Trails, avis et chronique de jeu

Préparez-vous pour une petite randonnée avec le jeu Trails. Celui-ci vous fera découvrir des lieux emblématiques et des parcs nationaux aux États-Unis! Collectez des ressources de jour comme de nuit, découvrez la faune et la flore et gagnez des badges pour amasser le plus de points possible. Embarquez avec moi dans cette palpitante excursion qu’est Trails!

Trails
Auteur: Henry Audubon;
Illustrateur: Fifty Nine Parks Print Series;
Éditeurs: Matagot et Keymaster Games;
Distributeur: ÎLO;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 30 minutes;
À partir de: 10+;
Thématiques: Sentiers, randonnée, faune et flore;
Mécaniques: Jeu de collection et de ressources.

Photo: Îlo307

C’est quoi le but?

Dans Trails, le but est de collecter des ressources, d’observer la faune et la flore et de gagner des badges afin d’amasser le plus de points possible.

Photo Meeple Qc

Comment on joue?

Au commencement, chaque joueur récupère un Randonneur, sa gourde correspondante, ainsi qu’une ressource de chaque type. Chacun des joueurs débute également la partie avec une carte Badge et la place dans sa main. Celle-ci fait partie de sa réserve et est gardée secrète.

Pour une partie de 2 ou 3 joueurs, chaque joueur place son Randonneur au début du parcours, alors que pour une partie à 4 joueurs, le premier joueur ainsi que le joueur à sa gauche commenceront à la fin du parcours, tandis que les deux autres joueurs placeront leurs Randonneurs au début du parcours.

À votre tour, vous devez déplacer votre Randonneur de 1 à 2 cases dans sa direction actuelle. Vous pouvez ensuite faire l’action indiquée sur la tuile sur laquelle vous arrivez. Parmi les actions possibles, il y a celle de récupérer des ressources (glands, feuilles ou pierres), celle d’échanger des ressources et celle de prendre une photo pour documenter votre randonnée. Vous avez toujours la possibilité d’utiliser votre gourde, si celle-ci est pleine bien entendu, afin de vous déplacer d’autant de tuiles que vous le voulez.

Lorsque vous atteignez le début ou la fin du parcours, diverses options s’offrent à vous, selon l’emplacement.

Début de parcours:

  • Orientez votre Randonneur dans le sens du parcours;
  • Remplissez votre gourde en la retournant, face remplie (si elle ne l’est pas);
  • Obtenez des badges en échangeant des ressources.

Fin de parcours:

  • Orientez votre Randonneur dans le sens du parcours;
  • Gagnez le bonus pointé par le soleil;
  • Déplacez le soleil d’une tuile vers la gauche;
  • Obtenez des badges en échangeant des ressources.

Dans les deux cas, remplissez tous les emplacements des badges obtenus par de nouveaux de la pioche. Si vous avez obtenu le badge que vous aviez en main, piochez-en un nouveau.

Vous remarquerez qu’un ours rôde sur le sentier. Si en cours de route vous vous arrêtez sur une tuile occupée par l’ours, vous pouvez, en plus de l’action de la tuile, rouler le dé Vie Sauvage et déplacer l’ours sur le lieu correspondant au résultat. L’action de ce lieu peut alors être effectuée.

Si la face Ours est obtenue, déplacez l’ours vers le lieu de votre choix en effectuant son action. À noter que l’ours ne peut jamais se trouver en début et en fin de parcours.

Photo Meeple Qc

OK, et le jeu se termine quand?

Lorsqu’un des joueurs atteint la fin du parcours alors que le soleil se trouve sur le 1er lieu du parcours, il récupère une carte photo et place le soleil devant lui. Les autres joueurs effectuent alors un dernier tour, mais ils ne pourront pas bénéficier du bonus du soleil à la fin du parcours. Les points sont ensuite comptabilisés; tous les joueurs peuvent compter les points inscrits sur leurs badges et photos. Il y a également un bonus pour le joueur qui aura observé le plus d’oiseaux durant la partie (présents sur ses badges et photos). Celui-ci gagne le trophée Oiseau et peut donc ajouter 4 points à son total de points.

Photo Meeple Qc

Ce que j’en pense?

D’emblée, que dire du visuel de Trails! Les illustrations sont absolument magnifiques, autant sur la boîte que dans les composantes. On saisit la thématique au premier coup d’œil et celle-ci est respectée à la lettre.

Parlant de la boîte, je dois dire que j’adore son format portatif permettant d’amener le jeu partout. En camping, en vacances, lors d’un séjour à l’hôtel ou d’une soirée entre amis, les occasions sont multiples pour jouer à Trails!

Passons maintenant aux composantes du jeu. La qualité est vraiment très bonne, tant au niveau des tuiles, des ressources et des cartes. Je n’ai rien à dire sur la quantité de celles-ci à 2-3 joueurs, par contre, elles sont très limitées lorsque joué à 4. J’ai trouvé cela principalement au niveau des cartes photo ainsi que des ressources. J’aurais aimé qu’il y en ait un peu plus de disponible afin de ne pas les épuiser si rapidement en cours de partie. Je crois aussi qu’il aurait été pertinent d’avoir une ou deux tuiles de sentier supplémentaires, afin de varier un peu plus les parties.

J’ai beaucoup aimé le livret de règles avec sa belle couverture qui rappelle les brochures touristiques. Les explications sont claires et accompagnées d’images. Les règles s’apprennent super rapidement. J’ai aimé la page résumant ce qui peut être fait à notre tour, en référant tout de même aux autres pages afin d’avoir plus d’explication, notamment en ce qui a trait aux badges.

Photo Meeple Qc

Petite préférence personnelle, j’aurais aimé que les composantes de Trails viennent d’emblée avec des formes représentant ce qu’elles sont au lieu de devoir se procurer un ensemble de ressources à part. Pour un jeu de cette gamme de prix (qui offre un excellent rapport qualité prix je dois dire), je ne suis pas chaude à l’idée de devoir dépenser la moitié du coût du jeu afin de simplement avoir des composantes aux formes de glands, feuilles et pierres au lieu des petits cubes.

En ce qui a trait à la rejouabilité, je l’ai trouvée bien. C’est un beau jeu qui peut également être joué par un large public. Même les enfants peuvent y jouer sans problème. D’ailleurs, je crois que certains joueurs de moins de 10 ans pourraient assimiler le jeu rapidement.

La mise en place est aussi un des points forts de Trails, puisqu’elle ne nécessite que quelques petites minutes. Ce point est très important pour moi lorsqu’il s’agit d’un jeu d’une durée d’une demi-heure. Si le jeu prend le tiers du temps de jeu à mettre en place, je suis plus hésitante à le sortir. Heureusement, ce n’est pas le cas de Trails qui me plaît beaucoup sur cet aspect.

Petit bémol au niveau de l’interaction: elle n’est pas toujours au rendez-vous, puisque le jeu fonctionne un peu en chacun pour soi. Ce n’est pas un problème en soi, mais je préfère un peu plus d’échanges lors d’une partie.

La mécanique de collection et de ressources est très bien exploitée. J’ai beaucoup aimé la fluidité du jeu, je n’ai pas trouvé qu’il y avait de temps mort. Trails se joue rapidement et j’aime cela! En prime, comme il est possible de faire des points de plusieurs manières en fin de partie (avec les badges, le bonus pour celui ayant le plus d’oiseaux sur ses cartes et les points attribués sur les cartes photos), la partie reste excitante jusqu’à la fin.

Somme toute, Trails est un excellent jeu et je le recommande.

Bref, si vous aimez les jeux de collection et de ressources magnifiquement illustrés, alors Trails est pour vous!

Photo Meeple Qc

On aime :
– Les magnifiques illustrations;

– Le petit format de la boîte, car le jeu peut aisément s’amener partout;
– Les règles du jeu qui s’apprennent facilement;

– La mise en place qui est rapide;
– Le matériel de bonne qualité;
– La bonne re jouabilité;
– Le fait qu’il s’agit d’un jeu accessible à tous (intergénérationnel);
– La thématique qui est respectée à la lettre, autant dans les illustrations que dans les composantes du jeu;
– La mécanique de collection et de ressources qui est bien exploitée;
Le fait qu’il s’agit d’un jeu fluide, sans temps mort et qui se joue rapidement.

Photo Meeple Qc

On aime moins :
– Le manque de cartes et ressources lorsque joué à 4 joueurs;
– Le fait de ne pas avoir de variété pour les tuiles du sentier
;
– Le petit manque d’interaction, puisque nous jouons chacun pour soi
.


On aurait aimé:
– Que les composantes viennent d’emblée avec des formes représentant ce qu’elles sont au lieu de devoir se procurer un ensemble de ressources à part
.

Il est à noter que si :
– Vous êtes un joueur aguerri, alors vous pourriez ne pas aimer ce jeu.

8.5/10

Photo Meeple Qc

Merci à notre partenaire ÎLO de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Zoom in Barcelona.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.