La Fin des Artichauts, avis et chronique de jeu

la fin des artichauts

La récolte des fruits et des légumes est débutée pour plusieurs, pourquoi ne pas en profiter pour faire découvrir La Fin des Artichauts à votre famille ou vos amis? L’artichaut est le légume le plus incompris de notre potager. Mais qu’a-t-il de si répugnant pour que la créatrice du jeu veuillent à tout prix la fin de celui-ci?

La Fin des Artichauts
Auteure: Emma Larkins;
Illustratrice: Bonnie Pang;
Éditeur: Gigamic;
Distributeur: Randolph;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 20 minutes;
À partir de: 10+;
Thématiques : Légumes et potager;
Mécaniques : Un jeu de cartes évolutif, d’ambiance, de deck-building et de défausse.

C’est quoi le but?

La Fin des Artichauts est un sympathique jeu de cartes permettant d’initier les jeunes joueurs au deck-building. Votre objectif est tout simplement de vous débarrasser de vos artichauts. Pour y arriver, vous allez devoir aller cueillir d’autres légumes dans le potager et utiliser leurs effets afin d’envoyer les artichauts dans le composte.

Comment on joue?

Chaque joueur débute avec une pioche de 10 cartes composée uniquement de cartes artichauts. Puisqu’il s’agit d’un jeu de défausse, il faudra se débarrasser de nos artichauts durant la partie.

Le jeu se joue à tour de rôle et à notre tour, on va devoir réaliser les 5 phases suivantes:

  1. Compléter le potager;
  2. Prendre une carte du potager;
  3. Jouer des cartes de votre main;
  4. Défausser les cartes non jouées;
  5. Piocher 5 nouvelles cartes.

Le potager sera composé de 5 cartes. Parmi les 100 cartes qui compose La Fin des Artichauts, il y a 11 légumes différents (brocoli, betterave, petits pois, poivron, carotte, pomme de terre, oignon, poireau, aubergine, maïs et artichaut). Un 12e légume, la rhubarbe est incluse dans la version française du jeu, mais il s’agit d’une mini-extension.

Au début de son tour, on va devoir remettre le potager à 5 cartes en pigeant une carte de la pioche jardin. Si le potager ne venait qu’à avoir 4x le même légume dans le potage, il faudrait défausser ceux-ci, mélanger le tout et puis en piger 5 nouveaux.

Le joueur va ensuite choisir l’un des légumes dans le potager qu’il va ajouter à sa main. Il se peut que la condition écrite sur la carte vous demande de défausser toutes vos cartes. Vous ne pourrez donc pas jouer de carte à votre tour.

Jouer nos légumes!

Évidemment, on ne pourrait pas défausser nos cartes artichauts sans l’aide des 11 autres précieux légumes! Donc, après avoir choisi notre carte dans le potager, vous devriez pouvoir jouer les cartes légumes que vous aurez en main. Les artichauts ne servent uniquement qu’à polluer votre main et rappelez-vous que le but ultime est de défausser ceux-ci afin d’obtenir une main de 5 cartes composée d’aucun artichaut.

Lorsqu’un joueur ne peut plus jouer de cartes, il va devoir défausser toutes ses cartes restantes dans la défausse et puis piocher 5 nouvelles cartes de sa pioche. Si celle-ci est épuisée, le joueur va mélanger sa défausse pour former une nouvelle pioche et piger le nombre de cartes pour compléter sa main.

C’est tout?

Oui! La carotte permet de défausser 2 artichauts, mais en revanche, vous allez devoir mettre votre carotte au composte également. Les légumes ont tous une capacité spéciale unique à chacun d’eux. Utilisez-les sagement et au moment opportun! C’est toujours rigolo de jouer une aubergine en milieu de partie pour semer le chaos dans la main de tous les joueurs!

OK, et le jeu se termine quand?

Dès qu’un joueur parvient à piger 5 cartes à la fin de son tour et qu’il n’a aucun artichaut dans sa main, il remporte immédiatement la partie.

Ce que j’en pense?

La Fin des Artichauts est un petit jeu simple et malin comme je les aime. Au départ, lorsque l’on regarde la boite de jeu, on ne peut s’empêcher de penser au jeu Salade 2 Points. Son ménechme composé de cartes, provenant du même éditeur, avec le même format portatif. En effet, sa petite boîte opte pour la même couleur verte et surtout la même thématique. Je vous le confirme tout de suite, il n’y a aucune autre comparaison à faire entre ces deux jeux. Ils sont bien différents et méritent tous deux leurs places dans ma ludothèque. J’ai même joué aux 2 jeux durant une même après-midi de jeux. Pourquoi pas?

Son visuel est très attrayant avec ses jolies illustrations de légumes. Il n’y a pas à dire, leurs jolies petites bouilles vont vous charmer! Ce qui m’a plus énormément c’est sa mise en place rapide et ses règles qui sont vraiment faciles à expliquer.

La Fin des Artichauts est un jeu minimaliste et portatif composé d’un joli boitier en métal fidèle à cette gamme de jeu. Les cartes sont de bonne qualité et en plus de se mettre en place rapidement, il se range tout aussi facilement après votre partie. Il suffit de trier les artichauts et je vous suggère de faire des paquets de 10 cartes artichauts avec un aide-mémoire pour accélérer la mise en place.

Les parties sont fluides et rapides à jouer. Il est aussi accessible à tous! Le seul petit bémol concerne le texte sur les cartes décrivant les conditions de chacun des légumes. Lors de votre première partie, vous allez vous référer régulièrement aux textes dans le livret de règle afin de bien effectuer votre choix à votre tour de jeu. Il aurait été bien de mettre un résumé de chacun des légumes au dos de la carte aide-mémoire afin de faciliter la compréhension de ceux-ci.

En effet, je trouve qu’il y a tout de même beaucoup de texte pour un petit jeu léger. Je n’ai pas de problème lorsque je le sors avec des joueurs plus aguerris, mais je me suis heurté à des questions lorsque je l’ai sorti avec mes enfants et des amis peu joueurs. Toutefois, après la première partie, vous aurez compris le fonctionnement de tout ce beau potager!

En plus d’être rapide à jouer, vous pouvez facilement enchaîner plusieurs parties pour prendre votre revanche. Vous pouvez jouer à ce jeu peu importe la circonstance et j’avoue le sortir lorsque j’ai envie d’un jeu léger auquel je peux jouer sur le pilote automatique tout en discutant avec mes amis ou ma famille. La Fin des Artichauts est en tout point ce type de jeu et j’apprécie sa rejouabilité et sa simplicité.

C’est également un jeu idéal pour initier les enfants et les joueurs néophytes à la mécanique de deck-building et au jeu de défausse. Vous pourrez vous amuser tous ensemble parce que ses grandes forces sont l’ambiance nerveuse et l’interaction amicale qu’il propose aux joueurs.

Bref, si vous aimez les jeux de cartes d’ambiance et de défausse, alors La Fin des Artichauts est pour vous et une belle manière d’initier votre famille au deck building.

On aime :
– Le visuel attrayant des légumes, qui captent rapidement notre attention;
– Les règles du jeu qui sont claires et rapides à prendre en main;
– Le matériel minimaliste composé de 100 cartes de bonne qualité;
– Le jeu est fluide, les parties sont rapides et s’enchaînent facilement;
– Le fait que ce jeu soit accessible à tous (intergénérationnels);
– La bonne rejouabilité
basée sur l’envie de rejouer et de prendre sa revanche;
– La thématique des légumes qui compose un potager est très bien exploitée;
– La mécanique est très simple et permet d’initier les joueurs au deck-building;
– Les différents effets des cartes permettent d’avoir une belle interaction entre les joueurs durant la partie;
– Une belle ambiance amicale et nerveuse.

On aime moins :
– L’absence d’un aide-mémoire pour maitriser plus facilement les effets des différentes cartes légumes
;
– Les cartes ont beaucoup trop de texte pour un jeu léger et d’ambiance.

On aurait aimé:
– Une aide de jeu plus complète et résumant chacun des légumes au verso de celle-ci.

Il est à noter que si :
– Si vous êtes un joueur aguerri dans le deck-building, vous pourriez trouver ce jeu trop léger.

9/10

Merci à notre partenaire Randolph de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Frutopia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X