Maka Bana, avis et chronique de jeu

L’archipel paradisiaque de Maka Bana s’est ouvert depuis peu au tourisme. Les autorités ont opté pour un style d’habitation en harmonie avec la nature : des paillotes sur pilotis. Dans la peau d’un constructeur, trouvez les meilleurs sites disponibles et installez-y vos structures d’accueil pour les touristes, en concurrence avec les autres joueurs. À la clé: le poste de Directeur du tourisme, avec une plage privée en prime! 

Maka Bana
Auteur: François Haffner;
Illustrateurs: Johann Aumaitre, David Cochard, Jérémie Fleury;
Éditeur: Sweet Games;
Distributeur: Fox Mind;
Nombre de joueurs: 3 à 6 joueurs;
Durée: 45-60 minutes;
À partir de: 10+;
Thématiques: Île tropicale, plage;
Mécaniques: Jeu de cartes, de programmation, de construction, de bluff, de déduction et de majorité.

Maka Bana
Photo de l’éditeur

C’est quoi le but?


Dans Maka Bana, choisissez simultanément des cartes qui indiqueront l’endroit du plateau où vous voulez construire. Chaque joueur révèle une information concernant sa position, et va poser un tiki sur le plateau. Marquez des points en fonction des paillotes que vous avez réussi à placer (ou à peindre), de leur position respective et de la plage où elles se trouvent. Le but est de faire le plus de points à la fin de la partie. Toutes les paillotes rapportent des points en fin de partie, mais il est préférable de les placer à côté de son Club de plongée ou de prendre des majorités sur les plages.

Maka Bana
Photo de l’éditeur

Comment on joue?


Une partie va se jouer en plusieurs tours successifs jusqu’à ce qu’une condition de fin de partie soit déclenchée. Puis on jouera alors un dernier tour et on procédera au décompte final pour déterminer le gagnant. Un tour de jeu est composé des 3 phases suivantes:

1- Préparation des projets

Tous les joueurs, en même temps, sélectionnent secrètement les cartes de leur projet. Lorsque tous les projets sont prêts, les joueurs les posent sur la table en même temps. Il y a trois types de projet:

Projet de construction de paillote: le joueur prépare 3 cartes face cachée devant lui et en dévoilera une aux autres joueurs. Les 3 cartes déterminent l’endroit de la construction.

Projet de peinture d’une paillote adverse: le joueur prépare 4 cartes face cachée devant lui et en dévoilera une aux autres joueurs. Les 4 cartes sont: la carte de peinture et les 3 cartes qui déterminent l’endroit d’une paillote adverse.

Projet de création d’un Club de plongée: le joueur souhaite installer une Club de plongée sur une plage où il possède déjà au moins une paillote. Le joueur prépare 4 cartes face cachée devant lui et en dévoilera une aux autres joueurs. Les 4 cartes sont: la carte de Club de plongée et les 3 cartes qui déterminent l’endroit d’une de ses paillotes déjà construites.

2- Pose des Tikis

Les Tikis sacrés, s’ils sont découverts sur un chantier, empêchent ce chantier de se réaliser. En commençant par le premier joueur, puis dans le sens horaire, chacun place son Tiki où il le souhaite. Il peut le placer:
-Sur un emplacement libre pour empêcher une construction de paillote;
-Accolé à une de ses propres paillotes pour empêcher un projet de peinture contre celle-ci;
-Sur un emplacement de Club de plongée pour empêcher la construction de celui-ci.

Maka Bana
Photo de l’éditeur

3- Réalisation des projets

Lorsque tous les Tikis ont été placés, les joueurs dévoilent l’un après l’autre leur projet complet, en commençant par le 1er joueur. La construction d’une paillote est réussie si aucun joueur n’a déjà construit à cet emplacement et si aucun Tiki ne se trouve sur cet emplacement. Le projet de peinture réussi si l’adversaire n’a pas placé son Tiki contre la paillote visée (le joueur remplace la paillote par une des siennes de sa réserve). La paillote retirée revient dans la réserve de son propriétaire. La carte Peinture est défaussée. Au cours d’une partie, un joueur ne peut repeindre que 2 paillotes maximum.

La création d’un Club de plongée est réussie si aucun Club de plongée n’a déjà été construit à cet emplacement, si aucun Tiki n’y a été placé et si la paillote désignée par son projet ne vient pas d’être repeinte. Un joueur ne peut construire qu’un seul Club de plongée et ne peut pas être repeint.

Si un joueur s’est trompé dans son projet, en ne mettant pas les bonnes cartes ou en ne mettant que 3 cartes au lieu de 4, ce joueur perd son tour de jeu et ne réalise aucun projet.

Fin du tour

Vérifiez s’il faut déclencher la fin de partie:
– Si tous les emplacements d’une plage sont occupés par des paillotes ou des Tiki. Peu importe qu’un Club de plongée ait été construit ou non sur cette plage;
– Si un joueur n’a plus qu’une seule paillote dans sa réserve.

Ainsi, si l’une ou l’autre de ces conditions de fin de partie est réalisée, jouez un tour final spécial, puis la partie est terminée. Le tour final va se dérouler comme les autres. Sseuls les projets de construction sont autorisés. Il n’est plus possible de peindre ou de créer un Club de plongée.

Lorsqu’un nouveau tour de jeu commence, le premier joueur transmet la carte Premier joueur à son voisin de gauche, tous les joueurs récupère leur Tiki et reprennent leurs cartes en main.

Maka Bana
Photo de l’éditeur

OK, et le jeu se termine quand?


À la fin du dernier tour, on procède au décompte des points marqués par chaque joueur.

Points de plage: Pour chaque plage, on regarde quel joueur a construit le plus de paillotes. Le joueur majoritaire marque 4 points. Un Club de plongée ne compte pas dans le calcul des majorités, mais en cas d’égalité, les 4 points reviennent au joueur qui l’a construit. Si l’égalité persiste et si 2 joueurs sont ex aequo, ils marquent 2 points chacun. S’il y a plus de 2 ex aequo, personne ne marque de points.

– Points de paillote: Chaque paillote isolée rapporte 1 point. Plusieurs paillotes de même couleur côte à côte forment un groupe (pas en diagonale). La première paillote rapporte 1 point, la seconde 2 points, la 3e et les suivantes rapportent 3 points. Un Club de plongée rapporte 1 point par paillote de sa couleur présente sur la plage correspondante (en ne comptant pas le Club lui-même).

En conclusion, le joueur avec le total le plus élevé gagne la partie! En cas d’égalité, il y a plusieurs gagnants.

Photo MeepleQc

C’est tout?


Dans la première version de Maka Bana (2003), il n’y avait qu’un seul plateau de jeu et une seule île. Sauf pour la boîte du jeu et des cartes, le visuel était tout de même semblable. La grosse différence de cette version est qu’on peut y jouer de 2 à 5 joueurs au lieu de 3 à 6 joueurs. Pour le look, on s’entend que la nouvelle édition est vraiment mieux!

Montage MeepleQc

Ce que j’en pense?


L’illustration de la boîte de Maka Bana est superbe! Très attirante avec ses couleurs et son look d’îles paradisiaques. Les îles sur les 2 côtés du plateau de jeu sont bien faites. Puis les différents secteurs sont clairs et bien identifiés. Avant la première partie, je vous invite quand même à bien analyser la séparation des plages et des secteurs. Le système de plateaux multiples rend le jeu agréable quel que soit le nombre de joueurs. Les images sur les cartes sont claires, jolies et efficaces. Le jeu est très beau et a une belle présence sur une table. Maka Bana nous transporte dans le Sud avec sa thématique qui fait rêver et remplie de couleurs vives.

Le matériel est composé du plateau, du livret de règles, des cartes et des paillotes (+ Tiki) en plastique. Tout le matériel est de qualité, allant même jusqu’au livret de règles de 4 pages qui est plastifié. En ce qui concerne les paillotes, ainsi que les Tiki en plastique qui sont bien faits, solides et plaisants à manipuler.

Enfin les règles du jeu sont très simples et s’apprennent rapidement et la mise en place se fait tout aussi rapidement. Le livret de règles est court et comporte plusieurs exemples. Les tours sont simples et fluides. D’ailleurs on aime qu’il se joue en programmations simultanés et que les tours s’enchainent bien! Cependant, vos adversaires sont là pour vous rendre la tâche difficile. C’est parfois frustrant de perdre son tour, surtout si ça fait plusieurs tours que cela arrive, mais ça fait partie du jeu. Donc il faut essayer d’être plus malin qu’eux en bluffant ou en essayant d’être imprévisible!

Maka Bana
Photo MeepleQc
Les 2 côtés du plateau de jeu

Maka Bana est un bon jeu familial, accessible à tous (10 ans et +).

Avec quelques parties jouées, j’ai remarqué que j’avais préféré celles où nous étions au moins 5 ou 6 joueurs. À 3 ou 4 joueurs, j’ai tout de même aimé mes parties, par contre, je trouve que les choix sont plus limités et qu’on est plus souvent bloqué par les autres joueurs.

Par ailleurs, le jeu contient peu de hasard, mais plutôt de la stratégie et de la tactique. L’interaction entre les joueurs est très forte et directe car elle est l’essence même du jeu. Le jeu apporte une belle ambiance de compétition et de déduction. Pourquoi ne pas ajoutez une petite sélection de musique hawaiienne pour rehausser l’ambiance et la thématique du jeu?

Finalement la rejouabilité est bonne, mais vous deviendrez probablement plus prévisible en jouant avec les mêmes joueurs. Il faut savoir que si un joueur n’aime pas être embêté par les autres joueurs, alors il vaudrait peut-être mieux éviter ce jeu. Par contre, si les joueurs aiment bien nuire aux autres, alors vous serez servi avec Maka Bana!

Bref, si vous aimez les jeux avec un joli matériel aux couleurs pétillantes et avec une interaction forte entre les joueurs, Maka Bana est pour vous!

Maka Bana
Photo de l’éditeur

On aime:

– Le look de la boîte qui est super belle;
– Les règles du jeu sont très simples et faciles à apprendre;
– Le matériel est très joli et de bonne qualité;
– L’ambiance est au rendez-vous;
– Un jeu accessible à tous (intergénérationnels) et facile à expliquer;
– L’interaction est très présente;
– La thématique est superbement colorée et s’intègre très bien avec le reste;
– La mécanique est simple et efficace;
Le jeu est fluide et se joue bien.

Photo MeepleQc

On aime moins:

La rejouabilité est correct, mais il n’y a pas de variantes ou extensions pour renouveler l’expérience de jeu;
– Se faire bloquer trop souvent par ses adversaires pourrait nuire à votre expérience ludique.

On aurait aimé:

– Pouvoir y jouer à 2 joueurs comme dans la version précédente.

Il est à noter que si:

– Vous êtes une personne allergique aux jeux de bluff / déduction, alors vous pourriez ne pas aimer ce jeu;
– En définitive si
vous n’aimez pas être embêté par les autres joueurs, alors il vaut mieux éviter ce jeu.

9/10

Montage MeepleQc

Merci à notre partenaire Fox Mind de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Keyflower.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.