jeu

Êtes-vous du style intrépide? Avez-vous envie de vivre une aventure trépidante? Rush Out est le jeu d’affrontement semi-coopératif idéal pour vivre une bonne dose d’adrénaline. Prenez vos jambes à votre cou et détalez comme un petit lapin avant que le puissant sorcier ne vous attrape pour avoir osé voler son trésor! Vous ai-je mentionné que le sorcier est joué par un autre joueur et qu’il peut remporter la partie ? Ce sera vous ou lui qui allez remporter la partie!

Rush Out
Auteur: Thomas Dupont
;
Illustrateur: Alexandre Bonvalot;

Éditeur:  Sit Down !
Distributeur: Distribution Dude;
Nombre de joueurs: 3 à 5 joueurs;
Durée: 30 minutes;
À partir de: 8+;
Thématique :  Fantastique, donjon, tour, sorcier ;
Mécanique : Jeu d’affrontement et de rapidité en simultané, jeu semi-coopératif en temps réel, asymétrique, de lancement de dés et de choix simultanés avec du stop ou encore.

C’est quoi le but?

Rush Out est un jeu de rapidité dans lequel les joueurs vont jouer le rôle d’un héros, mais un autre joueur va également jouer le rôle du sorcier. Un affrontement aura lieu entre les 2 camps et seul le plus rapide des 2 camps remportera la victoire. En effet, il faut être le premier à vider complètement sa pile de cartes pour gagner.

Comment on joue?

Il n’y a pas de tour de jeu dans Rush Out. En effet, tous les joueurs vont lancer leurs dés en simultané aussi vite que possible.

Le but étant de parvenir à remplir les cartes placées devant vous une à une en plaçant soigneusement les symboles exigés sur la carte avec les résultats obtenus avec vos dés.

Au début d’une partie, vous allez devoir choisir le scénario désiré. Rush Out propose un mode de jeu avec 2 entraînements. Après les 2 entraînements, vous allez pouvoir débuter les scénarios. Il faut savoir que Rush Out propose 6 scénarios qui vont évoluer, se corser et vous offrir une expérience de jeu explosive et très riche en tension et en rebondissements.

Donc un joueur va jouer le rôle du sorcier et composer sa pioche de cartes avec celles indiquées dans l’entraînement ou le scénario désiré, puis prendre ses 5 dés noirs.

Les autres joueurs vont jouer le rôle des héros et composer leur pioche commune avec les cartes indiquées dans l’entraînement ou le scénario désiré, puis prendre chacun une tuile de personnage de son choix, le set de 3 dés correspondant à leur couleur de jeton.

Au signal du sorcier (après avoir lancé ses dés), les héros vont pouvoir commencer à lancer leurs dés. La partie se joue en simultané et il n’y aura pas de temps mort (qu’une ambiance de jeu tendue et électrisante).

Un héros va attribuer les symboles de ses dés à une carte épreuve.

Il faut savoir:
– Qu’une carte épreuve peut contenir des dés de 2 joueurs différents;
– Les joueurs peuvent relancer leurs dés autant de fois qu’il est nécessaire pour obtenir les symboles nécessaires pour compléter une carte épreuve;
Un joueur peut attribuer ses dés à une seule carte épreuve, mais il peut s’il le souhaite en tout temps choisir de retirer les dés d’une carte pour les attribuer à une autre carte épreuve (il doit toutefois relancer ceux-ci avant de pouvoir les placer sur une nouvelle carte).

Les dés ont plusieurs symboles: feu, épée, clé, cœur, traces de pas et étoile).

L’étoile est un joker!

Le joker sera différent pour chaque joueur. Sur la tuile de chaque joueur, il y a un symbole de compétence qui peut être utilisé par le joueur à titre de joker.

En effet, chaque lancé d’étoile = le symbole sur la tuile héros.

Dès qu’une carte épreuve est complétée, on va:
– Récupérer les dés placés sur celle-ci;
– Défausser la carte épreuve;
– Révéler une nouvelle carte épreuve pour compléter l’emplacement vide du plateau.


Si au moment de révéler une nouvelle carte, celle-ci vide la pioche complètement, les héros vont remporter la partie.

Le sorcier va jouer de la même manière, mais il y a des ajouts et différences:
– Il peut compléter une seule carte sortilège à la fois;
– Lorsqu’il complète une carte, il va récupérer ses dés et appliquer l’effet de sa carte sortilège;
– Sortilèges de confusions: Il peut retirer les dés présents sur une carte épreuve non complétée;
– Sortilèges d’Invocation: Permets d’ajouter cette carte sur le dessus de la pile des cartes épreuves des héros qu’ils vont devoir compléter;
– Il y a d’autres cartes de sortilèges don ceux de Dracologie, de Dissipation, de Malédiction, et de Damnation. Les cartes seront intégrées en fonction du scénario choisi.


Il va ensuite révéler la prochaine carte de sa pioche et si celle-ci est la dernière de sa pioche, il remporte la partie!


Il peut aussi utiliser le symbole joker sur ses dés, ceux-ci seront équivalent à un symbole visible sur un fanion qui seront sur les cartes du sorcier ou sur les cartes épreuves des héros.

OK, et le jeu se termine quand?

La partie se termine immédiatement lorsqu’un des 2 camps retourne la dernière carte de sa pioche.

À partir de l’entraînement numéro 2, le dragon rouge fait son apparition.

Le dragon rouge est déplacé par le sorcier lorsque celui-ci a complété une carte de sortilèges de Dracologie. La carte autorisera le sorcier à déplacer le dragon d’une à 2 cases vers la pioche des héros. Si le dragon atteint la pioche, il remporte la partie d’une nouvelle manière!

Évidemment, les héros vont pouvoir repousser le dragon d’une case vers la tuile dragon. Il suffit de compléter la tuile dragon avec des symboles jokers (je rappelle que seulement 2 joueurs peuvent participer à cette tuile). La tuile dragon peut être complété autant de fois que nécessaire pour repousser le dragon, cette décision appartient aux héros!

C’est tout?

Un goodies (Les Familiers) existe également pour ce jeu. Le sorcier et les héros disposent de créatures qui les aident dans leurs aventures. Tous ces « familiers » fonctionnent de la même manière.

Vous pouvez aussi essayer ce jeu en version PNP. L’éditeur vous propose de l’essayer, il suffit de télécharger le fichier ICI.

Le jeu propose 6 scénarios:

Scénario 1: Que l’aventure commence!

C’est à partir du scénario 1 que chaque partie va se jouer en 2 ou 3 manches consécutives. Pour remporter la partie, un camp doit remporter 2 victoires (jeton trophée).

On ajoute aussi les sortilèges de Dissipation. Les nouvelles cartes du sorcier une fois complétées seront placées devant un héros et il devra en subit son effet. Pour se débarrasser de l’effet de la carte, lui et un autre joueur vont pouvoir compléter la carte avec les symboles Cœur.

Scénario 2: Pour une poignée de pièces d’or

On ajoute les Pièces d’Or qui vont permettre à tous les joueurs d’acheter des cartes au marché. De l’Équipement pour les Héros et des Parchemins pour le Sorcier.

Scénario 3: La malédiction du Sorcier

Introduction des cartes sortilèges de Malédiction. Les cartes vont ajouter des conditions spéciales aux héros (exemple: pas le droit de parler).

Scénario 4: Le chemin des Damnés!

Introduction des cartes sortilèges de Damnation et des jetons âmes. Il permet au sorcier de blesser les héros et de récupérer un jeton âme. Une nouvelle condition de victoire pour le sorcier fait alors son apparition.

Scénario 5: L’Affrontement!

Introduction des cartes épreuve affrontement.

Scénario 6: L’ultime épreuve!

Nous vous laissons le découvrir vous-même ce mode complètement déjanté!

Ce que j’en pense?

Rush Out est un véritable coup de cœur pour moi. Ayant aimé 5 Minutes Dungeon, mais désirant obtenir une expérience de jeu qui me permettrait de ressentir le niveau d’affrontement plus direct. Rush Out me propose enfin une expérience de jeu d’affrontement complète. Il est immersif, asymétrique, tendu à souhait et il sera amené à évoluer au fil des scénarios.

Le look de la boîte et des illustrations sont hyper jolis et les illustrations nous plongent dans la thématique rapidement. Le matériel est d’une bonne qualité. J’aime beaucoup la clarté des symboles sur les dés et sur les cartes du jeu.

L’insert permet une mise en place et un rangement du jeu en fin de partie ultra rapide (en moins de 5 minutes, vous serez prêt à jouer). Toutefois, j’aurais aimé une page pour m’indiquer comment bien séparer mes paquets de cartes et les placer dans la boîte, sans être obligée de devoir lire les scénarios en entier pour bien comprendre.

Les règles du jeu sont faciles à lire et à expliquer. Le jeu se prend en main très rapidement. Vraiment Rush Out est un jeu accessible à tous, il se joue en simultané et en temps réel, il n’y a donc pas de temps mort durant la partie. Vous pouvez jouer à ce jeu en famille. Toutefois, il faut être en mesure de bien gérer le stress puisque ce dernier fait partie intégrale du jeu.

J’aime bien qu’ils aient pensé à intégrer des entrainements au jeu. Vous allez pouvoir découvrir d’une manière plus douce le concept du jeu. Je conseille surtout ce mode de jeu aux familles ou aux personnes ayant de la misère avec la rapidité.

Rush Out propose une bonne re jouabilité en raison des différents scénarios à découvrir au fil des parties. Il n’est pas nécessaire de jouer tous les scénarios au cours d’une même soirée de jeu, mais je dois avouer que j’ai eu envie de tous les enchaîner et de découvrir toutes les nouveautés qu’il avait à m’offrir.

J’aime beaucoup que le jeu devienne un combat en 3 manches dans lequel il faut en remporter 2 pour remporter la partie. On sent très bien l’affrontement que ce soit en jouant le rôle du sorcier ou celui d’un héros. En ce qui me concerne, j’ai une préférence pour le rôle du sorcier. C’est tout simplement parce qu’il fait s’abattre plein de conséquences sur les héros et parce que je ne suis pas du type coopératif. J’aimais donc bien jouer mon rôle de méchante toute seule de mon côté (allez les héros, tentez de vous échapper de mes griffes, Mouah! Ah! Ah!).  

De la tension, il y en a, et pas qu’un peu dans ce jeu. Chaque combat sera féroce et souvent remporté de justesse. Le sorcier va le ressentir en tentant de faire perdre les héros, mais les héros vont la ressentir en tentant de s’échapper des griffes sur sorciers. À certains moments, on lutte réellement pour s’en sortir peu importe le camp dans lequel nous sommes.

On découvre au fil des scénarios les nouveaux pouvoirs du sorcier et il peut sérieusement nuire aux autres joueurs de plusieurs manières. Je ne vais pas divulgâcher ses pouvoirs et vous laisser les découvrir! Toutefois, les héros de leurs côtés peuvent devenir plus forts alors le combat n’est pas perdu d’avance.

Rush Out est un jeu semi-coop, alors l’interaction est au rendez-vous. De plus, il est très important pour les héros de travailler en équipe et surtout de savoir bien communiquer entre eux pour avoir une chance de remporter la partie. Le jeu est très rythmé et il faut être capable de suivre la cadence pour apprécier le jeu.


Les parties sont rapides et peuvent très bien s’enchainer. Toutefois, je dois vous dire qu’il vaut mieux sortir ce jeu et le découvrir petit à petit pour prolonger sa durée de vie. En revanche, j’adore énormément ce jeu, sans toutefois le sortir chaque semaine. Je me fais un grand plaisir de le faire découvrir à tous les joueurs de mon entourage. Évidemment, Rush Out est un jeu de lancer de dés, il faut lancer les dés sans arrêt et être le plus rapide et chanceux pour compléter les cartes le premier. Forcément, si vous n’aimez pas les jeux de lancées de dés et la rapidité d’exécution, je vous recommande de passer votre tour.

Rush Out propose une belle thématique d’affrontement joliment présenté. Les mécaniques sont épurées et très simples à prendre en main. Il est idéal comme premier jeu d’affrontement de type semi-coop. J’aime beaucoup son asymétrie et de pouvoir jouer les 2 rôles. Ce que nous ne pouvions pas faire dans 5 Minutes Dungeon. À défaut de jouer des cartes, ici on lance des dés pour les placer sur des cartes. Vraiment un grand coup de cœur pour moi et j’aime beaucoup l’ajout du dragon comme seconde condition de victoire pour le sorcier. Il ajoute un stress supplémentaire tant pour le sorcier que pour les héros et vous obtenez tout simplement des parties rocambolesques!

Bref, si vous avez envie de jouer à un jeu d’affrontement en semi-coop, de lancer des dés sans arrêt et d’avoir du plaisir tout en devant gérer le stress, alors Rush Out est pour vous!

On aime :

– Le look de la boîte et les illustrations;
– Les règles du jeu sont faciles à expliquer et rapides à prendre en main;
– Le matériel est d’une bonne qualité (la clarté des symboles sur les cartes et sur les dés);
– La re jouabilité et surtout l’envie de rejouer encore et encore;
– L’ambiance tendue durant toute la partie qui sera ressentie dans chaque combat entre les héros et le sorcier;
– Un jeu d’affrontement asymétrique et accessible à tous qui se joue en simultané et en temps réel (aucun temps mort);
– L’interaction très présente puisqu’il s’agit d’un jeu coop;

– La thématique très jolie et bien présentée;
– Les mécaniques épurées qui fonctionnent bien entre elles;
– Idéal comme premier jeu d’affrontement de type semi-coop et asymétrique;
– Un jeu fluide qui se joue très rapidement;
– Mention spéciale au rangement de la boîte de jeu
;
– Jouer le rôle du héros et du sorcier qui propose 2 expériences de jeu différentes;
– Les nouveaux scénarios qui vont modifier et renouveler la partie;
– Mise en place et rangement du jeu qui se fait rapidement en raison de l’insert;
– L’introduction du dragon comme 2e condition de fin, très stressant pour les 2 parties;
– Les entraînements pour découvrir le jeu plus en douceur qui nous permet de nous habituer, mais surtout de s’améliorer;
– Les effets des cartes sortilèges qui vont vraiment changer la dynamique du jeu.

On aime moins :
– Il s’agit d’un jeu de lancé de dés et de rapidité en simultané, pour prolonger la durée de vie du jeu, il vaut mieux pour certains joueurs aguerris d’y jouer de manière occasionnelle;
– Le stress est très intense et présent durant toute la partie, il peut être un problème pour bien suivre la partie lors de vos premières parties, mais en même temps il ajoute un degré d’excitation.


On aurait aimé:
– Avoir une feuille explicative pour ranger les cartes dans l’insert au départ sans devoir lire l’ensemble des scénarios pour comprendre comment séparer les paquets. Toutefois, je dois mentionner le beau résumé présent sur le côté de la boîte pour faciliter la mise en place de chacun des scénarios ou entraînements.

Il est à noter que si :
Le stress n’est pas fait pour tout le monde et il fait partie intégrale du jeu;
– Si vous n’aimez pas lancer des dés sans arrêt et la rapidité d’exécution, alors il vaut mieux passer votre tour pour ce jeu;
– Il s’agit d’un jeu qui nécessite une bonne coopération et une excellente communication entre les héros pour bien suivre le rythme et apprécier la partie.


9/10

Merci à notre partenaire Distribution Dude de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de cet éditeur en lisant notre chronique sur le jeu Dive

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X