Pizza Rush, avis et chronique du jeu

Dans Pizza Rush, sortez votre tablier, votre calepin et votre plus beau sourire! Il faudra vous dépêcher pour devenir la pizzeria la plus prospère. Soyez prêt à mettre la main à la pâte et à travailler en équipe pour arriver à toucher l’excellence dans le monde de la restauration.

Pizza Rush
Auteur: Guillaume Lenoble;
Illustrateur: Tony Rochon;
Éditeur: Belugames;
Distributeur: Îlo Games;
Nombre de joueurs: 3 à 9 joueurs;
Durée: 20 minutes;
À partir de: 7+;
Thématiques : Restaurant, Italien, Pizza, Serveur, Cuisine;
Mécaniques : Jeu coopératif
, de mémoire, de rapidité, d’agilité et de calcul mental.

Photo de l’éditeur

C’est quoi le but?

Dans Pizza Rush, les joueurs doivent travailler en équipe pour recevoir des clients, prendre des commandes, préparer les pizzas et les servir aux tables sans faute. Il ne vous reste plus qu’à desservir et à encaisser l’argent. Vous devez répéter ces actions jusqu’à ce que le sablier soit vide.

Comment on joue?

Tout d’abord, avant chaque partie de Pizza Rush, il vous faudra déterminer les rôles de chaque joueur : responsable du sablier, hôte, serveur, cuisinier, caissier et commis débarrasseur. Les participants peuvent avoir plus d’un rôle, selon le niveau et le nombre de joueurs.

Photo Meeple Qc

Ensuite, on doit tourner le sablier pour donner le coup d’envoi.
Voici la description de la séquence de jeu:
Accueillir les clients et mettre en place les tables selon le chiffre obtenu par le lancer du dé.
Prendre les commandes de chaque client en regardant sous chaque table (verso des cartes) en mémorisant le type de pizza désirée par chacun.
3 Préparer les pizzas commandées.
4 Servir les pizzas et vérifier chacune des commandes.
5 Faire payer les clients et débarrasser les tables.

Photo de l’éditeur

Dans Pizza Rush, vous avez un menu pour aider le cuisinier à préparer ses pizzas. Par contre, pour chaque erreur à la table, vous devrez recommencer au complet la pizza et aucun convive de la tablée ne vous laissera de pourboire.

Photo de l’éditeur

OK, et le jeu se termine quand?

Dans Pizza Rush, le jeu s’arrête lorsque le sablier est complètement vide, c’est-à-dire, au bout de 6 minutes. Vous devez compter l’argent que vous avez récolté. Tous les clients restants, qui n’avaient pas encore payés avant la fin du temps déterminé par le sablier, ne sont pas ajoutés dans vos gains. Enfin, votre équipe compare sont total en argent selon le tableau d’excellence du livret de jeu.

Photo Meeple Qc

C’est tout?

Tout d’abord, il y a un mode facile dans Pizza Rush qui simplifie le jeu pour les jeunes joueurs. Les commandes ne sont pas placées face cachée pour les aider à les réaliser plus facilement.

Il y a aussi le mode expert avec des clients qui ont maintenant des exigences. Il faut se souvenir des commandes, mais en plus, vous devez retenir et satisfaire les demandes de chaque client. Les exigences sont indiquées au verso de chaque tuile client. Par exemple, il faut enlever certains ingrédients, en remplacer certains par d’autres, ou faire 2 pizzas, etc.

Photo Meeple Qc

Ce que j’en pense?

Dans Pizza Rush, ce qui nous frappe en premier est la boîte. Il y a une image d’un chef cuisinier qui semble être italien avec des employés différents qui déposent un ingrédient chacun sur la pizza. Un fond de nappe à carreaux borde la boîte comme dans ce type de restaurant. Il y a aussi une mention du côté international du jeu avec les drapeaux de 5 pays qui sont présents. On comprend rapidement par les images que le jeu sera coopératif. Toutefois, la boîte a un format un peu trop grand pour ranger le matériel. Il n’y a pas de rangement thermoformé qui aurait évité que le contenu se promène.

Photo Meeple Qc

On retrouve, au verso de la boîte, un excellent résumé pour nous accrocher et nous donner le goût de relever le défi. Aussi, il y a une belle représentation du matériel. Par contre, les pizzas en carton ainsi que les ingrédients en bois sont absents.

Photo de l’éditeur

Les cartes tables, les clients et le menu avec les 3 étapes sont faciles à comprendre. Il y a des pions qui représentent les différents rôles avec un résumé qui explique bien la façon de jouer. Toutefois, il n’y a pas de pions dans le jeu. C’est un peu dommage, car les rôles auraient pu être distribués de cette façon.

Le style de l’illustrateur est bien pour représenter les convives, mais il manque de clients pour offrir une plus grande variété. On y retrouve seulement 16 clients et après une partie, il est possible de tous les avoir servis. Après plusieurs parties, avec les mêmes rôles, il est facile de prendre de la vitesse et on arrive à développer des trucs avec ses coéquipiers pour obtenir un bon résultat. En changeant le rôle de chacun des joueurs, il sera plus difficile de faire des associations.

Il y a 6 recettes de pizza qui offrent plusieurs possibilités au début, pour les nouveaux joueurs. Toutefois, grâce aux contraintes spéciales du mode expert, il y en a encore plus de diversités et c’est un plus grand défi. Cela permet de garder une plus grande rejouabilité.

Photo Meeple Qc

Le matériel à l’intérieur est simple et épuré. En effet, il n’y a rien de superflu. Tout le matériel est utilisé à chaque partie. Il y a un sablier qui aurait pu être remplacé par une application pour le temps ainsi que pour compter à mesure l’argent par exemple.

La plus belle partie du matériel est sans l’ombre d’un doute les ingrédients en bois qui s’insèrent bien dans les pizzas. Ces dernières sont dans un carton assez épais, pratique et qui se manipule bien. Néanmoins, il manque de choix de couleurs pour les ingrédients, car le blanc et le beige se ressemblent beaucoup. Comme c’est un jeu de vitesse, il est facile de confondre et de faire des erreurs dans les commandes. L’argent en carton est mince et peu inspirant. Des sous avec un autre matériel ou des billets auraient été appréciés. Le contenu de la boîte a sa raison d’être sans superflu.

Photo de l’éditeur

Le manuel des règles a la même image que sur la boîte et le thème de la pizzeria continue d’être omniprésent. Il y a des images de tout le matériel avec des explications simples des règles et des variantes. L’auteur a vraiment réussi à garder l’essentiel avec une seule page de règles. Cette page demeure assez chargée même si tout y est présent pour bien comprendre le jeu. L’autre page comporte le tableau pour déterminer la réussite et les variantes.

Malheureusement, la traduction en 5 langues n’est pas toujours à point. Par exemple, en anglais, la partie se termine lorsque le sablier est vide. Pour ce qui est des règles en français, il est inscrit lorsque que ce même sablier se termine à 2 reprises. La couleur des caractères est aussi différente selon la langue et certaines couleurs sont plus difficiles à lire. Le bleu en français est bien, mais la couleur orange et violet pour d’autres langues nous demandent de forcer nos yeux.

Photo Meeple Qc

D’autre part, la mécanique du jeu Pizza Rush est très intuitive. Au début, nous avons eu de la difficulté à nous ajuster, car soit nous voulons aller trop rapidement et nous faisons des erreurs ou soit nous allons trop lentement. Toutefois, après chaque partie, il est facile de s’ajuster en donnant les rôles à chaque joueur selon leur compétence pour maximiser les gains. Les joueurs qui ont une bonne mémoire sont avantagés pour réussir rapidement chacune des commandes et recevoir de bons pourboires.

De plus, un facteur hasard est présent, car nous devons lancer un dé pour déterminer le nombre de convives. Un gros chiffre de cinq et plus sauve du temps pour préparer beaucoup de clients rapidement et avoir un bon pourboire. Néanmoins, c’est à condition d’avoir un sans faute pour les commandes. Il est très important de placer chacun des joueurs selon leur rôle pour éviter de perdre du temps.

Photo Meeple Qc

Par ailleurs, le temps de jeu sur la boîte de 20 minutes n’est pas tout à fait le bon. Pour une partie, c’est le temps du sablier donc 6 minutes. Comme le jeu est court, il est facile de jouer plusieurs parties consécutives. Le jeu devient très addictif, car il est très difficile d’améliorer son résultat, car les différents paliers d’excellence sont difficile à atteindre.

Photo Meeple Qc

Le nombre de joueurs de 3 à 9 ne veut pas dire grand chose, car les rôles ne sont pas réellement distribués par des cartes ou un jeton. Le nombre qui semble être le plus approprié est cinq, car il y a celui qui fait l’hôte, celui qui prend les commandes, le cuisinier, celui qui fait le services aux tables et enfin, le caissier pour le paiement. Avec plus de joueurs, on se marche sur les pieds et c’est plutôt superflu. Avec moins de joueurs les rôles sont multiples et il est plus difficile de réussir à s’améliorer sur l’échelle d’excellence. Après plusieurs parties, il est plus facile de déterminer avec quel rôle chaque participant est à l’aise pour avoir le meilleur résultat.

Le jeu est vraiment accessible avec le côté très intuitif, sa longueur et le peu de matériel nécessaire.

Le jeu pourrait être joué avec un enfant de 6 ans, car il n’y a pas d’écriture. C’est seulement pour le rôle de caissier qu’un enfant plus vieux est recommandé, pour les autres, il n’y a pas trop de problème. Avoir un rôle précis est favorable et, comme les parties sont courtes, le jeu ne perd pas d’intérêt pour les plus jeunes. Il y a un intérêt pédagogique pour travailler la mémoire en prenant les commandes, le calcul mental pour faire le caissier et la motricité fine pour préparer les pizzas. La version débutant, avec les pizzas des clients visibles, leur permet d’apprivoiser le jeu et d’apprendre à leur rythme. Je classe ce jeu comme un bon jeu intermédiaire coopératif, de mémoire et de rôles.

Photo Meeple Qc

Le thème d’une pizzeria est bien présent sur la boîte, le matériel et les règles. Il faut s’avoir qu’il y a peu de jeux sur le marché qui exploitent ce thème. Cela apporte un côté intriguant qui incite à essayer le jeu. Comme dans un vrai restaurant, le travail d’équipe est de mise pour arriver aux meilleurs résultats. Ce n’est pas surprenant que l’auteur ait décidé d’en faire un jeu coopératif.

Photo Meeple Qc

Bref, si vous aimez les jeux coopératifs, de mémoire, de rôles et de rapidité avec beaucoup de défis dans une ambiance de restauration de haut niveau, alors Pizza Rush est pour vous.

Photo Meeple Qc

On aime :
– Le look de la boîte et les illustrations sur les cartes qui sont magnifiques;
– Les règles du jeu simples et faciles à expliquer avec peu de pages;
– Le matériel qui est épuré et diversifié avec du carton et du bois;
– La rejouabilité illimitée, car il y toujours le défi d’améliorer son résultat;
– L’ambiance de course pour préparer les pizzas avec le sablier qui contrôle le temps;
Le fait qu’il s’agit d’un jeu accessible pour des joueurs un peu plus jeune que l’âge prescrit avec 3 mode de jeux;

– L’interaction présente avec les nombreux rôles qui s’adaptent selon les forces des participants et du nombres de joueurs;
– La thématique d’une pizzeria avec le côté pédagogique des différents rôles;

Les cinq langues qui offrent la chance à plus de joueurs de comprendre le jeu dans leur langue;
– La mécanique qui est simple et efficace;
Le fait qu’il s’agit d’un jeu fluide et qu’il se joue bien avec n’importe quel type de joueurs.

On aime moins :
– Les règles qui ne sont pas très bien traduites et qui affectent la compréhension du jeu;

– Les jetons représentant l’argent qui ne facilitent pas le calcul;
Les rôles qui ne sont pas précisés par des jetons ou une description détaillée;
Jouer à plus de 6, car on se marche sur les pieds.

On aurait aimé:
– De l’argent en papier pour accélérer le comptage.
– Une application pour le temps, avec une musique d’ambiance et un système pour compter l’argent
;
– Un rangement termoformé pour éviter que le matériel bouge dans la boîte.

Il est à noter que si :
– Vous n’aimez pas avoir un temps limite et les jeux de mémoires, alors il vaut mieux éviter ce jeu.

8/10

Photo Meeple Qc

Merci à notre partenaire Îlo Games de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur en lisant notre chronique sur le jeu Sagani.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X