Fantastiques Fabriques, avis et chronique de jeu

Aujourd’hui, je vous présente un de mes coups de cœur du moment. Fantastiques Fabriques est un excellent jeu de pose d’ouvrier et de moteur de ressources avec une petite course. Dans Fantastiques Fabriques, vous devrez réfléchir à votre stratégie sans quoi vous perdrez la partie. Êtes-vous prêts à construite les usines les plus efficaces?

Fantastiques Fabriques
Auteur: Joseph Z Chen et Justin Faulkner;
Illustrateur: Joseph Z Chen;
Éditeur: Lucky Duck;
Distributeur: Randolph;
Nombre de joueurs: 1 à 5 joueurs;
Durée: 45-60 minutes;
À partir de: 10+;
Thématiques : Usines, robots, mines, ouvriers;
Mécaniques : Jeu de collection, de dés, de combos, de draft, de stratégie et de création de moteur.

Photo du distributeur

C’est quoi le but?

Dans Fantastiques Fabriques, le but est d’affronter les autres joueurs en bâtissant les usines les plus efficaces et ce, en un minimum de tour. Pour ce faire, vous devrez gagner le plus de points possibles en amassant des usines avec une valeur de prestige ainsi que des marchandises.

Photo du distributeur

Comment on joue?

Après la mise en place du jeu, la zone devant un joueur devient son enceinte. C’est dans cette enceinte qu’il bâtira ses usines.

Chaque tour de Fantastiques Fabriques est divisé en deux phases.

La phase de marché:
Lors de cette phase, les joueurs jouent à tour de rôle. À son tour, le joueur doit choisir l’une des deux options suivantes:
– Prendre une carte plan. Il choisit une des 4 cartes plan du marché qu’il ajoute gratuitement à sa main.
– Engager un prestataire. Il choisit une des 4 cartes prestataire du marché. Pour pouvoir engager ce dernier, le joueur doit défausser une carte plan possédant le même symbole outil que le jeton se situant au-dessus du prestataire. Le joueur applique alors directement les instructions sur la carte et la défausse. Cependant, certains prestataires imposent un coût supplémentaire en plus de la carte à défausser.

Photo de l’éditeur

Une fois que chaque joueur a effectué son tour, la phase de travail débute.

Phase de travail:
Lors de cette phase, tous les joueurs jouent en simultané. Au début de cette phase, chaque joueur doit lancer ses dés.
Puis, dans l’ordre qu’il le souhaite, le joueur doit bâtir des cartes, placer des ouvriers et activer des cartes.

Bâtir des cartes:
Pour pouvoir bâtir une carte, le joueur doit être en mesure de payer le coût indiqué dans le coin supérieur gauche. Il doit aussi défausser une autre carte plan ayant le même symbole outil en plus de devoir payer le coût en ressources indiqué sur la carte.

Actions de base:
Chaque joueur dispose d’un plateau siège social proposant 3 actions de base: recherche, générateur et mine. Pour effectuer l’une de ces actions, le joueur doit placer un ouvrier sur une zone disponible du plateau et résoudre immédiatement la case.
Recherche: Pour chaque ouvrier placé, le joueur pioche une carte plan.
Générateur: Pour chaque ouvrier, le joueur gagne autant de jetons énergie que la valeur de l’ouvrier. Cependant, l’ouvrier doit être de valeur 1,2 ou 3.
Mine: Pour chaque ouvrier, le joueur reçoit un jeton de métal. Cet ouvrier doit être de valeur 4, 5 ou 6.

Photo du distributeur

Bonus d’équipe: Pour les actions du siège social, si le joueur place un ouvrier de même valeur qu’un ouvrier déjà en place, ils forment alors une équipe. Le joueur gagne une carte ou une ressource supplémentaire lors de la résolution de l’action.

Activer des cartes:
Une fois qu’un joueur a une carte dans son enceinte, il peut l’activer. La formule d’activation d’une carte est indiquée au bas de cette dernière. Si le joueur dépense tous les éléments se situant à gauche de la carte, il gagne alors les éléments situés à droite.

Une fois que la phase de travail est terminée, un joueur ne peut conserver qu’un maximum de 10 cartes en main et de 12 ressources. Le reste doit être défaussé. Un nouveau tour débute avec la phase de marché.

Photo de l’éditeur

C’est tout?

Fantastiques Fabriques possède un mode solo (que je n’ai malheureusement pas testé). Dans ce mode, le joueur doit combattre un adversaire fictif appelé ” La Machine”. Les règles ne sont pas très différentes de celles de la version à plusieurs joueurs et elles sont très bien expliquées dans le livret de règles.

De plus, deux expansions viendront s’ajouter à Fantastiques Fabriques, mais leur date de sortie au Québec est inconnue.
Expansion Subterfuge: cette expansion ajoutera des cartes plans et prestataires supplémentaires. Elle ajoutera aussi des jetons sabotage à la portée des joueurs. Un joueur pourra alors saboter le travail de l’autre.
Expansion Manufaction: cette expansion ajoutera elle aussi des cartes plans et prestataires supplémentaires. Cette dernière ajoutera des ressources vitamine. Les ressources vitamine permettront d’ajouter ou de diminuer la valeur d’un dé. De plus, cette expansion ajoutera des factions qui vous donneront des bonus pendant toute la partie.

Photo de l’éditeur

OK, et le jeu se termine quand?

Dès qu’un joueur a produit 12 marchandises ou qu’il a bâti 10 bâtiments la fin de partie est déclenchée. Tous les joueurs terminent alors leur tour puis, jouent un tour supplémentaire. Le gagnant est le joueur ayant accumulé le plus de points en combinant la valeur de prestige de ses bâtiments ainsi que le nombre de marchandises qu’il a produit.

Photo Meeple Qc

Ce que j’en pense?

Voici donc ce que je pense de Fantastiques Fabriques. Immanquablement, on ne peut pas passer à côté de la boîte de jeu qui est magnifique et pleine de couleur. On est tout de suite attiré par la boîte. Les illustrations, bien que simples et minimalistes, sont révélatrices d’un jeu épuré.

Lorsque l’on regarde le matériel, on ne peut qu’être satisfait de la qualité. En effet, les cartes et le carton sont épais ce qui fait de Fantastiques fabriques un jeu pour jouer de nombreuses parties. De plus, le rangement de la boîte est efficace et bien pensé.

Honnêtement, j’appréhendais les règles du jeu. Lorsque j’ai vu le livret de règles, j’ai eu une petite hésitation. Personnellement, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je déteste lire des règles. Alors lorsque je vois un livret épais, j’ai toujours un peu peur. Cependant, bien que ce dernier possède 16 pages, les règles sont vraiment simples à lire, mais surtout faciles à assimiler. D’autant plus qu’elles sont claires, parsemées de notes et d’exemple qui font de Fantastiques Fabriques un jeu tout à fait accessible. Les aides de jeu sont bien faites et elles facilitent la compréhension des premiers tours.

Photo de Meeple Qc

Par-dessus tout, l’iconographie affichée sur les cartes est facile à apprendre et assez intuitive. Lorsque l’on sait les règles, il suffit de regarder les icônes présentes sur les cartes et le tour est joué!

Photo du distributeur

Parlant d’accessibilité, Fantastiques Fabriques est classé 10 ans et plus. Je crois, personnellement, que l’âge est honnête. Toutefois, si vous avez de plus jeunes enfants qui ont un intérêt pour les jeux avec une mécanique de création de moteur, Fantastiques Fabriques est un jeu qui pourrait bien se prêter à cette initiation. Mes enfants de 10 et 12 ans y ont joué facilement, mais le plus jeune a toutefois eu quelques difficultés avec la maximisation de sa stratégie. Ainsi, Fantastiques Fabriques pourrait tout aussi bien se jouer avec des joueurs peu initiés. Il suffit d’un tour ou deux pour comprendre facilement les règles. Ces derniers s’adapteront rapidement au jeu.

Pour ma part, j’ai bien aimé qu’il puisse se jouer de 1 à 5 joueurs. Peu importe la configuration, Fantastiques Fabriques s’adapte aisément à tous les nombres de joueurs. J’ai eu autant de plaisir à y jouer à 2 ou 4 joueurs. Vous devrez toutefois calculer des parties plus longues si vous êtes un plus grand nombre de joueurs (45-60 minutes).

La longueur des parties de Fantastiques Fabriques fait en sorte qu’il se sort à n’importe quel moment. À la maison, nous avons joué la majorité du temps en après-midi, mais je n’hésiterais pas à le sortir en soirée avec des amis. Honnêtement, Fantastiques Fabriques se prête à pas mal toutes les occasions. Vous devrez, par contre, prévoir un espace suffisamment grand pour pouvoir y jouer.

Dans Fantastiques Fabriques, les différentes mécaniques sont bien intégrées et se combinent à merveille. Même si les cartes ne sont pas en notre faveur, il est toujours possible d’utiliser différentes stratégies pour arriver à obtenir plus de points, en utilisant diverses combinaisons qui n’étaient pas prévues au départ. La pige de cartes et le tir de dés font en sorte qu’il y a une petite part de hasard sans qu’elle soit trop présente. Après quelques parties, vous serez en mesure de voir que Fantastiques Fabriques offre une belle complexité et une excellente re jouabilité.

Photo de Meeple Qc

Comme je viens de le mentionner, la re jouabilité de Fantastiques Fabriques est extra. La pige au hasard des plans et des prestataires fait en sorte que chaque partie est différente. Ainsi, vous devrez vous adapter aux cartes disponibles et ajuster vos possibilités de combinaisons au fur et à mesure. On peut donc dire que chaque partie est unique!

Dans Fantastiques Fabriques, l’interaction est principalement du point de vue compétitif. Chaque joueur joue dans son enceinte. J’ai trouvé tout de même intéressant d’observer les différentes combinaisons de mes adversaires afin de développer ma stratégie. L’effet course, même si elle est présente, n’est pas trop lourde et fait de Fantastiques Fabriques un jeu qui demeure très agréable à jouer.

Effectivement, Fantastiques Fabriques offre une ambiance de jeu sympathique. Chaque joueur est concentré sur sa tâche, mais est surtout à la recherche de la meilleure carte disponible pour effectuer les meilleures combinaisons. Pour ma part, j’aime bien ce type d’ambiance où aucun joueur ne peut nuire aux autres. Les parties sont plaisantes et plutôt basées sur la réflexion.

Photo de l’éditeur

Si l’on regarde plutôt du point de vue de la thématique, cette dernière est bien présente. Le jeu est basé sur la production de ressources (énergie et métal) afin d’être en mesure de créer des usines et des marchandises. Des illustrations en passant par les mécaniques, tout est bien pensé et représenté.

Dans tous les cas, même si j’avais des doutes sur ce jeu, Fantastiques Fabriques m’a agréablement surprise. Il sort régulièrement de ma ludothèque et plus on y joue, plus on découvre les différentes possibilités que le jeu offre. C’est un véritable coup de cœur pour ma famille et moi!


Bref, si tout comme moi, vous aimez les jeux combinant différentes mécaniques et qui sont faciles à prendre en main, alors Fantastiques Fabriques est pour vous!

Photo du distributeur


On aime :
– Le look de la boîte et les illustrations visuellement attrayantes et colorées;
– Les règles du jeu simples à lire avec beaucoup d’exemples et d’ajouts pour en faciliter la compréhension;
– Le matériel de bonne qualité qui se range bien;
– La re jouabilité en raison des différentes cartes disponibles;
– L’ambiance qui est excellente avec l’aspect course que l’on ressent sans être trop présent;
– Le fait qu’il s’agit d’un jeu accessible à partir de 8 ans et idéal pour les non-initiés;
– L’iconographie des cartes qui est facile à comprendre;
– La thématique présente et bien intégrée;
– Une belle introduction à la mécanique de création de moteur;
Le fait qu’il s’agit d’un jeu fluide se jouant en simultané
;
La possibilité de jouer en mode solo, mais aussi jusqu’à 5 joueurs.

Photo de l’éditeur

On aime moins :
– Le manque d’interaction entre les joueurs, car chacun joue sur son enceinte.


Il est à noter que si :
– Vous êtes une personne allergique au hasard, alors vous pourriez ne pas aimer ce jeu.


9,5/10

Photo de Meeple Qc

Merci à notre partenaire Randolph de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Quetzal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X