Neta-Tanka, avis et chronique de jeu

La tribu des Ojelés, vivant le long de la Grande Rivière Gelée, vient de perdre son chef suprême, le Neta-Tanka. Saurez-vous vous montrer digne du défi à relever? C’est par vos actions que vous saurez vous démarquer de vos compétiteurs dans la course au titre. Et qui sait, Neta-Tanka révélera peut-être tout le potentiel de leader qui sommeille en vous!

Neta-Tanka
Auteur: Hervé Rigal;
Illustrateur: Quentin Regnes;
Éditeur: La Boîte de Jeu;
Distributeur: Asmodee;
Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs;
Durée: 90 minutes;
À partir de: 14+;
Thématiques: Civilisations, Premières Nations;
Mécaniques: Jeu de placement d’ouvriers et de collection.

Photo de l’éditeur.

C’est quoi le but?

Dans Neta-Tanka, le but est de tenter d’être l’Ancien qui sera élu comme chef suprême en démontrant ses capacités à prendre soin du clan en accumulant un maximum de points.

Les cartes Neta-Tanka. Photo de Meeple Qc

Comment on joue?

Après une mise en place en 12 étapes clairement illustrée dans le livret de règles, on peut s’attaquer à l’aventure offerte par Neta-Tanka. Chaque tour de jeu se déroule en trois étapes: la phase de placement des Nomades, la phase de résolution des Actions et la phase de fin de tour.

La phase de placement des Nomades permet d’attribuer un emplacement sur le plateau de jeu à tous nos Nomades en les plaçant à tour de rôle. Les joueurs ont donc la possibilité d’en placer chacun un avant que le premier joueur puisse en placer un second. Les emplacements sont variés et permettent de poursuivre de nombreux objectifs.

La phase de résolution des Actions permet aux joueurs de réaliser les actions qui ont été réservées lors de la phase précédente. Le premier joueur doit effectuer toutes ses actions avant que le deuxième puisse commencer sa phase de résolution. En plus des emplacements “réguliers”, on retrouve des liaisons entre certains emplacements sur le plateau central qui offrent des bonis ainsi que d’autres qui vont “monopoliser” un de vos nomades pour le tour suivant, car l’action comporte deux étapes.

De son côté, la phase de fin de tour permet aux joueurs de reprendre leurs Nomades. C’est aussi lors de cette phase qu’on change la tuile de commerce, qu’on passe le jeton de Premier joueur au joueur suivant et qu’on avance le marqueur de compte-tour.

Il faut garder en tête que les options pour faire des points sont nombreuses. Il y en a six en tout:
Les tentes (qui déterminent comment vous logez vos habitants);
La nourriture (qui définit comment vous nourissez votre peuple);
Le totem (qui témoigne de l’importance que vous attribuez aux Dieux);
L’artisanat (qui démontre le savoir-faire de vos artisans);
La générosité (qui montre vos qualités de coeur en tant que chef);
Les objectifs personnels (qui sont le miroir de vos ambitions).

Hormis la générosité et les objectifs personnels, tous les autres éléments sont présents sur le plateau-clan de chaque joueur afin de lui permettre de suivre la progression de son clan.

Une savante optimisation de l’une ou l’autre des possibilités peut permettre de gagner. Le défi réside d’ailleurs dans le fait de prendre la bonne décision au bon moment.

Photo de Meeple Qc.

OK, et le jeu se termine quand?

Une partie de Neta-Ranka prend fin lorsque la pile de tuile commerce est épuisée. Ce sera le temps pour les joueurs de comptabiliser leurs points et de déterminer qui sera nommé chef suprême! Les six éléments-clés du jeu (les tentes, la nourriture, le totem, l’artisanat, la générosité et les objectifs personnels) seront donc considérés et c’est le total des points accumulés et additionnés grâce au carnet de pointage qui permettront d’élire le nouveau chef suprême.

Un plateau en fin de partie.
Photo Meeple Qc

C’est tout?

Neta-Tanka se démarque par le soin apporté à chacune des configurations de joueurs. Des plateaux totems adaptés sont fournis afin que le jeu soit optimal selon le nombre de joueurs présents.

Des adaptations sont prévues afin que les parties à deux joueurs soient optimisées et un mode solo bien conçu, avec des cartes spécifiques, est proposé. Cela permet au joueur solitaire de pouvoir savourer son jeu différemment sans diminuer son expérience de jeu. Une variante est même prévue pour corser l’expérience des joueurs solo plus ambitieux.

Cartes Objectif Solo. Photo Meeple Qc.

Les auteurs de Neta-Tanka ont aussi conçu des options appelées Réussites Magistrales afin de conserver l’intérêt des joueurs le plus longtemps possibles. Il s’agit d’objectifs spécifiques incitant le ou les joueurs à multiplier les parties en leur demandant, par exemple, d’orienter leur jeu en fonction d’une stratégie particulière ou d’explorer différents modes de jeu. Des autocollants fournis permettent un suivi des succès et ces derniers risquent de s’échelonner sur un bon laps de temps. Certains objectifs d’ailleurs sont conçus pour inciter les joueurs à explorer le mode solo et d’autres pour inviter les amateurs de jeu en solitaire à vivre l’expérience en groupe.

Exemples de Réussites Magistrales. Photo Meeple Qc.

Aussi, le plateau présente deux faces illustrées, la face été et la face hiver, qui proposent un niveau de difficulté différent. Bien entendu, comme on le sait si bien au Québec, l’hiver a tendance à corser les choses!

Recto et Verso du plateau de jeu. Photo Meeple Qc.

Neta-Tanka a été édité en anglais, en français, en bulgare et en allemand. Il a vu le jour grâce à une campagne de sociofinancement sur la plateforme Kickstarter. Une version deluxe est issue de cette campagne et cette dernière inclut une mini-extension ainsi que du matériel de luxe, comme des meeples et des jetons plus travaillés, des boites de rangement et des plateaux en 3D.

L’édition deluxe de Kickstarter.
Photo de l’éditeur

Ce que j’en pense?

Dès le départ, je dois avouer que la boîte a capté mon intérêt avec son fond bleu ciel, ses montagnes et ses personnages des Premières-Nations alors qu’ils semblent honorer un des leurs. On sent qu’une histoire est en train de se vivre et on a immédiatement envie d’en faire partie.

Et c’est en quelque sorte ce que nous offre Neta-Tanka: une belle expérience immersive dans un univers d’une grande richesse. L’esthétisme a vraiment été travaillé et le résultat est harmonieux et élégant. On sent parfaitement la thématique grâce à tous les éléments qui constituent le jeu. J’ai beaucoup aimé les cartes d’artisanat. D’ailleurs, elles m’ont tant attirée que lors de ma première partie, j’ai décidé d’axer ma stratégie sur elles en grande partie!

Photo Meeple Qc.

Je dois d’ailleurs prendre un moment pour le dire, il y a beaucoup de matériel dans ce jeu. J’aime bien quand j’ai l’impression d’en avoir pour mon argent! Les jetons sont variés et nombreux, on retrouve deux plateaux de jeu en plus des plateaux-clan individuels, des cartes de plusieurs types, des tuiles, des autocollants, etc. Et le plus merveilleux dans tout ça, c’est que le matériel n’est pas seulement beau, il est de bonne qualité. Les plateaux joueurs sont un peu minces, mais ce n’est pas un gros problème. Et comme le tout est très coloré avec, c’est vraiment un décor joyeux. Le seul hic, c’est que ça donne un résultat passablement chargé. Le plateau de jeu est superbe, mais il peut être demandant de bien distinguer toutes les informations nécessaires, particulièrement lorsqu’on joue avec le plateau hivernal.

Plateau Hivernal. Photo Meeple Qc

Bon, si je suis un peu tatillonne, je dirais que j’aurais aimé que le carnet de pointage soit un peu plus grand, car les cases sont très petites. Néanmoins, je dois souligner que le détail apporté aux éléments le composant est remarquable. Tout y est! Le calcul final devient donc facile à effectuer. La quantité de feuilles est bien suffisante pour qu’il soit possible de profiter du jeu un grand nombre de fois, mais j’aurais aimé un document plastifié pouvant être simplement utilisé avec des marqueurs effaçables pour être certaine de ne jamais en manquer. J’aime beaucoup le fait que les auteurs aient placé l’image de la couverture comme arrière-plan.

Le petit carnet de pointage. Photo Meeple Qc

La rejouabilité de Neta-Tanka est excellente. Non seulement ce jeu est-il conçu pour accomoder tant les joueurs solo que les groupes, mais la possibilité d’ajuster le niveau de difficulté en retournant le plateau ainsi que la présence des Réussites magistrales peut vraiment donner une motivation supplémentaire pour ressortir le jeu et cumuler les parties. Et qui n’aime pas recevoir un autocollant quand il a accompli quelque chose de bien? Nous sommes tous des enfants de coeur, particulièrement nous, les amateurs de jeux de société!

Autocollants pour les Réussites Magistrales.
Photo Meeple Qc



Une autre part de la grande rejouabilité de Neta-Tanka vient des tuiles Commerce, car leur présence varie à chaque tour, et par le fait même leur combinaison se modifie à chaque partie. Le fait que la pile des tuiles Commerce soit terminée par une des quatre tuiles Finales augmente aussi les possibilités.

Exemples de cartes Commerce ainsi que les quatre cartes Finales.
Photo Meeple Qc.

Neta-Tanka est une valeur sûre pour les amateurs de jeux de placement d’ouvriers. Même dans une partie à 4 joueurs, nous avons suffisament de Nomades en main pour vivre des tours satisfaisants et les options sont assez variées sur le plateau pour que tout le monde puisse y trouver son compte. D’ailleurs, j’ai vraiment eu l’impression que Neta-Tanka réussit un tour de force. Sans réinventer la roue, il permet d’élaborer un plan stratégique ET il offre vraiment la possibilité de le réaliser sans être obligé de faire des choix déchirants alors qu’on a tout juste l’impression d’entrer dans l’action. Enfin un jeu dans lequel on a le temps de réaliser ce qu’on planifie! C’est vraiment ce qui fait en sorte qu’il se distingue dans sa catégorie.

Les Nomades. Photo Meeple Qc.

Le seul bémol qui vient de pair avec la grande variété des options offertes, c’est qu’elles risquent de causer de la sur-analyse chez certains joueurs. Cela risque d’augmenter significativement la durée des tours de jeux. J’ai la chance d’avoir un partenaire de jeu permanent, mais il a tendance à utiliser un long temps de réflexion avant chacune de ses actions. Je dois donc considérer cet élément avant de sortir Neta-Tanka, mais ça vaut toujours le coup, car j’aime beaucoup ce jeu.

J’ai aussi beaucoup apprécié les emplacements qui nécessitent deux tours d’engagement pour un Nomade. Les petites traces de pas sur le plateau de jeu indiquent le chemin que doit parcourir le Nomade pour atteindre sa deuxième étape. Les possibilités offertes par ces derniers sont payantes pour les joueurs, mais cette exigence permet de garder le jeu bien balancé. En prime, l’intégration du concept de générosité comme élément mesurable pouvant mener à la victoire est pour moi vraiment original. Cela ajoute à l’immersion, car c’est lié au narratif ainsi qu’à la définition logique de ce qu’est un vrai bon chef de tribu. Un chef égoïste ne pourrait jamais mener son clan à l’épanouissement!

Exemple d’emplacement qui nécessite un engagement sur deux tours.
Photo Meeple Qc.

Lors d’une partie de Neta-Tanka, les interactions entre les joueurs sont limitées. S’il est possible d’embêter l’autre en lui “piquant” son emplacement, chacun peut jouer un peu dans son coin. Toutefois, il faut quand même porter attention à la progression des autres, particulièrement en ce qui concerne la construction du Totem, car un plateau distinct permet de visualiser à quelle étape chacun est rendu et prévoir si des points seront gagnés… ou perdus!

Plateau Totem pour parties à 2 et 4 joueurs.
Photo Meeple Qc.

Je crois que l’âge recommandé pour jouer à Neta-Tanka est bien évalué. Je pourrais sûrement jouer une partie avec ma fille de 9 ans, car elle est une joueuse expérimentée, mais je ne crois pas que tous les enfants de moins de 10 ans puissent être à l’aise avec la grande variété des options qui caractérisent le jeu. Toutefois, je crois qu’il est possible d’avoir du plaisir même si on n’est pas un grand joueur ou si on ne connait pas bien les jeux de placement d’ouvrier. Le fait que ce soit la principale mécanique permet d’en comprendre les tenants et les aboutissants en peu de temps. Et comme je le mentionnais plus tôt, Neta-Tanka, contrairement à plusieurs autres de sa catégorie, permet de prendre le temps de bien se familiariser avec le fonctionnement et de réussir tout de même à accomplir quelque chose de bien.

Bref, si vous aimez les jeux de placement d’ouvriers à la thématique immersive et superbement illustrés, alors Neta-Tanka est pour vous!

Photo de l’éditeur.

On aime :
– Le look de la boîte qui est attirant et les illustrations qui sont magnifiques;
– Les règles du jeu qui sont simples malgré qu’il y ait beaucoup d’éléments à considérer;
– Le matériel qui est en grande quantité et de bonne qualité;
– La grande rejouabilité;
– L’ambiance conviviale qui est ressentie lors d’une partie;
– Le fait qu’il s’agit d’un jeu accessible à une grande variété de joueurs;
– L’interaction limitée entre les joueurs;
– La thématique inspirée des Premières-Nations qui est très colorée;
– La mécanique de placement d’ouvriers qui rythme bien le jeu;
Le fait que le jeu est fluide et qu’il se joue bien.

Photo de l’éditeur.

On aime moins :
– Le fait que le plateau de jeu est très chargé visuellement parlant;
– Le fait que les nombreuses options peuvent causer de l’analyse exagérée chez certains joueurs;
– Le carnet de pointage, car il est un peu petit.


On aurait aimé:
– Un document plastifié pour calculer les points au lieu d’un carnet de feuilles;

– Une meilleure identification des jetons ressources.

8.5/10

Photo de Meeple Qc.

Merci à Katia Dupras de m’avoir fait découvrir ce jeu magnifique!

Photo de l’éditeur

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux exploitant la mécanique de placement d’ouvriers en lisant notre chronique sur le jeu Glory- Un jeu de chevaliers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X