Tiny Épic Pirates

Dans Tiny Épic Pirates, pirates et forbans se rallient pour parcourir les sept mers. À notre époque, les occasions de s’enrichir sont nombreuses si nous sommes prêts à faire un peu de casse. Pillez des colonies et faire affaire avec le marché noir ne vous fait pas peur, mais attention, il ne faut pas prendre la présence de la Frégate royale à la légère. Aurez-vous le courage d’accomplir ce voyage dangereux face à vos rivaux et aux tempêtes. Si oui, n’oubliez pas que votre butin doit être bien caché. Maintenant, c’est à vous de sillonner les océans. Prouvez à tous que vous êtes le pirate le plus infâme de l’océan.

Tiny Épic Pirates
Auteur: Scott Almes;
Illustrateurs: Felix Wermke, Nikoletta Vaski, Ian Rosenthaler, Chip Cole;
Éditeur: Pixie Games;
Distributeur: Îlo307;
Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs;
Durée: 30 – 45
minutes;
À partir de: 14 ans
et +;
Thématiques: Pirates, Navire, Exploration;
Mécaniques: Jeu de lancés de dés, de marchandage et de réception et de livraison.

Montage Meeple Qc

C’est quoi le but?

Tiny Épic Pirates est un jeu d’exploration et d’acquisition de biens. Dans Tiny Épic Pirates, vous serez à la barre d’un navire pirate à la conquête de trésors. Trouver de l’or en quantité et cacher toute votre richesse sera votre mission.

Ce sera à vous de recruter de l’équipage et de marchander les biens comme un vrai pirate. Vous pourrez combattre vos rivaux ou même certains vaisseaux marchands pour le bien de votre cause. L’important est d’éviter la Frégate royale le plus possible pour pouvoir un jour enfin, enterrer vos 3 immenses trésors.

Photo de Meeple QC

Comment on joue?

Premièrement, chaque joueur doit placer devant lui son Plateau Barre et son Plateau Légende. Il doit aussi récupérer tout ce qui correspond à sa couleur, soit le pirate, les 4 matelots, le jeton légende, les 3 trésors, les jetons ordres et son bateau. Tous les joueurs reçoivent un galion d’or qu’ils placent sur la case 1 de l’échelle de richesse puisque tout le monde commence avec 1 d’or. Il doit aussi piger une carte pirate pour représenter son personnage tout au long de la partie. À tour de rôle, en débutant par le premier joueur, chacun doit choisir un port différent sur le plateau comme point de départ. Vous êtes maintenant prêt à commencer l’exploration.

La première étape à exécuter lors de votre tour est d’établir quel sera l’ordre que votre capitaine donnera. Pour ce faire, vous devez interagir avec votre Plateau Barre. Le capitaine se dirige toujours sur le prochain ordre à sa droite. Si l’ordre qui suit ne vous convient pas, il est toujours possible de déplacer des matelots pour cacher des ordres et arriver plus rapidement à celui souhaité. Se planquer est le seul ordre que nous pouvons sauter sans mettre de matelot dessus. Une fois que tous les matelots sont déplacés sur un ordre, ils ne peuvent plus bouger mis à part dans 2 cas, si la Frégate royale vous a attaqué ou si vous avez trouvez une planque. Il y a 6 ordres possibles :

– Piller;
– Négocier;
– Recruter;
– Observer;
– Attaquer;
– Se planquer.

1- Piller est le symbole des épées croisées. Si votre ordre est de piller et que vous avez un village sur votre emplacement, vous pourrez voler 1 ou 2 matériaux selon ce qui est illustré sous ce village. Cela vous permet d’avoir de la marchandise à vendre pour plus tard. Vous pigerez cette récompense au hasard dans le sac à matériaux.

2- Négocier est le symbole de la main avec des pièces d’or. Cet ordre permet de vendre les matériaux que vous avez sur votre bateau. Il existe 4 matériaux, la canne à sucre, le rhum, le café et la poudre à canon. Si vous avez la sorte de marchandises exigée par la carte, vous pouvez la vendre pour la somme établie sur le plateau marché. Chaque fois que vous vendez un matériau, il retourne au prix le plus bas et les autres augmentent.

3- Recruter est le symbole avec le visage de matelot. Cet ordre consiste à piger une carte matelot parmi les 3 visibles sur le jeu. Une fois par tour, il est possible de payer une pièce d’or pour échanger les 3 cartes visibles pour 3 nouvelles. Vous avez le droit à 4 recrues au total. Si vous avez déjà votre maximum de cartes dans votre équipe, il est possible de défausser une carte pour laisser la place à un autre. Une fois par partie, il est possible, pendant l’ordre de recruter, de déclencher une mutinerie pour changer votre capitaine de côté.

4- Observer est le symbole de la longue vue. Cet ordre permet de recueillir le jeton observation de l’emplacement où vous êtes. Ces jetons donnent des récompenses qui peuvent s’avérer très utiles. L’ordre d’observation est aussi celui nécessaire pour enterrer les trésors.

5- Attaquer est le symbole du canon. Il est possible d’attaquer les navires marchands ou les autres joueurs. Les navires marchands ont un nombre de vie correspondant à la carte sous la couleur du bateau que vous attaquez. Ces cartes sont sous le plateau de marché. Il est possible que sur la carte, vous voyiez un symbole de votre jeton légende. Si c’est le cas, lors de l’élimination de ce navire vous aller grader d’un niveau de légende. Les attaques se font en lançant des dés. Vous pouvez aussi ajouter des coups sûrs pour améliorer votre score. Si vous attaquez un joueur, lors d’une victoire, vous monterez de niveau de légendes. Lors d’une défaite, vous gagner un coup sûr.

Se planquer est le symbole de l’ancre à bateau. Cette action permet de se cacher de la Frégate royale pour éviter d’être attaqué. Il est aussi possible de réassigner les matelots à une tâche pour le bateau.

Photo de l’éditeur

Une fois l’ordre choisi, vous pouvez vous déplacer du nombre d’emplacements indiqués selon votre niveau de légende. Il est important de savoir que sur la carte, il y a des tempêtes. Ces tempêtes sont pénétrables, mais il vous en coutera un matelot qui devra aller sur la case maintenance du bateau pour éviter de chahuter.

Maintenant que vous connaissez votre ordre et que vos déplacements sont faits, vous pouvez exécuter l’ordre. C’est le moment de compléter votre combat, votre pillage ou toutes autres actions en lien avec l’ordre. Il faut aussi vérifier les actions bonus possibles avec votre capitaine et vos membres d’équipage. Le dessin en bas de la carte correspond à l’ordre qui enclenche le bonus. Ces bonus sont facultatifs.

Lorsque votre capitaine a fait un tour de la roue d’ordre, c’est-à-dire qu’il a refranchit la case se planquer, cela enclenche la voie maritime. La voie maritime consiste à faire bouger les navires marchands vers le coin opposé de leur destination actuelle et la Frégate royale dans la direction du joueur qui a fait son tour de roue. La Frégate royale avance en fonction du nombre de trésors que le joueur a enterré.

Vous pouvez enterrer un trésor lorsque vous avez accumulé le nombre demandé de pièces d’or selon l’emplacement. Il vous en coûtera 12 ou 13 pièces d’or pour enterrer un trésor.

Photo de l’éditeur

OK, et le jeu se termine quand?

La partie prendra fin lorsqu’un des pirates aura réussi à mettre la main sur 3 trésors et les aura enterrés à trois endroits différents. Cela semble bien facile dit comme cela, mais attention, il n’y a pas de nombres de tours maximum, donc si vous ne gérez pas bien votre progression, vos adversaires vous dépasseront.

Photo de Meeple QC

C’est tout?

Tiny Épic Pirates offre aussi la possibilité d’ajouter du contenu à votre jeu en y additionnant l’extension Tiny Épic Pirates – curse of Amdiak. Cette extension ajoute bien du contenu comme de l’argent maudit, un navire fantôme, des reliques anciennes, un plateau hanté et même des pirates squelettes. Bien à vous de voir si vous aurez l’audace de vous en prendre à des pirates qui sont, ni plus ni moins, déjà morts.

Photo de l’éditeur

Ce que j’en pense?

J’aime beaucoup la boîte avec ces illustrations même à l’intérieur du couvercle. La franchise Tiny Épic réussit toujours à nous surprendre avec ses boîtes de plus petits formats, mais tout de même avec de beaux grands jeux à l’intérieur. Le jeu est coloré et les personnages sont vraiment bien dessinés. Il est aussi super plaisant d’avoir un bateau pour chaque joueur qui peut accueillir de la marchandise pour le jeu. La pièce d’or que nous utilisons pour savoir nous avons combien d’or est aussi très jolie. Le seul petit côté quelque peu irritant est le manque de place dans la boîte. Il faut comprendre que tous les Tiny Épic ont de petites boîtes et cela fait leur charme, mais dans celle-ci nous sommes vraiment limités dans l’espace.

Ce jeu est pour moi une excellente découverte. En effet, j’aime beaucoup l’implantation des recrues qui nous permet de faire notre équipe à notre guise. Avec une mécanique de la sorte, il nous est possible de créer une équipe différente à presque toutes les parties. Il est aussi possible de changer de stratégie pour changer de dynamique de jeu. Vous pouvez jouer plus agressif et provoquer de nombreux combats ou être un bon contrebandier, c’est libre à vous. Tous ces éléments font que le jeu à une excellente re jouabilité.

Photo de l’éditeur

Tiny Épic Pirates vient avec beaucoup de matériel, mais ils n’ont tout de même pas diminué la qualité pour autant. Les meeples de bois sont très beaux avec leurs formes de pirates et de matelots. Il y a aussi 4 bateaux de joueurs, 2 navires marchands et la Frégate royale qui sont de vrais petits bateaux en 3D avec des mats.

Si comme moi vous appréciez l’univers pirate vous serez servi. Dans ce jeu, j’ai beaucoup aimé tous les éléments pirates qui rendent la thématique riche. Les combats contre les marchands et les joueurs donnent vraiment une belle dynamique lors de la partie. De plus, le jeu touche à tout ce qui fait d’un pirate un pirate. En commençant de la longue vue jusqu’au navire, vous aurez la chance d’interagir avec tous les éléments intéressant d’un jeu de pirate.

Photo de l’éditeur

Lorsque vous avez déjà fait une partie de Tiny Épic Pirates et que les règles sont bien comprises, une partie devient super fluide. Les joueurs sont en mesure de naviguer rapidement vers leurs objectifs et d’établir une stratégie en fonction de leur style de jeu. Je précise, après avoir déjà joué une partie, puisque la première demandera sans doute un petit suivi avec les règles de jeu tout près. C’est un jeu qui est plus compliqué à saisir puisqu’il y a plusieurs plateaux et plusieurs façons d’arriver à ses fins. Une fois bien compris, il devient rapidement un incontournable pour votre ludothèque.

Comme je l’ai déjà mentionné, chaque joueur détient un plateau avec la roue des ordres possibles. C’est, à mon avis, le meilleur élément du jeu. C’est une mécanique très originale et je ne crois pas avoir rien vu de tel dans un autre jeu. Cette roue nous guide tout au long du jeu et permet de facilement s’orienter vers une stratégie ou une autre. Elle ne contient pas trop d’options pour nous mélanger, mais en contient suffisamment pour que ce soit super intéressant.

Les combats dans le jeu sont une superbe réussite. Parfois, certains joueurs reculent lorsqu’ils voient des dés dans un jeu. Tiny Épic Pirates a réussi à rendre le lancement de dés pas si hasardeux que cela. En effet, il y a évidement une petite portion de chance au moment du lancer, mais attention, vous avez la liberté de recruter l’équipage que vous désirez donc, vous avez le pouvoir d’aller chercher les personnages avec les chiffres des dés que vous désirez. Si vous préférez, avec toujours un minimum d’attaque, vous prenez le plus de chiffres différents possibles. Au contraire, si vous préférez frapper fort, alors vous pourrez prendre souvent les mêmes chiffres pour faire de plus grosses attaques. Cette façon de jouer les dés est vraiment exceptionnelle.

Que vous cherchiez un jeu à 2 joueurs, 3 joueurs ou 4 joueurs, Tiny Épic Pirates saura vous épater. Sur le plateau de jeu, il y a toujours la présence de la Frégate royale et des navires marchands, donc vous avez toujours l’impression d’être plus de joueurs. Pour l’avoir testé à différents nombres de joueurs, l’essence du jeu reste la même et l’ambiance est toute aussi excellente.

Bref, si vous avez envie d’une expérience délirante dans un univers de pirates, Tiny Épic Pirates est pour vous !

Montage Meeple Qc

On aime :
– Le look de la boîte et les illustrations colorées;
– La re jouabilité grâce à tous les équipages différents possible;
– Le matériel de qualité;
– La thématique pirate entrainante;
– La fluidité de chacun des tours;
– La mécanique d’ordre originale et très bien exploitée;
– Le fait qu’il s’agit d’un jeu de dés lors des combats et que c’est très bien implanté;
– L’interaction immersive des combats navals;
– Le jeu est fluide autant à 2 qu’à 4 joueurs
.

Photo de l’éditeur

On aime moins :
– Les règles de jeu longues à assimiler;
– La traduction qui n’est pas tout à fait au point;
– La boîte est petite pour la quantité de matériel.


On aurait aimé:
– L’option d’une big box pour avoir un plateau complet et de plus grosses pièces;
– Une alternative coopérative de combats navals
.

Il est à noter que si :
– Vous n’aimez pas les jeux comportant plusieurs éléments à observer pendant toute la partie, ce jeu est peut-être moins pour vous.

8,5/10

Par: Gabriel Girardin

Photo de l’éditeur

Merci à notre partenaire Îlo307 de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Photo de l’éditeur

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Red Rising

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X